La JOC rappelle sa mission chrétienne : proposer aux jeunes une rencontre avec Dieu

Logo JOC - Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Même si la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) appelle aujourd’hui à manifester aux côtés des syndicats, le communiqué qu’ils ont publié au sujet de la levée de l’excommunication des évêques intégristes est très encourageant. En effet, loin de dénigrer la récente décision de Benoît XVI, ils insistent particulièrement sur leur « mission de chrétiens » : « aller à la rencontre des jeunes, à les accueillir comme ils sont et à avoir pour eux le projet d’un cheminement chrétien et d’une rencontre avec Dieu ». On peut donc lire en filigrane que la question de l’annonce du Christ, comme pour le pape, est au coeur de leurs préoccupations. Reste que la frontière entre l’activisme politique et l’évangélisation est encore très floue, au risque d’une confusion entre l’annonce explicite du Salut et la défense des intérêts privés.

Extraits du communiqué

La JOC n’a pas souhaité prendre part à l’agitation médiatique et il n’a pas été simple pour nous de conserver cette position. (…) Même si ce geste nous interpelle en tant que chrétiens sur notre vision de l’Eglise et sur ce que nous voulons qu’elle renvoie comme image à ceux qui n’en font pas partie.

Osons nous redire que l’Eglise n’est pas notre bien mais un cadeau, un don… Et ce don est riche et fort de sa diversité de charismes, de sensibilités, de manières de répondre à l’appel. Cette Eglise, par ce qu’elle est aujourd’hui, nous permet de vivre notre mission de chrétiens, celle que nous souhaitons vivre en tant que jocistes, et qui consiste à aller à la rencontre des jeunes, à les accueillir comme ils sont et à avoir pour eux le projet d’un cheminement chrétien et d’une rencontre avec Dieu.

Certains de ces jeunes sont très loin de l’église. Souvent, ils sont au ban de la société: ils n’ont ni emploi ni diplôme ni perspectives d’avenir. Il n’est pas rare que parmi ces jeunes certains tiennent des propos ouvertement racistes ou très dur vis-à-vis de l’Eglise. Ce n’est jamais un plaisir de faire ce constat. Mais sans les juger, nous souhaitons leur ouvrir un autre chemin : celui de la paix, de la tolérance. Celui de l’Espérance. (…)

Nous tenons également à redire notre ambition de continuer à porter le message de l’Eglise, de continuer à servir la mission en étant auprès des nombreux jeunes de milieux populaires qui sont loin de l’Eglise, des institutions et pour qui notre mouvement peut être une chance pour voir s’ouvrir des perspectives dans leur vie.

Le communiqué en entier : Levée de l’excommunication des évêques lefebvristes : la JOC réagit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *