Etre missionnaire signifie annoncer que Dieu est amour, affirme Benoît XVI

A l’occasion du 80ème anniversaire de la Journée mondiale des missions, le pape Benoît XVI a expliqué qu’être missionnaire signifie « porter à toute personne la bonne nouvelle que ‘Dieu est amour’ ».

« Si elle n’est pas animée par l’amour, la mission se réduit à des activités philanthropiques et sociales » a affirmé Benoît XVI avant la prière de l’Angélus, ce dimanche, en présence de quelque 30.000 personnes rassemblées place Saint-Pierre.

Le Message du pape pour la Journée mondiale des missions avait cette année pour thème : « La charité, âme de la mission ».

« La mission part du cœur, a poursuivi Benoît XVI : lorsque l’on s’arrête pour prier devant le Crucifié, le regard tourné vers son côté transpercé, on ne peut pas ne pas éprouver intérieurement la joie de se savoir aimé et le désir d’aimer et de devenir des instruments de miséricorde et de réconciliation ».

« C’est ce qui arriva il y a environ 800 ans, au jeune François d’Assise, dans la petite église de Saint-Damien, qui se trouvait alors en ruines », a raconté le pape.

« François entendit Jésus lui dire, du haut de la croix conservée actuellement dans la Basilique Sainte-Claire : ‘Va, répare ma maison qui, comme tu le vois, est toute en ruines’ ».

« Cette ‘maison’ était avant tout sa vie même, à ‘réparer’ à travers une vraie conversion ; c’était l’Eglise, non pas celle qui était faite en pierre mais de personnes vivantes, qui a sans cesse besoin de purification ; c’était également l’humanité tout entière, dans laquelle Dieu aime demeurer », a expliqué le pape.

« La mission part toujours d’un cœur transformé par l’amour de Dieu, comme en témoignent d’innombrables histoires de saints et de martyrs, qui de diverses manières ont donné leur vie au service de l’Evangile », a-t-il ajouté.

« La mission est donc un chantier dans le quel il y a de la place pour tous », a poursuivi le pape.

Benoît XVI a expliqué que l’engagement missionnaire peut se réaliser dans la famille, dans le travail, dans la consécration totale au Seigneur, dans le « ministère ordonné », en partant « annoncer le Christ à ceux qui ne le connaissent pas encore ».

« Que la Très Sainte Vierge Marie nous aide à vivre avec un élan renouvelé, chacun dans la situation dans laquelle la Providence l’a placé, la joie et le courage de la mission », a conclu le pape.

Source : Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *