JMJ à Sydney : Message de Benoît XVI aux jeunes pélerins

benoitXVI-36.jpg

« Si tu veux rester jeune, cherche le Christ ». Tout un programme pour ces JMJ à Sydney !

Au peuple aimé d’Australie et aux jeunes pèlerins participant aux Journées Mondiales de la Jeunesse 2008

« Vous aurez la force de l’Esprit Saint qui descendra sur vous et vous serez mes témoins » (Act 1.8) Que la grâce et la paix de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous ! Dans peu de jour, je commencerai ma visite apostolique dans votre Pays, pour célébrer la 23e Journée Mondiale de la Jeunesse à Sydney. J’attends avec beaucoup d’intérêt les jours que je passerai avec vous, particulièrement les occasions de prier et de réfléchir avec les jeunes du monde entier.

Tout d’abord, je désire exprimer mon estime à tous ceux qui ont offert offert tellement de leur temps, de leurs ressources et de leurs prières. Le Gouvernement australien et le Gouvernement provincial du New South Wales, les organisateurs de tous les évènements, les membres de la communauté des gestionnaires économiques qui se sont offerts comme sponsor – vous tous qui avez soutenu généreusement cet évènement, et au nom de tous les jeunes qui participeront à la Journée Mondiale de la Jeunesse, je vous remercie sincèrement. De nombreux jeunes ont fait de grands sacrifices pour pouvoir entreprendre le voyage vers l’Australie, et je prie qu’ils soient largement récompensés. Les paroisses, les écoles et les familles d’accueil qui ont été très généreuses en accueillant ces jeunes visiteurs, méritent aussi notre gratitude et notre estime.

« Vous aurez la force de l’Esprit Saint qui descendra sur vous et vous serez mes témoins » (Act 1.8). C’est le thème de la 23e Journée Mondiale de la Jeunesse. Comme notre monde a besoin d’une nouvelle effusion de l’Esprit Saint ! Beaucoup n’ont pas encore écouté la Bonne Nouvelle de Jésus Christ ; beaucoup d’autres, pour différentes raisons, n’ont pas reconnu dans cette Bonne Nouvelle la vérité salvifique qui seule peut satisfaire les attentes les plus profondes de leur cœur. Le psalmiste prie : « Lorsque Tu envoies ton souffle : ils sont créés, Et tu renouvelles la face de la terre. » (Ps 104, 30). C’est ma ferme conviction que les jeunes sont appelés à être des instruments de ce renouveau, en communiquant à leurs contemporains la joie qu’ils ont expérimentée en découvrant et en suivant le Christ, et en partageant avec les autres l’Amour que l’Esprit a déversé dans leur cœur, de sorte qu’ils soient eux-mêmes remplis d’espérance et de gratitude pour tout le bien qu’ils ont reçu de Dieu, notre Père céleste.

Beaucoup de jeunes aujourd’hui manquent d’espérance. Ils demeurent perplexes face aux questions qui se présentent à eux de manière toujours plus pressante dans un monde qui les trouble, et ne savent souvent pas vers qui se tourner pour trouver des réponses. Ils voient la pauvreté et l’injustice et désirent trouver des solutions. Ils sont défiés par les arguments de ceux qui nient l’existence de Dieu et se demandent comment répondre. Ils voient les grands dommages apportés à l’environnement naturel par l’avidité humaine et luttent pour trouver des moyens pour vivre en plus grande harmonie avec la nature et avec les autres.

Où pouvons-nous chercher des réponses ? L’Esprit nous oriente vers celui qui mène à la vie, à l’Amour et à la vérité. L’Esprit nous oriente vers Jésus Christ. Il y a un dicton attribué à Saint Augustin : « Si tu veux rester jeune, cherche le Christ ». En lui nous trouvons les réponses que nous cherchons, nous trouvons les buts pour lesquels cela vaut vraiment la peine de vivre, nous trouvons la force pour continuer le chemin qui conduira à un monde meilleur. Notre cœur est sans repos, tant qu’il ne repose pas dans le Seigneur, comme le dit Saint Augustin au début des « Confessions », le célèbre récit de sa jeunesse. Ma prière est que le cœur des jeunes qui se réunissent à Sydney pour la célébration de la Journée Mondiale de la Jeunesse trouvent vraiment le repos dans le Seigneur et puissent être comblés de joie et de ferveur pour répandre la Bonne Nouvelle parmi leurs amis, leurs familles et tous ceux qu’ils rencontrent.

Chers amis australiens, bien que je pourrai passer seulement peu de jours dans votre Pays, et je ne pourrai pas voyager en dehors de Sydney, mon cœur vous rejoint tous, y compris ceux qui sont malades ou en difficulté de n’importe quel genre. Au nom de tous les jeunes, je vous remercie de nouveau pour votre soutien à ma mission et je vous demande de continuer à prier surtout pour eux. Je conclus en renouvelant mon invitation aux jeunes du monde entier de me rejoindre en Australie, la grande « terre méridionale de l’Esprit Saint ». Je souhaite vous voir ici ! Que Dieu vous bénisse tous.

Du Vatican, de 4 Juillet 2008

BENEDICTUS PP. XVI

Source : ESM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *