Et Dieu dans tout ça ?

Et Dieu dans tout ça ? évangélisation

Ce soir, sur France 2, une émission intitulée « Et Dieu dans tout ça ? ». Si le titre est alléchant car il laisse entendre qu’on pourrait peut-être revenir un peu plus à l’essentiel, au transcendant, la présentation de l’émission proposée par Télémara a de quoi faire peur en termes de poncifs. Ignorance ou volonté de nuire ? Décryptage.

« Aujourd’hui, les pratiquants du catholicisme en France se posent de nombreuses questions. »

Cela est juste… mais la suite nous effraie : « La foi est synonyme de soumission à des croyances ». Qui a dit que la foi était cela ? Rappelons simplement que la foi est une rencontre personnelle avec le Christ, comme l’explique très bien Benoît XVI. Ce ne peut donc être une soumission au sens strict, comme le laisse entendre ce terme, à moins que le Christ soit une super puissance destructrice !

« Peut-on alors garder son libre-arbitre ? »

Si le libre-arbitre est purement entendu ici comme le choix, pourquoi s’inquiéter de pouvoir librement choisir entre la foi – cette rencontre avec le Christ – et la non-foi – cette non-rencontre ? Et s’il s’agit de la liberté, c’est un abus de langage qui révèle la peur de ne pas être libre de choisir Celui qui nous aime au point, justement, de nous avoir laissés totalement libres de l’aimer ou de le rejeter.

« A une époque où les libertés individuelles ont une place plus grande dans les aspirations des citoyens, peuvent-ils encore croire « aveuglément » ? ».

Certes chacun aspire à la liberté, mais justement, la liberté n’est-elle pas de choisir le bien parce que seul le bien nous rend libre ? Et pourquoi « croire » serait-il tout de suite affublé du terme « aveuglément » ? Ne peut-on pas faire usage de sa raison pour croire ? C’est l’éternel poncif selon lequel il ne peut y avoir de lien entre foi et raison. Pourtant, elles sont deux ailes qui nous permettent d’avancer, comme l’a très bien expliqué Jean-Paul II dans… « Foi et raison« .

« Aujourd’hui, alors que le message de beaucoup de religions redevient plus dogmatique »

C’est ici la crainte absolue de tout ce qui relève du dogme, essence même du relativisme. Pourquoi ne pourrait-on pas croire quelque chose fermement ? C’est tout la question de la révélation chrétienne, Jésus ayant dit « Je suis le Chemin, la Vérité, et la Vie » (Jn 14,6). Qu’elle soit enveloppée de mystère n’est pas un obstacle à la foi.

Enfin, le dernier passage est aussi très révélateur : « Les exégèses du catholicisme rendent le parcours des pratiquants souvent ardu »; autrement dit, vaudrait-il mieux moins de réflexion sur les textes inspirés ? Ou est-ce, derrière cette question, la peur de devoir suivre des commandements, même s’ils nous rendent plus heureux ?

« Et ils sont nombreux, parmi ces derniers, à avoir l’impression que le message du Christ est bien loin de certaines préoccupations de l’Eglise. »

On se demande comment le journaliste peut s’exprimer au nom de ces croyants, mais cela permet d’assurer qu’ils sont nombreux à le penser. C’est surtout une façon assez pénible d’accuser l’Eglise de ne plus suivre le message du Christ dans l’Evangile, qui est avant tout un message d’amour. Le Christ, dans sa Passion, n’a-t-il pas été accusé Lui aussi de ne pas suivre la loi de Moïse ? Cependant, nous ne devrions pas nous habituer à ce type d’accusations – ou d’ignorance – parce notre devoir à tous est de proclamer ce message d’amour (Dieu aime chacun infiniment) par l’évangélisation. Un témoignage explicite et cohérent, tout azimut. ll faut en prendre la pleine mesure. Retrouver la pleine compréhension de notre mission première. Notre prière, en ces jours de Pâques, devrait nous y aider !

6 réflexions au sujet de « Et Dieu dans tout ça ? »

  1. Jean-Baptiste Maillard

    @Omega3 : je partage votre point de vue… nous proclamons un message qui nous condamne !

  2. flofloetpaupau

    Ce journaliste est-il allé rencontrer les catholiques pour affirmer de telles choses?
    Pourquoi ne voit-on jamais sur les mêmes chaines de TV des reportages qui démentent ces discrédits sur le catholicisme? y a t-il des chrétiens dans les média capables d’équilibrer un peu mieux la ligne éditoriale?

  3. ricoh

    Vraiment bizarre en effet cette coïncidence de programmation de reportages qui fleure bon l’anti-catho.
    Arte a diffusé également un reportage appellé (Que veut le Pape ?) rien que dans le titre Avec des témoignages édifiant comme celui de Hans Küng qui déclare que le pape Benoit Xvi se prend pour le Christ alors qu’il est toujours prêtre de l’Eglise catholique.

    Dans la même soirée, un reportage vente les vertues du Coran un livre saint fantastique. 2 poids 2 mesure !!!

    Que dire des journalistes qui taisent les massacrent dans le monde des chrétiens parce qu’ils sont chrétiens se faisant les complices des bourreaux. Ils ont vraiment la mémoire courte de ce que les athées ont fait aux croyants pendant la 2nde guerre mondiale.

  4. Jean-Baptiste Maillard

    @flo : les choses sont peut-être un peu en train de changer, on m’a invité sur le plateau de Public Sénat avec Jean-Pierre Denis ce soir, j’ai décliné l’invitation en raison de l’office de la Passion, mais cela aurait pu être une occasion de remettre les pendules à l’heure ! Je crois aussi qu’on n’aurait pas à se plaindre des médias si nous pouvions nous défendre à armes égales : nous aurions notre fréquence sur la TNT comme je l’avais demandé en 2005 avec 150.000 autres personnes, nous en serions pas là et nous pourrions faire jaillir la vérité sur les ondes nationales… j’y reviendrai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *