L’évangélisation, première responsabilité vis-à-vis de l’Afrique

Arique

L’annonce de l’Evangile de Jésus Christ, est la première responsabilité vis-à-vis du continent africain, affirme le message final du synode présenté à Rome vendredi dernier.

« Nous sommes convaincus que l’action première et spécifique de l’Eglise en faveur du peuple africain, c’est la proclamation de l’Evangile du Christ », ont déclaré les membres du synode.

« Nous acceptons, disent-ils, la responsabilité d’être des instruments de réconciliation, de justice et de paix dans nos communautés, des ambassadeurs du Christ (…). Tous les membres de l’Eglise, clergé, religieux et fidèles laïcs doivent se mobiliser pour œuvrer ensemble à l’unité qui fait la force ».

Ils soulignent le défi de l’unité pour servir l’Evangile en Afrique : « Au niveau du nos différentes conférences et assemblées, nous nous mettons nous mêmes au défi de travailler dans l’unité pour donner à nos pays respectifs le modèle d’une société réconciliée ».

Il demande à chaque évêque « d’inscrire en priorité dans le programme diocésain les problèmes de réconciliation, de justice et de paix », en demandant à ce que les diocèses soient des « modèles de bonne gouvernance, de transparence et de bonne gestion financière ».

Le synode appelle aussi à combattre le fléau de la pauvreté, « obstacle majeur sur les chemins de la paix et de la réconciliation ».

Source : Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *