Afrique : Le pape rend grâce à Dieu pour le témoignage des missionnaires

Dimanche, le pape Benoît XVI a rendu grâce à Dieu pour le témoignage des missionnaires, qui « ont donné et continuent de donner leur vie pour l’Evangile », un témoignage qui porte beaucoup de fruits.

Avant la prière de l’Angélus, le pape est revenu brièvement sur son voyage apostolique au Cameroun et en Angola, du 17 au 23 mars.

Evoquant la liturgie de ce dimanche Benoît XVI a rappelé que « si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit ».

Ainsi, pour que nous ayons la vie éternelle, « il faut que Jésus meure, comme un grain de blé que Dieu le Père a semé dans le monde », a-t-il expliqué.

« Ce n’est qu’ainsi qu’une nouvelle humanité pourra germer et grandir, libérée de la domination du péché et capable de vivre dans la fraternité, comme fils et filles de l’unique Père qui est aux Cieux », a poursuivi le pape.

« Lors de la grande fête de la foi que nous avons vécue ensemble en Afrique, nous avons vu que cette nouvelle humanité est vivante, même si elle a des limites humaines », a ajouté Benoît XVI.

« Là où les missionnaires, comme Jésus, ont donné et continuent de donner leur vie pour l’Evangile, on recueille des fruits abondants », a-t-il souligné.

Le pape a tenu à « adresser une pensée spéciale de reconnaissance » pour le bien que font tous les missionnaires.

« Il s’agit de religieuses, de religieux, de laïcs, hommes et femmes. C’était beau pour moi de voir leur amour pour le Christ et de constater la profonde reconnaissance des chrétiens à leur égard », a-t-il dit.

Selon un rapport de l’agence Fides, qui dépend de la Congrégation vaticane pour l’évangélisation des peuples, plus de 20 missionnaires auraient été tués à travers le monde, en 2008.

Source : Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *