Benoît XVI à propos d’Internet : « Ouvrir un espace à ceux pour qui Dieu est encore inconnu »

Internet - Benoît XVI - évangélisation

À l’occasion de la 44e Journée mondiale des communications sociales, qui aura lieu le 16 mai prochain, le pape a publié le 23 janvier dernier un message résolument positif. Pour Benoît XVI, il s’agit « d’aider les hommes d’aujourd’hui à découvrir le visage du Christ », autrement dit, d’évangéliser.

C’est sur une clé USB aux couleurs et aux armes du Vatican que les Journalistes ont reçu ce message publié le 23 janvier dernier par Benoît XVI à l’occasion de la 44e Journée mondiale des communications sociales, qui aura lieu le 16mai prochain. Le titre – « Le prêtre et la pastorale dans le monde numérique : les nouveaux médias au service de la Parole » – est plus étroit que le contenu. Le pape, conscient du nouveau monde que représente le « continent numérique », appelle les prêtres, mais aussi, selon Mgr Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical des communications sociales, les laïcs, à considérer ce nouvel espace, non seulement comme un vecteur supplémentaire, mais véritablement comme un nouveau monde.

Benoît XVI constate d’abord, comme il l’avait fait dans son message précédent, en 2009, la « récente expansion et la considérable influence » des techniques numériques. « Le prêtre, affirme-t-il, se trouve comme au début d’une histoire nouvelle, parce que plus les technologies modernes créeront des relations étroites et plus le monde numérique élargira ses frontières, plus il sera appelé à s’en préoccuper pastoralement, accroissant son engagement, pour mettre les médias au service de la Parole. » Pour autant, « il serait erroné de considérer le Web seulement comme un espace à occuper ». Il s’agit bien « d’aider les hommes d’aujourd’hui à découvrir le visage du Christ ».

« Ouvrir un espace à ceux pour qui Dieu est encore inconnu »

Dans ce monde numérique, « il doit apparaître que l’attention aimante de Dieu dans le Christ pour nous n’est pas une chose du passé ou encore une construction savante, mais une réalité concrète et actuelle». Le pape multiplie les expressions positives : « Ouvrir la route à de nouvelles rencontres », « La Parole de Dieu pourra prendre le large au sein des innombrables carrefours créés par le réseau serré des autoroutes qui sillonnent le cyberespace et affirmer le droit de citoyenneté de Dieu quelle que soit l’époque. »

Lire le message dans son intégralité : Zenit

Mon commentaire

Comme Benoît XVI le dit souvent, Internet est continent à évangéliser. L’évangélisation par Internet ne se résoudra pas un emploi purement fonctionnel du web, en tant que simple média. On ne peut se contenter d’y faire circuler nos informations, de répliquer nos contenus (articles, émissions, communiqués, etc.). Il faut prendre conscience que c’est un pays peuplé d’une grande partie de nos contemporains qui ne connaissent pas le Christ. Songez par exemple aux 10 millions de Français qui habitent sur Facebook : notre devoir est de leur proposer une rencontre personnelle avec le Christ, par une annonce explicite, kérygmatique de la Bonne Nouvelle du salut.

5 réflexions au sujet de « Benoît XVI à propos d’Internet : « Ouvrir un espace à ceux pour qui Dieu est encore inconnu » »

  1. OrangeOrange

    2000 ans, et puis … mourir ?

    C’est la question-débat vue sur Pnyx.com, accompagnée d’une video originale.

    L’Eglise de Rome est-elle mourante ? Vit-elle une très grave crise, mais elle va se rétablir ! N’est-ce qu’une crise de plus ? Ou, non tout va bien, si ce n’est qu’elle est calomniée ?

  2. Incarnare

    Cette image de continent numérique, très belle, me semble dangereuse lorsqu’elle est lue littéralement :

    on oublie facilement que les gens qui sont connectés à internet ont avant tout (sauf quelques geeks) une vie à l’extérieur.. bien concrète, elle.

    Les gens n’ont pas de joies, de peines ni de souffrances sur internet : elles habitent cependant leur vie de tous les jours.

    De l’image de « peuple numérique », on garde souvent celle du peuple, de la foule anonyme et non le mystère que représente chacun;

  3. Jean-Baptiste Maillard

    @Orange : cette vidéo de la Passion est quand même assez difficilement soutenable même si on reconnaît le fim de Mel Gibson

    @Incarnare : non, les gens cherchent Dieu sans le savoir, c’est une réalité

  4. Incarnare

    Je n’ai pas dit le contraire.. je dis juste que la relation de personne à personne me semble indispensable… et c’est là que se trouve le vrai challenge du net.

    J’avoue n’y avoir pas trouvé de réponse et toujours chercher un meilleur moyen que la page web.

  5. Benoît

    @Incarnare : « Les gens n’ont pas de joies, de peines ni de souffrances sur internet : elles habitent cependant leur vie de tous les jours. »
    Erreur, de plus en plus le relationnel (joie, amour, peines,…) passe et se vit pour beaucoup au travers du net au travers des tchats notamment, ou encore des blogs, et tout autre moyens d’expressions, facebook, twitter, etc… Simplement parce qu’il n’y plus la frontière du complexe comme de la timidité, c’est une nouvelle forme de liberté où il n’y a au final que très peu de geek, les geeks en tant que tels seront plus sur l’aspect programmation, hacking ou jeu que sur l’aspect communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *