Glorious/Kiss in de Lyon : lettre ouverte à Michel Janva

Lettre ouverte à Michel Janva et à ses bloggeurs suite à la parution de son billet Le groupe Glorious défend le lobby homosexuel sur le Salon Beige

Rappel des faits : un affrontement entre catholiques et personnes homosexuelles à dégénéré à Lyon. Le groupe catholique de pop louange Glorious, installé à Lyon, s’est élevé contre ces violences…

Cher Monsieur,

Je connais Glorious depuis leurs débuts. Ce que vous dites à leur égard dans votre billet « Le groupe Glorious défend le lobby homosexuel » me semble peu charitable. Je trouve le titre abusif et certains des commentaires qui en découlent déplacés. Si vous me permettez, voici pourquoi.

Primo, pour répondre d’abord aux critiques, le groupe Glorious est une œuvre d’évangélisation des jeunes qui fonctionne bien, que vous le vouliez ou non. Epouser les styles musicaux de la jeunesse d’aujourd’hui en y diffusant un message évangélique et explicite s’appelle l’inculturation. C’est précisément ce que demande l’Eglise catholique à ses fidèles et Benoît XVI en particulier, quand il parle d’évangéliser la culture. Faut-il rappeler aussi que le 1er album de Glorious a été béni par Jean-Paul II ? Si vous passez au Lyon centre, même si vous n’aimez pas le style, vous constaterez que les jeunes sont au rendez-vous et qu’on y prie avec profondeur. Il y a même l’adoration du Saint Sacrement ! (A ce sujet je vous renvoie à leur entretien dans mon livre Dieu est de retour, cf ce billet sur Anuncioblog). Pourquoi donc jeter ainsi le discrédit sur une oeuvre d’Eglise, d’ailleurs encouragée par le Primat des Gaules ? N’est-ce pas injuste ?

Secondo, où les Glorious ont-ils soutenu ce « kiss in » homosexuel de Lyon, comme vous le sous-entendez ? Ce qu’ils regrettent dans leur tribune au Progrès, ce sont les comportements de catholiques qui ne se sont pas vraiment comportés en catholiques, précisément. Glorious n’a jamais dit, comme certains le suggèrent dans les commentaires de votre billet, qu’ils avaient « honte d’être catholiques ». (Je m’étais moi-même élevé en février 2009 dans une tribune de la Croix contre celle de Matthieu Grimpret avec ce titre, citée en commentaire). Il faut donc apporter une petite nuance, mais qui est de taille : les Glorious ont simplement dit qu’ils avaient honte « de ce qui s’est passé mardi soir devant la cathédrale Saint Jean, honte de la récupération opérée par des groupes politiques, honte de la contre-manifestation orchestrée », ce qui n’est pas tout à fait pareil.

Posons-nous d’ailleurs la question : à quoi bon prier à genoux devant des homosexuels, si ce n’est les provoquer ? Des études n’ont-elles pas démontré l’effet contre-productif, dans ce type de cas, des « prières démonstratives » en public, y compris médiatiquement ? De plus, à quoi bon jeter des injures à la figure de ces personnes homosexuelles comme on peut le voir sur les vidéos de la manifestation sur Dailymotion ? A quoi bon entrer avec elles dans une confrontation directe, voire violente, et qui sent le gaz lacrymo ? Le Christ se serait-il comporté ainsi en rencontrant, par exemple, la samaritaine, qui était pourtant une grande pécheresse ?

Tertio, Glorious a raison de rappeler qu’il faut aimer les homosexuels, comme le Christ le fait déjà, par pure miséricorde. Ce n’est pas pour autant soutenir le lobby homosexuel ou l’homosexualité que d’aimer une personne qui souffre. Il ne s’agit pas seulement de ‘respect’, comme vous l’écrivez en prétendant l’usage d’un « prétexte pour les défendre », mais il s’agit d’amour. Le Christ n’a pas dit « respectez-vous les uns les autres ». Au contraire, il nous a demandé de nous aimer, ce qui est beaucoup plus difficile, vous en conviendrez.

Justement : aimons-nous toujours les personnes homosexuelles en tant que créatures de Dieu ? Je n’en suis pas sûr. Or nous avons là un témoignage à donner, non pas un contre témoignage haineux. C’est ce qu’il faut comprendre du témoignage que rapporte Glorious concernant cet homosexuel venu les remercier de leur accueil chaleureux. Car nous catholiques, nous devons eux aussi les évangéliser. Même si cela nous coûte et nous demande des sacrifices comme celui de voir les parvis de nos églises transformés en baiser géant ! Ouvrons donc un peu les yeux : il faut aller à la rencontre de ces personnes et leur parler du Christ, leur témoigner de l’espérance qui est en nous avec douceur… et respect (cf 1 Pierre, 3,15).

Pour toutes ces raisons, j’en appelle à votre responsabilité éditoriale pour revenir sur vos propos et votre titre, en toute conscience.

Fraternellement,

Jean-Baptiste Maillard


48 réflexions au sujet de « Glorious/Kiss in de Lyon : lettre ouverte à Michel Janva »

  1. ND Neiges

    Je suis très surpris de ce post. Michel Janva dit une vérité. Il y a bien eu un lobby homosexuel (et non pas des personnes à tendances homosexuelles tout à fait respectables) qui est venu provoquer les catholiques. Pourquoi ne pas vouloir le constater en toute objectivité ? Pourquoi ne pas voir les insultes, les blasphèmes horribles envers la Sainte Vierge et le Pape ? Du côté des catholiques, il n’y a eu AUCUNE haine, AUCUNE insulte, seulement des prières de réparation. Je ne comprends pas votre position cher Jean-Baptiste. Elle me parait tomber dans la naïveté.

    Quelle serait votre position si demain un lobby de néo-fascistes s’amusaient à manger du porc devant une mosquée voire une synagogue par « conviction », pour « changer les mentalités » ? Le lobby homosexuel agit de la même façon. Le porc est impur pour les juifs et les musulmans tout comme l’acte homosexuel est gravement impur, immoral pour les catholiques. Dans les deux cas, c’est un acte de provocation qui demande réparation.

    Le Christ n’a pas hésité à chasser avec violence des personnes qui souillaient le parvis du Temple (Jean 2, 13-22). Accueillir en toute charité les pécheurs comme la Samaritaine, oui. Mais ceux qui VOLONTAIREMENT provoquent les catholiques (qui, entre parenthèses, n’ont absolument rien à se reprocher car le catéchisme appelle au respect de ces personnes), c’est autre chose. La charité doit se conjuguer avec la Vérité.

    Le Christ n’a pas demandé d’être de gentils moutons béni-oui-oui en disant « amen » à tout par charité. Réaffirmer – à la suite de Saint Paul et du Lévitique – que l’acte homosexuel est une dépravation grave mettant leur âme en danger est tout à fait respectable. Prier pour ces personnes aussi. En quoi cela est-il une provocation ? Au contraire, la première des charités envers une personne, c’est de lui dire la Vérité ! Dire que ces homosexuels actifs n’hériteront pas du Royaume des Cieux (1 Cor 6, 9-10) est la plus grande des charités envers eux.

    Que Glorious cautionne un lobby extrémiste prêchant la haine envers le Pape, la haine envers la Sainte Vierge Marie, la haine envers l’Eglise est pour moi choquant (j’ai déjà été extrêmement choqué par les blasphèmes qui se disaient sur le parvis. Je n’ose même pas les retranscrire tellement cela est abominable). Le 18 mai dernier, la haine était seulement d’un côté. Pourquoi Glorious ne veut-il pas le le voir ? Ils préfèrent apparemment cautionner des actes gravement immoraux devant une cathédrale plutôt que de prier pour le salut éternel des homosexuels.

  2. Ludo Cata

    Merci JBM, en lisant les commentaires de leur blog je me suis demandé si j’étais bel et bien catholique ! Ou si les catholiques avaient perdu… la raison. Répondre à la haine par les injures, à la provocation par la force, voilà qui ne me semblait pas faire partie de nos chères béatitudes.

  3. Mike le prolo

    Glorious,

    Vos propos dans le Progrès nous ont littéralement choqués (nous, des fans de la première heure!) !!! Vous vous rangez du côté des ennemis de l’Eglise et crachez sur tous ces jeunes qui sont venus défendre Saint Jean sous les quolibets des extrémistes anti-catholiques et qui de surcroît se sont fait tabasser par les flics. Où étiez-vous ce soir là pendant que les homosexuels criez leurs blasphèmes contre ? Où étiez-vous quand les CRS tabassez des jeunes qui récitaient leur chapelet à genoux ? Où étiez-vous quand la croix du Christ se faisait briser en miettes ?

    On dirait que la « Gloire » vous monte à la tête « Glorious »… Ca ne vous servira à rien de gagner le monde si vous en venez à perdre votre âme…

  4. Dupre

    Bonjour,

    Je voudrais dire ici que je ne comprends pas bien la réaction de glorious suite au kiss-in de Lyon. Cette démarche est encore plus contre productive qu’une réaction visant à réagir à un scandale public. Cracher sa honte par une lettre ouverte au public discréditant les catholiques sans jamais condamner le kiss-in lui même est assez…surprenant pour le moins! Ne donner aucun argument autre que d’autorité et sentimental (ca s’améliore à peine avec votre article) ne fait pas non plus avancer les choses. Je trouve cette réplique simpliste, ne prenant pas en compte tous les éléments, très partisan et se mettant peu dans l’esprit de la contre manifestation ou de ses causes légitimes (car il y en a n’en déplaise à une forme dévoyée de pacifisme, de « martyrologisme » peu chrétienne en fin de compte): l’action sociale est aussi chrétienne, et la société n’a pas à accepter certaines manifestations. Si elle le fait qui réagira?

    Aimer les personnes homosexuelles ce n’est pas aimer en tant qu’homosexuel mais en tant que personne. Jamais le groupe n’en parle. Il faut condamner les kiss-in qui sont des actes objectifs. Jamais ils ne le font. Où est la charité dont ils accusent les contre manifestants de manquer?

    J’ai développé davantage en envoyant directement une lettre aux membres du groupe à laquelle je vous renvoie. J’ai 26 ans et j’en ai marre qu’il y ait un archétype de catho jeune branché qui parle en mon nom sur des sujets compliqués sur lesquels la juste solution n’est pas celle qu’on « sent » par rapport à sa foi mais qui est également une question sociale importante qui peut légitimer une forme de violence légitime. L’était elle ici? Le débat ne se limite pas à vos arguments mais va également plonger dans la philosophie d’Aristote et de Saint Thomas, dans l’histoire de l’Eglise et la doctrine sociale, dans le martyr des cristeros ou Jeanne d’Arc et pas seulement dans le martyr de Saint Etienne ou de Sainte Agathe.

    Je reste ouvert comme j’ai dit au groupe à toute discussion,

    Fraternellement

    Marc Dupré

  5. Tiboabc

    Bien dit…
    Le groupe « Glorious » aurait dû, avant de critiquer l’action de ces catholiques, se renseigner plus complètement, et lire aussi les témoignages des catholiques présents; ils verront que la réalité est totalement différente de celle décrite dans les journaux… Je leur conseille de lire e-Deo et Salon Beige, pour ne pas rester dans leur petite bulle et voir les événements sous le regard biaisé des médias.

  6. Padre

    Attristé par la lettre de Glorious qui est un contre-témoignage, s’il faut éviter certains excités aux propos violents, prier devant une cathédrale pour empêcher une manifestation hostile est un beau témoignage. Le Cardinal ne l’a pas dénoncé alors au nom de quoi Glorious parle pour l’Eglise entière. Aux chrétiens qui prient de faire un peu de ménage autour d’eux quand d’autres jouent la provoc. De plus, la réussite de l’évangélisation ne se lit pas dans les études d’opinions… D’ailleurs aux USA, il est flagrant de voir combien les prières devant les cliniques d’avortements ont porté du fruit : par exemple la conversion de Jane Roe !

  7. Anjeszka

    Le problème majeur de cette « contre-manifestation », c’est que s’il s’agissait seulement de prier, comme certains semblent le croire naïvement, ça se saurait… Car pourquoi cela dégénère-t-il systématiquement en bagarre où les CRS doivent intervenir ? C’est simple : la moitié des gens présents sont là avec la ferme volonté d’en découdre, il n’est que de regarder les vidéos de ce genre d’incidents pour s’en rendre compte. Dupre parle de « violence légitime », mais de quel droit ? Seul l’Etat peut se prévaloir d’une violence légitime, sinon on tourne à la vendetta parce que chacun veut régler ses comptes. Mike le prolo parle, lui, de « défendre Saint-Jean »… Mais c’est RISIBLE!! Un kiss-in sur le parvis d’une église catholique, c’est une provocation notoire, mais ça ne met en danger personne!! C’est comme la manif à Notre-Dame au moment des propos du Pape sur le préservatif… parler de « défense du Pape » est profondément ridicule : le pape et l’Eglise n’ont pas besoin de nos poings, pour la bonne raison qu’ils ne sont pas attaqués physiquement, mais intellectuellement, sur le plan de la morale. C’est également sur ce plan que nous devons répondre, en tant que chrétiens fidèles à l’Eglise et à sa doctrine. Se battre est donc contre-productif : les médias n’attendent que cela, une réaction violente aux provocations, et une division au sein des chrétiens. Et puis, la réponse à la provocation par la violence, c’est tout sauf chrétien.
    Cela dit, je regrette que Glorious ne condamne pas dans sa lettre la provocation que représentait la manifestation sur le parvis de l’Eglise, même si je suis d’accord sur le fait qu’il nous faut accueillir les personnes qui nous font face avec le même amour qu’aurait montré le Christ, car là est notre premier devoir de chrétien.

  8. Benedichoc

    Heureusement qu’il y a encore des gens sensés, qui savent de quoi ils parlent, Merci à Marc DUPRE, Mike le Prolo, ND Neiges et tous les autres qui savent montrer le vrai viage de l’Eglise.
    Honte à vous monsieur Maillard, c’est plutôt à vous de revenir sur vos propos.
    Vous ne le voyez pas, bien sûr, mais vous faites partie de ceux qui, très nombreux se laissent manipuler par les médias. c’est bien triste alors que nous avons des médias cathos de si bonne qualité…
    bien fraternellement

  9. Jean de Lyon

    Je suis très triste que Glorious soit tombé aussi bêtement dans le panneau.
    Accabler leurs frères catholiques pour faire leur promo me semble un procédé vraiment minable.
    J’étais à la cathédrale St Jean et j’aime bien Glorious. J’aimerai qu’ils comprennent et qu’ils ne recommencent pas leur bêtise.

    Jean de Lyon

  10. JCM

    Une précisions qui me parait importante dans le débat car il faut savoir de quoi on parle.
    Les parvis des églises ne sont pas des places publiques ! Ils sont en effet légalement affectés au culte au même titre que les églises et leurs annexes.
    Cela est confirmé en page 6 de ce document de la Conférence de Évêques de France « Faire vivre nos églises » :

    http://www.liturgiecatholique.fr/IMG/pdf/Faire_vivre_nos_eglise_Lourdes_2008_Mgr_Minnerath.pdf

    J’en conclue que les catholiques qui étaient rassemblés sur le parvis de la Cathédrale étaient tout à fait dans leur droit, alors que le lobby homosexuel n’aurait jamais du être autorisés à manifester sur ce parvis.

  11. Benoît

    En effet, le sujet semble assez sensible, je n’étais pas là, je ne me permettrais pas d’avoir un avis tranché, mais une chose est sûr :
    Ce n’est pas par la haine que l’on peut aider les personnes en difficultés.
    Prier oui avec douceur et amour du prochain, injurier non !
    « Celui qui dit qu’il est dans la lumière et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres »
    1 Jn 2, 9
    Il est évident qu’il faut défendre l’Eglise, mais pas par la haine ni la violence !
    Certes ce n’est pas simple d’être doux avec ceux qui nosu insultes, mais c’est justement là qu’est le vrai combat.
    Je soutiens donc ce blog de Jean-Baptiste qui cherche avant tout à mettre en avant le commandement de notre Seigneur Jésus Christ :
    « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres » Jn 13, 34 (Jn 15, 12)

  12. Faustine

    @ Benoît.

    Le premier commandement de Dieu est « Tu aimeras le Seigneur Dieu de tout ton coeur, de tout ton âme et de tout ton esprit ». Si pour toi aimer Dieu signifie que tu laisses des extrémistes homosexuels venir devant Sa maison pour s’embrasser et proférer des blasphèmes alors permets moi, en toute humilité, de te dire que tu as une drôle de conception de l’Amour de Dieu.

    Si tu aimes Dieu, tu Le défends ! Même s’il n’a pas besoin de toi, il voit que tu es présent dans la prière et dans l’action. Point c’est tout.

    Bravo aux jeunes qui étaient sur le parvis de Saint Jean pour protéger la maison de Dieu.

  13. Emmanuel Pic

    Bien vu JB. Et a 100% d’accord avec toi. Seule interrogation de ma part: faut-il accorder autant d’importance aux eructations d’une petite secte virtuelle et beige ?

  14. Greg

    Je soutiens parfaitement la position de Glorious et de Jean-Baptiste Maillard.
    On ne répond pas à la provocation par la violence.
    L’Église se met en défaut avec ces réactions violente.
    Surtout que ce que recherche ce genre de lobby, c’est la réaction qui c’est produite. Le lobby a eu la publicité qu’il voulait.

    Mt 5:43  » Vous avez entendu qu’il a été dit :
    Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.Eh bien ! moi je
    vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs, afin
    de devenir fils de votre Père qui est aux cieux »

  15. ND Neiges

    « Les homosexuels se sont faits des bisous à Saint Jean, et alors ? » (dixit Glorious dans « LyonCapitale » d’aujourd’hui)

    C’est officiel, je ne soutiens plus Glorious (pourtant, j’aimais bien). Apparemment, ils ont oubliés que nous avons une âme à sauver. Pas la peine de chanter de la pop-louange si c’est pour sortir ce genre de remarque et d’abomination. Qu’ils puissent relire le passage de Sodome et Gomorrhe. On ne se moque pas de Dieu ! Qu’ils puissent aussi relire la doctrine de l’Eglise. Respecter une personne ne veut pas dire approuver leurs actes. Ne pas voir de problème (dixit « et alors » ?) sur un acte « intrinsèquement désordonné » et « contraire à la loi naturelle » est scandaleux, surtout de la part de personnes se disant catholiques. Et puis il faut arrêter avec la vieille méthode stalinienne de « fascisation ». C’est trop facile de tomber dans la reduction ad hitlerium.

  16. Benoît Moreau

    @ Faustine :
    Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit…
    Je ne donne pas raison au lobby homosexuel, je ne donne pas non plus raison aux agressions des catholiques.
    Il y a une chose qui est sûr, c’est que des extrémistes, il y en a à l’extérieur de l’Eglise comme à l’intérieur de l’Eglise (on peut notamment se rappeler de l’émission des infiltrés diffusé sur France 2) qui pronent la haine du prochain… L’Eglise se détruit de l’intérieur, elle n’a même plus besoin d’être agressé.
    La haine engendre la haine, la violence engendre la violence, ce n’est pas de cette manière que vous montrerez le chemin de Dieu, il y avait d’autres manières de s’y prendre.

  17. Faustine

    @Benoît

    Parce que pour toi Benoît, défendre Saint Jean et y réciter le chapelet c’était un acte extrémiste ?!?!

    Aussi tu fais très bien de dire que « l’Eglise se détruit de l’intérieur », c’est exactement ce qu’a fait Glorious en prenant la parole dans un journal à grand tirage pour critiquer et dénoncer d’autres jeunes catholiques qui ont défendu Saint Jean !

  18. ND Neiges

    Entièrement d’accord avec Faustine. Aux yeux de certains, prier avec un chapelet, c’est un acte extrémiste. C’est toujours la même méthode. Nous sommes d’affreux fascistes réactionnaires face à des gentils homosexuels qui iront tout droit au Paradis.

    Il y a une rétribution divine à la fin de notre vie. Puisse Glorious le savoir. On sera jugé pas seulement sur notre foi mais aussi sur nos actes. Cautionner des actes gravement immoraux, impur et dépravés au nom de la « charité », c’est ne pas connaître la véritable charité de l’Evangile. La Charité doit se conjuguer avec la Vérité. Que Glorious relise aussi l’Encyclique Caritas in Veritate de Benoît XVI. Le catholicisme n’est pas une religion de bisounours.

  19. Benoît

    Perso, et sans parler de Glorious, je suis le premier à défendre le châpelet, il ne s’agit pas là de prier le châpelet.
    Personnellement ce que je reproche c’est cette mise en scène.
    Si vous vouliez prier le châpelet dans les bonnes conditions, il aurait fallu venir prier la veille loin des caméras et en toute humilité.
    Si vous vouliez ramener ces personnes sur le chemin de Dieu, il fallait ouvrir un dialogue et non faire une contre manifestation car de cette manière vous les avez conforté dans leur slogan de cathophobie…

  20. Antoine

    Franchement ! Ras le cul ! Quoi? Y’a pas d’homos chez les catholiques? Quoi? Les homosexuels sont destinés à l’enfer ? Quoi ? Encore ? Le Christ lui-même condamne l’homosexualité? Ou? Quand? Comment?
    Il faut faire une différence entre les lobbys et les personnes. Tous lobbys est haïssable, et même les lobbys catholiques, c’est anti-évangélique au possible, puisque fondé sur le pouvoir et la puissance. Je suis catholique, je suis homosexuel, ayant fréquenté les séminaires, et je peux vous dire que des personnes homosexuelles il y en a plein dans les séminaires et parmi les prêtre eux-mêmes. J’aimerais que l’on cesse l’hypocrisie, l’Eglise Catholique fondée par le Christ n’est pas un club d’hétérosexuel en route vers le paradis, il faut pas confondre avec l’Islam. Le message du Christ concerne tout le monde, au-delà de n’importe quelle détermination. Et nous homosexuels, pauvres homosexuels, comme certains pensent de nous, nous avons quelque chose à apprendre aux bons et pieux hétéros : l’écharde dans la chair, celle dont parle saint Paul, un peu moins d’orgueil et plus d’humilité , puisque nous devons assumer une tendance qui n’est pas de notre choix, et nous mesurer à notre conscience en cette matière.

  21. Sophie

    Pourquoi ne pas avoir invoqué l’Esprit Saint en chantant avec Glorious sur le parvis?????
    Quand on invite l’Esprit Saint il soulève les montagnes et les coeurs se seraient soulevés vers l’Amour, vers Dieu…
    Les esprits mauvais se seraient écrasés. Ou est notre Foi?
    Vous avez tous raison. Oui, le Seigneur nous demande d’aimer et de respecter tout homme quel qu’il soit mais il ne nous demande pas de tout tolérer.
    Prions le Saint Esprit d’un même coeur et d’une même Foi. Ces écrits ne viennent pas de Dieu ils viennent du démon. Chrétiens catholiques prions mais ne nous jugeons pas ainsi c’est indigne de notre Seigneur…

  22. Dragan

    @ Benôit

    Crois moi il est beaucoup plus confortable de réciter son chapelet dans son petit appartement cossu que d’aller le réciter sur un parvis, à genoux, sous les spots des caméras, les blasphèmes des drag queens et autres lobbies homosexuels et sous les coups de matraque des CRS.

    Côté humilité…je ne crois pas que les jeunes catholiques qui ont subi tout cela aient grand chose à apprendre. Eux, sont ressortis grandi dans leurs foi.

  23. Benoît

    Pour résumer : La présence de catholiques était une bonne idée, mais pas de cette manière. Pas avec haine et violence.

  24. Ping : Kiss-in de Lyon : drôle d’évangélisation ! (suite et fin) | Anuncioblog

  25. cosaque

    La place de Glorious était sur le parvis de St Jean !
    Pas ds les médias…
    Moi qui les aimait tant…

    Suivons le pape… : c’est un très méchant criminel pédophile…pour notre monde.
    Alors nos pas gentils fachos intégristes, à côté… c’est des enfants de coeur !

    Ne lâchons rien et gardons le sourire !

  26. Serge

    J’ai été très déçu par les propos de Glorious. Je pense qu’à force de fréquenter les médias et les « stars » ils ont fini par oublier celui pour qui ils s’étaient engagés. C’est la lumière du monde qui finit par assombrir la Lumière de Dieu…

    Je prie pour qu’ils reviennent sur la bonne voie et qu’ils demandent pardon d’avoir attaqué gratuitement ceux qui ont défendu Saint Jean.

  27. la rédaction Auteur de l’article

    Chers amis, merci de vos nombreux commentaires. Je me suis peut-être mal exprimé dans ce billet, notamment à propos de la prière : loin de moi l’idée de sous-estimer la force d’une prière publique, ni de juger les coeurs de ceux qui la disent ; simplement, on ne peut que regretter ici que des éléments perturbateurs et violents la récupèrent à leur profit, dénaturant cette dernière et faisant le jeu de partis politiques.

    Pour mieux me faire comprendre, je vous invite à lire ce nouveau billet et à y poursuivre ce débat, en espérant toutefois que cela se termine ni en polémique stérile, ni en pugilat contre les uns ou les autres, ni encore à coups de gaz lacrymo ! Que le Seigneur bénisse chacun de vous. JBM

    Suite et fin : http://www.anuncioblog.com/2010/06/02/kiss-in-de-lyon-drole-devangelisation-suite-et-fin/

  28. Greg

    Arretez de vous prendre la tete. Dieu n existe pas et Jésus c’est le Ron Hubbard de la Rome Antique. :o) Allez !! Bien le bonjour chez vous.

  29. Têtuniçois

    Incroyable de lire qu’il n’y a pas de haine à l’égard des homosexuels …
    à croire que vous n’avez lu votre bible qui encourage la violence homophobe  » Que celui qui couche avec un homme comme on couche avec une femme , qu’il soit maudit , que son sang retombe sur lui  » .Lévitique .
    Les religions sont sexistes , homophobes et encouragent la haine et le fanatisme .

  30. GRENOBLOIS

    c’est qui ce Dieu ? qu’on me le présente !

    il semblerait qu’il sache des choses que je ne sais pas …

  31. Guillaume

    @Greg : t’as raison avec ça tu vas pas nous la prendre la tête 😉

    @Tetuniçois : évidemment si vous vous arrêtez aux Lévitiques on peut pas parle de grand chose… c’est comme si moi je m’arrêtais a Arnaud Amaury dans les années 1219 (faisant la guerre aux cathares)… « Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens.

    On a pas fini là. Ya eu quelques nouveautés là entre temps vous savez. Un petit cours de rattrapage sur Jésus? Ca vous mettrait à la page.

    Bien sûr qu’il y a une homophobie en France. Plus généralement, une peur de l’autre, de sa différence. Mais contrairement à ce que vous croyez, elle n’est pas nourrie développée majoritairement par les catholiques. Et comme catholique, je dirais que vos choix sont vos choix, votre liberté vous appartient, et la mienne de croire et vivre autre chose aussi. J’ai une vision de l’Amour qui est différente de la vôtre, mais ca n’empeche pas d’en parler.

    Du dialogue, voilà ce qu’il faut. Alors faites un effort sur le contenu de la foi catholique, d’autres feront des efforts pour vous comprendre. C’est ça le dialogue, donnant-donnant.

    En revanche quant à votre lien vers ce site porno, merci de partager vos passions avec nous, visiblement vous aimez lire, mais j’ai mes propres centres d’intérêt… postez ça ailleurs svp 😉

  32. ND Neiges

    Il est bien là le véritable problème des homosexuels. Ils sont tous des obsédés du sexe. (ils viennent de le PROUVER par un lien immonde menant vers la pornographie). Et après, ils vont se plaindre des préjugés. Ce n’est pas des préjugés, c’est la réalité. Idem, les propos du Cardinal Bertone faisant le lien entre pédophilie et homosexualité est une vérité. Il faut être naïf pour ne pas le voir.

  33. Guillaume

    @ND Neiges.. arretez de généraliser c’est une manie ! vous allez d’un lieu commun à un autre là… c’est chiant. Et pour votre dernier propos, aucune étude ne fait autorité sur le sujet. Modérez vos assertions si vous souhaitez que les autres les modèrent à votre endroit…

    ou alors ne vous plaignez pas ensuite que les gens aient une vision des cathos un peu étroite.

    ce n’est pas parce qu’un tétu de nice poste un lien porno par pure provoc qu’il faut tous les mettre dans le même sac. J’en connais qui sont beaucoup plus malins que lui (no offense hein l’tetu… 😉 ) Mais c’est vrai que t’as une manière bien à toi de dialoguer… c’est bien dommage.

  34. Yogi

    @Guillaume : « On a pas fini là. Ya eu quelques nouveautés là entre temps vous savez. Un petit cours de rattrapage sur Jésus? Ca vous mettrait à la page. » Pourquoi le Vatican ne publie-t-il pas une nouvelle version « à la page » de la Bible, expurgée de tous les passages qui se sont avérés « erronés » ? Ou au moins avec des renvois en bas de page « figure allégorique, ne pas prendre sérieusement » aux endroits adéquats ?

    Cela clarifierait bigrement la position réelle de l’Eglise et faciliterait largement l’évangélisatation.

  35. Guillaume

    @Yogi bonne question. suis pas un spécialiste, il est possible que j’en raconte de belle :)…, mais à vrai dire :

    La continuité vient de ce que la Bible (« livres ») est un livre inséré dans l’histoire. Qui tient compte des contextes culturels, sociaux de l’époque. Ancien Testament et Nouveau Testament. Ce dernier étant inspiré par l’Esprit Saint qui agit dans la communauté des croyants.

    Erroné est une notion d’ailleurs relative. Ce que l’on croyait erroné au 15e siècle (par mauvaise interprétation d’ailleurs sur ceci ou cela du message de l’Evangile), n’est plus erroné aujourd’hui. Je pense à la perception sur la science, sur le dialogue avec les autres religions par exemple.

    Donc la permanence de ce texte, qui transmet la révélation, tient au fait que toute la Bible, révèle le projet de salut de Dieu : pour le peuple de l’Ancienne Alliance d’abord, et dans la nouvelle Alliance par l’incarnation de Jésus, pour tout homme qui croit.

    Cette longue révélation qui a commencé avec Abraham, puis nous a été transmise par les prophètes est finie dans l’histoire avec Jésus (les 4 évangiles puis la vie des premières communautés catholiques et apôtres). C’est un texte à vocation historique de transmission de la Foi. Parfois imagé et métaphorique (la génèse), chronologique, spirituel.

    Ce n’est pas un livre appelé à évoluer en fonction de l’actualité donc car c’est l’histoire du peuple de Dieu en marche. C’est le plus vieux manuscrit du monde et aussi le plus publié, il continue d’être étudié, c’est ce qu’on appelle les études bibliques, amélioré sur les traductions et les explications. C’est donc pas monolithique non plus.

    En revanche pour comprendre, analyser, continuer d’étudier le dessein de Dieu pour tout homme et le rôle de l’Eglise catholique qui a le dépôt de ce message, il y a le magistère qui procède de la succession des apôtres depuis le premier, Saint Pierre : ces textes (formés des encycliques des Papes, exhortations apostoliques, instructions pastorales, documents des dicastères… catéchisme de l’Eglise catholique…) forment la vision « actuelle » qui elle, se propose d’apporter des solutions aux problèmes du temps et éclairer les hommes de bonne volonté sur le contenu de la révélation catholique.

    En gros.
    Quand des questions importantes se pointent sur la vie par exemple JP II sort (notamment) un document qui s’appelle (à juste titre d’ailleurs pour l’exemple) l’Evangile de la Vie où il développe la vision chrétienne de l’amour, la valeur sacrée de la vie humaine et la dignité fondamentale de tout être humain. A la lumière des textes de la Bible, et avec l’aide du collège apostolique (les évêques). Ce texte reste la grande référence aujourd’hui d’ailleurs pour comprendre comment la Foi regarde la Vie et la personne. C’est beau c’est clair et c’est ouvert.

    Benoit XVI en a déjà écrit 3 en 5 ans de pontificat, pour éclairer sur les problèmes actuels.

    Pour nous c’est une chance, car contrairement à d’autres religions, ce magistère forme un tout cohérent, travaillé dans le temps et mis à jour « au fil de l’eau ».

    Du coup la position réelle elle est facile à trouver, et rien que le catéchisme de l’Eglise catholique, c’est la bonne synthèse de ce qu’est la Foi.

  36. Louve

    @ Yogi
    La plupart des bibles que j’ai en ma possession sont anotées par des remarques d’exégètes précisant le contexte, le sens des termes utilisés, les liens avec d’autres textes, les sous-entendus, etc.

    Si vous préférez une version électronique : http://www.clerus.org/bibliaclerus/index_fra.html
    Bibliaclerus vous permet de retrouver tous les commentaires faits par les pères de l’Eglise ou le catéchisme sur la plupart des versets de la Bible.

  37. cosaque

    Vous vous égarez Yogi…
    Si vous commencez à voir des passages « erronés », courez vite ailleurs que ds l’Eglise…

  38. Ping : Kiss-in : bouger, réagir, riposter. Ou pas. | Le blog du Père Sébastien - pelerin.info

  39. gil91

    Si on a insulté la Vierge et le Saint Père, il est difficile, en tant que catholique de se contenir.
    Christ l’aurait fait sûrement, mais nous ne sommes que de pauvres pêcheurs. Essayons tout de même, chers frères et soeurs, d’éviter la haine, le poison habituel du malin.

  40. Gerry Plante

    Je crois qu’il y a dans vos discourts des propos incohérents, si je peux dire , comme Évangéliser. Je n’ai jamais vu un prêtre évangéliser comme cela devrait être. Comment évangéliser en ayant un chapelet à la main. Ces prières dites avec le chapelet, sont pour Marie la mère de Jésus, pas pour Jésus Lui-même.
    Il est scandaleux d’entendre de tel propos par les prêtres, et ils croient à leurs mensonges….!
    Tout ce qui est écrit et dit hors du contex de la très Sainte Bible, est du diable.
    Dans la parole de Dieu, la Bible, il n’est mentionné nul part que l’on peut prier Marie…! Alors cela est une autre très granda bêtise du clergé,insulflé par Satan lui-même.
    Vous blasphèmé le seul Dieu qui existe et qui est vivant, et qu’il va juger le monde à son heure.
    Gerry de Sherbrooke, Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *