Les anges participent eux aussi à l’évangélisation

Ravenne Sainte Chiara - La Nativité - détail des anges

Dimanche, au cours de l’Angélus, avec le récit de l’Evangile de Marc relatant la tentation de Jésus au désert, Benoît XVI a mis en avant le rôle des anges, invitant les fidèles à les invoquer souvent pour les aider à « suivre Jésus ». Il a évoqué le chœur d’anges qui « annonce aux pasteurs la bonne nouvelle de la naissance du Sauveur ». Il a rappelé qu’ils participent eux aussi, d’une certaine façon, à la mission première de l’Eglise, l’évangélisation : « Nous enlèverions une part importante de l’Evangile si nous laissions de côté ces êtres envoyés par Dieu, qui annoncent sa présence parmi nous et en sont un signe », a dit Benoît XVI. « Invoquons-les souvent, pour qu’ils nous soutiennent dans l’engagement de suivre Jésus jusqu’à nous identifier à Lui ».

Au cours de la prière de l’Angélus, dimanche 1er mars, le pape, qui commence une semaine d’exercice de Carême, a invité les fidèles à prier pour lui et pour ses collaborateurs de la Curie romaine. En évoquant le récit de l’Evangile de Marc relatant la tentation de Jésus au désert, Benoît XVI a mis en avant le rôle des anges, invitant les fidèles à les invoquer souvent pour les aider à « suivre Jésus ».

Le pape a évoqué ce passage de l’Evangile de saint Marc : « L’Esprit pousse Jésus au désert. Et dans le désert il resta quarante jours, tenté par Satan » (Mc 1,12).

Dans cet Evangile, « les anges, figures lumineuses et mystérieuses, apparaissent presque à la hâte, dans la brièveté du récit, face à cette figure obscure et ténébreuse qui ose tenter le Seigneur », a expliqué Benoît XVI. « Les anges, dit l’Evangile, ‘servaient’ Jésus (Mc 1,13); ils sont le contrepoint de Satan ». « ‘Ange’ veut dire ‘envoyé’ », a poursuivi le pape en expliquant que « nous trouvons ces figures dans tout l’Ancien Testament, qui aident et guident les hommes au nom de Dieu ».

Le pape a entre autre rappelé « la figure de l’ange Raphaël » dans le Livre de Tobie, mais aussi celle de Gabriel, dans le Nouveau Testament, « envoyé pour annoncer à Zacharie et à Marie les heureux événements qui sont le début de notre salut » ou encore le chœur d’anges qui « annonce aux pasteurs la bonne nouvelle de la naissance du Sauveur ».

« Nous enlèverions une part importante de l’Evangile si nous laissions de côté ces êtres envoyés par Dieu, qui annoncent sa présence parmi nous et en sont un signe », a ajouté le pape. « Invoquons-les souvent, pour qu’ils nous soutiennent dans l’engagement de suivre Jésus jusqu’à nous identifier à Lui ».

Le pape a enfin demandé aux anges, « particulièrement aujourd’hui », de veiller sur lui et sur ses collaborateurs de la Curie romaine. « Cet après-midi, comme chaque année, nous commençons la semaine des Exercices spirituels », a ajouté le pape.

La retraite de Carême au Vatican, qui se déroulera du 1er au 7 mars, sera prêchée par le cardinal nigérian Francis Arinze, préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, sur le thème « Le prêtre rencontre Jésus et le suit ». Durant cette semaine, toutes les audiences du pape sont suspendues.

D’après une dépêche Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *