Benoît XVI à l’Eglise du Pérou : « relancer l’esprit missionnaire »

Benoit-XVI-42.jpg

Relancer l’évangélisation au Pérou. Tel est le message que Benoît XVI a donné lors de la visite Ad Limina des évêques péruviens, lundi. Le pape les a ainsi invité à « relancer l’esprit missionnaire, non par crainte de l’avenir, mais parce que l’Eglise est une réalité dynamique et que le vrai disciple de Jésus Christ se réjouit de transmettre gratuitement aux autres sa Parole divine et de partager avec eux l’amour qui jaillit de son côté ouvert sur la Croix ».

Benoît XVI a souhaité aux évêques péruviens de regarder « l’avenir avec enthousiasme et espérance » et de relancer la mission au Pérou.

Le pape, qui a reçu au Vatican les évêques du Pérou en visite Ad Limina, le 18 mai, a aussi confié aux évêques du Pérou le soin des Péruviens les plus pauvres et de ceux qui « sont tombés dans les mains du trafic de drogue ou de la violence ».

« Une Eglise en mission relativise ses problèmes internes et regarde l’avenir avec enthousiasme et espérance », a souligné le pape. Il a invité les évêques péruviens à « relancer l’esprit missionnaire, non par crainte de l’avenir, mais parce que l’Eglise est une réalité dynamique et que le vrai disciple de Jésus Christ se réjouit de transmettre gratuitement aux autres sa Parole divine et de partager avec eux l’amour qui jaillit de son côté ouvert sur la Croix ».

Le pape les a notamment exhortés à « inviter toutes les forces vives » de leurs diocèses « à marcher en partant du Christ et en irradiant toujours la lumière de son visage, en particulier les frères qui, peut être parce qu’ils se sentent peu valorisés ou pas suffisamment assistés dans leurs besoins spirituels et matériels, cherchent dans d’autres expériences religieuses des réponses à leurs inquiétudes ».

Benoît XVI a aussi souhaité que les évêques continuent « à accompagner et à encourager fraternellement les religieux et religieuses (…) afin que, en vivant avec fidélité les conseils évangéliques selon leur propre charisme, ils continuent de rendre un solide témoignage de l’amour de Dieu, de leur adhésion inébranlable au Magistère de l’Eglise et de la collaboration voulue par les plans pastoraux diocésains ».

Dans son discours en espagnol, le pape a évoqué les Péruviens « qui n’ont pas de travail ou de services éducatifs et sanitaires adéquats, ou ceux qui vivent dans les banlieues des grandes villes et dans des zones isolées ». « Je pense aussi à ceux qui sont tombés dans les mains du trafic de drogue ou de la violence, a-t-il ajouté. Nous ne pouvons pas nous désintéresser de nos frères les plus faibles et aimés de Dieu, en n’oubliant pas que la charité du Christ nous soutient ».

Devant les évêques du Pérou, le pape a enfin invité à l’unité dans l’Eglise. « L’expérience nous dit toutefois que cette unité n’est jamais définitivement acquise et qu’il faut sans cesse la construire et la perfectionner, sans s’arrêter devant les difficultés objectives et subjectives, afin de montrer le véritable visage de l’Eglise catholique, une et unique », a-t-il affirmé.

Source : Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *