Opération Pie XII !

A l’occasion du lancement d’une évangélisation nationale autour de la figure de Pie XII, Anuncioblog a interviewé Pierre Gelin, son jeune initiateur.

Anuncioblog : Pourquoi avoir voulu lancer une vaste opération autour de la figure de Pie XII ?

Pierre Gelin : Nous savons aujourd’hui que les attaques dont est victime Pie XII est un prétexte pour condamner le « conservatisme » de l’Eglise, particulièrement à travers les figures de Jean-Paul II et de Benoît XVI. Nous désirons profiter de la publication en français du très bel ouvrage du rabbin et Professeur David Dalin pour tenter de réhabiliter cette grande figure de la papauté. A la veille du 50e anniversaire de sa mort (en 2008) et au moment où son procès de béatification entre dans « une phase majeure », selon le postulateur de la cause, c’est une opportunité unique qui nous est offerte.

En quoi cette campagne est un bon moyen pour évangéliser ?

Plus que le pape Pie XII lui-même, c’est l’Eglise que nous désirons faire aimer à travers notre petite action. A l’heure où les évangélisations se multiplient, tant chez les catholiques que chez les évangéliques ou les Témoins de Jéhovah, il y a une vraie nécessité de réconcilier le message évangélique et l’enseignement de l’Eglise. Or pour que l’Eglise puisse être entendue, il faut commencer par la faire aimer, y compris dans sa dimension incarnée : c’est pourquoi nous avons choisi de mettre en valeur l’action de Pie XII contre le nazisme et en faveur des Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.

Qu’est-ce qui vous plaît chez ce grand pape ?

Sa profonde humilité face aux événements terribles qui se sont déroulés à son époque. Il a tout fait pour sauver les Juifs (entre 850.000 et un million selon les estimations) en mesurant chacun de ses propos et en menant une intense activité diplomatique. Il incarne vraiment l’idéal d’une Eglise toute tournée vers le prochain. Les critiques mensongères dont il fait l’objet sont d’autant plus injustes qu’elles sont infondées. Le rabbin David Dalin, dans son excellent ouvrage, en témoigne une fois de plus.

Comment allez-vous vous y prendre ?

En plus de l’action menée par toute maison d’édition auprès des médias et des libraires, nous mettons en place une évangélisation nationale, avec des équipes dans chaque ville. L’aide de tous les catholiques – les jeunes comme les moins jeunes – est requise. C’est une action ponctuelle – en juin – qui peut avoir une résonnance très forte. L’opportunité est unique : tractages, sondages, collages d’affiche, campagne d’information, projections de films, conférences, colloques, etc., sont organisés un peu partout dans quatorze grandes villes. Nous cherchons aussi des contacts à Bordeaux, Toulouse, Nice, Strasbourg, Lille, Nantes, Rouen !… J’invite donc chaque catholique à nous rejoindre afin que la Vérité soit enfin rétablie et l’Eglise aimée pour ce qu’elle est vraiment.

Le blog de l’opération Pie XII : http://www.pie12.com, où vous trouverez de nombreux articles de fond sur l’action de Pie XII pendant la guerre et l’actualité du moment.

12 réflexions au sujet de « Opération Pie XII ! »

  1. MD

    Bonjour,
    Vous souhaitez réconcilier le message évangélique et l’enseignement de l’église.
    Normalement ça devrait être les mêmes: il devrait y avoir identité !
    C’est la coexistence de 2 enseignements qui est à l’origine de tous les problèmes de la chrétienté.
    L’un des enseignements est forcément erroné;
    De quel droit l’église donne-t-elle un enseignement différent de l’évangile ?
    ( Jean 7:16,17)
    La question de la réconciliation entre les 2 ne devrait pas se poser !

  2. Flo S

    Bonjour,

    Je vous signale une erreur de frappe sur le lien du site "http://www.pie12.com" dans le corps de l’article : vous avez noté "www.pie.com"

    D’accord avec MD sur un point, il faudrait reformuler : "réconcilier le message évangélique et l’enseignement de l’église" c’est mal dit.

    Il y a unité entre l’Ecriture sainte et le Magistère.
    Il me semble qu’il s’agit plutôt de réconcilier les personnes qui les trouvent différents.

    Et je salue votre oeuvre d’évangélisation autour de la figure de Pie XII, oeuvre très sensée et surement très priée aussi, pour que continue d’être annoncé Celui qui est Amour : félicitations !

  3. MD

    Bonjour,
    Je pense au contraire qu’il existe un décalage profond entre le magistère et l’Ecriture Sainte et que c’est ce qui a conduit l’église à des approximations comportementales, voire de graves dérives . (Concile de Toulouse en 1229 art 14 par exemple, associé à une infaillibilité!!!!!!!!!!! )
    Les difficultés évoquées tout au long des siècles passés et aujourd’hui ne sont que symptômatiques des racines spirituelles défaillantes.
    Enfin c’est mon point de vue après prise de recul et analyse

  4. françois

    Riche idée que de promouvoir la figure de Pie XII, attaqué férocement quelques années après sa mort, parce qu’il avait été trop populaire sans doute, et qu’ll avait mis sur les points sur les i concernant le communisme.
    Son collaborateur Montini, le futur Paul VI, l’a défendu bec et ongles dès que les calomnies se déclenchèrent.
    Sur l’orignine de ces rumeurs entretenues, voir ce qu’ont publié ZENIT
    http://www.zenit.org/french/invi... (ou chercher ZF07021907)
    et le blog de Patrice de Plunkett: 20.04.2007 "La circulaire de Pie XII pour sauver les juifs de Rome"
    Il y aurait un livre à faire sur ce véritable complot. Quel jeune historien se lancera?
    Dernier point: j’ai lu il y a longtemps qu’un ecclésiastique allemand, qui avait un litige averc l’ancien nonce à Munich Pacelli, était lui aussi à l’origine de ces calomnies.
    Quelqu’un pourrait-il me retrouver la source?

  5. Le Tourneau

    Bravo pour cette initiative. Je vous signale trois textes que j’ai mis sur mon blog dominique-le-tourneau.blogspot.com
    Bon travai, avec l’assurance de mes prières.

  6. Pierre GELIN

    Bonjour,

    Quelques réponses à vos commentaires. Merci pour vos encouragements.

    > A Flo S : Je suis d’accord avec vous sur le fond de la question. Message évangélique et Magistère sont substantiellement semblables. Le désaccord porte sur la terminologie. Vue la mention portant sur les Témoins de Jéhovah et les évangélistes, cette réconciliation ne peut se comprendre que dans un sens.

    > A MD : Je comprends votre position. C’est un point de vue que nous entendons bien souvent. Ce n’est pas vraiment l’objet de notre évangélisation que de discuter sur cette théorie, mais permettez-moi simplement de vous répondre qu’il est vraiment exagéré de considérer que "c’est la coexistence de 2 enseignements qui est à l’origine de tous les problèmes de la chrétienté." Je suis d’accord sur le fait que la réconciliation ne devrait pas se poser. Nous entrons là dans le Mystère de la Croix, Mystère qui a pour vocation de réconcilier l’humanité dans l’Amour et qui participe néanmoins – et accidentellement – à une certaine forme de division : c’est le propre de notre humanité. Que l’Eglise qui est "Jésus répandu et communiqué" (Bossuet) soit accidentellement source de divisions ne me surprend donc pas outre mesure. Enfin, je ne suis pas d’accord, évidemment, lorsque vous dites que l’Evangile et le Magistère portent deux messages différents. Et vous confirmez involontairement la nécessité de faire connaître et aimer l’Eglise !

    > A François : Merci pour vos sources. Le blog (www.pie12.com) les prend en compte dans ses différentes études et brèves. Le rabbin et Professeur David Dalin consacre un très long et remarquable chapitre sur le complot initial et la polémique qui s’en est ensuivie. Un novice y trouvera largement de quoi décrypter toutes la manipulations contemporaines. J’ai entendu parler de cet ecclésiastique allemand. Mais en l’absence de sources historiques fiables, nous devons être vigilants.

    > Le Tourneau : J’irai regarder votre blog. Merci pour vos prières.

    A TOUS : N’hésitez pas à nous rejoindre. Si nous voulons frapper fort, il faut que chacun s’engage, même pour une petite responsabilité.

  7. Pierre GELIN

    > A jbb : il n’est pas possible de parler d’une amitié entre von Papen et Mgr Pacelli (car du temps où Pie XII fut pape, il n’y eut presque aucune relation entre les deux, sauf erreur de ma part). Nous n’avons aucune source (lettres, télégrammes, etc.) qui mentionnent une entente plus que "politique". Votre question doit donc prendre appui sur la signature du concordat entre Franz von Papen et le cardinal Pacelli.

    En tant que chef du Zentrum et chancelier d’Allemagne avant l’arrivée de Hitler, il eut bien évidemment des relations cordiales avec Mgr Pacelli, alors nonce apostolique. Lorsque la montée de Hitler fut inéluctable, grâce au soutien massif des protestants, von Papen prit la décision de le rencontrer (chez un banquier) pour conclure un accord. A cette date, une persécution latente contre les catholiques était menaçante. C’est d’ailleurs pourquoi un concordat fut signé (je vous renvoie à la synthèse historique téléchargeable sur le site consacré à Pie XII) par le cardinal Pacelli, alors secrétaire d’Etat, et von Papen. C’est ce dernier, soutenu par quelques évêques allemands, qui lutta pour enrayer les persécutions qui avaient notamment conduit à l’assassinat d’un des chefs laïcs catholiques (cf. synthèse), contre l’avis même d’un cardinal Pacelli plus que réticent. Il faut simplement rappeler que nous sommes alors en 1933, pas en 1943, et qu’il s’agit d’un acte politique. Cela n’a pas empêché par ailleurs le cardinal Pacelli, du temps qu’il était nonce comme lorsqu’il était secrétaire d’Etat, de condamner les fondements de l’idéologie nazie.

    Von Papen était un personnage politique incontournable en son temps, Hitler l’avait bien senti. Cela ne l’a pas empêché de l’évincer très rapidement, en l’envoyant à Vienne dès 1934, puis en Turquie jusqu’en 1944.

    Que von Papen ait été un pion est une évidence. Son acquittement lors des procès de Nuremberg le souligne particulièrement : il fait en effet partie, avec Hans Fritzsche et Hjalmar Schacht, des trois responsables acquittés, ce qui n’est pas rien vue la dureté de ces procès. Il a simplement passé trois années de travaux forcés pour payer sa dette.

    Si je prends la peine d’expliquer qui est von Papen, c’est simplement pour éviter les raccourcis historiques qui consistent à tout juger avec nos lunettes de bien-pensants du XXIe siècle. Une situation comme celle du début du XXe est particulièrement complexe.

    Bref, pour achever ce post, je pense qu’il ne faut pas confondre des relations politiques et une amitié, comme celle que Pie XII put avoir avec le cardinal von Galen (correspondance faisant foi).

  8. BUGBOG

    Il est évident que si le vatican se décidait à ouvrir les archives de ce pape les choses seraient beaucoup plus simples

  9. Pierre GELIN

    La question est mal posée : le Vatican est décidé à ouvrir ses archives… Il faut simplement lui laisser le temps de répertorier et de classer tous les documents.

    Pour vous initier au fonctionnement des archives vaticanes, je vous invite à lire la partie consacrée à ce sujet dans l’article suivant : http://www.pie12.com/index.php?2...

  10. JANSON

    étant catholique je suis troublé par toutes les polémiques qui entourent le pape Benoit xvi cependant autant je suis d’accord sur le fait que l’Eglise qui défend la vie humaine suggère l’abstinence,comment pourrait elle faire autrement autant je considère comme une » faute la réhabbilitation d’un évèque négationiste,en outre je ne veux pas entrer dans la polémique concernant la béatification de PIE XII mais est-elle vraiment nécessaire? à une époque ou les médias sautent sur toutes les occasions pour faire de la copie et alimenter les polémiques, les hauts prélats de la curie dont je ne minimise pas la clairvoyance ne devraient ils pas conseiller au Pape de laisser les choses se calmer et le temps passer.l’EGLISE entemps qu’institution est un peu obligée de tenir compte de la politique et des opinions diverses.A l’heure ou les églises sont vides et les mosquées pleines le role premier de l’eglise est l’évangélisation,le rapprochement avec les autres religions plutot que d’alimenter des polémiques stériles,les hommes sont ce qu’ils sont et il est souhaitable de ne pas trop aborder les sujets qui fachent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *