Padré Cup : 50 curés sur une piste de kart !

Affiche Padré

(Billet publié initialement le 21 janvier dernier – c’est lundi prochain !)

Après le poker rambo curé et le Bible navigator sur Xbox 360, voici une initiative qui nous vient cette fois de France : la Padré Cup. Certains diront qu’ils ne savent plus quoi inventer et que la place d’un prêtre n’est pas sur une piste de… kart (pour changer de la boîte de nuit ou du plateau de jeu). D’autres répondront qu’on a tout intérêt à montrer le vrai visage de nos prêtres, surtout en cette année sacerdotale (et le reste du temps aussi). Oui, ils savent s’amuser et ils ne pensent pas qu’au sexe, à la drague et à la fête. Non, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Oui, cela peut être une occasion de témoigner, d’évangéliser, enfin vous savez, quoi, l’évangélisation, quoi. Bref… voyez par vous-même !

Voici donc l’Initiative complètement détonnante de jeunes prêtres de Versailles, avec à leur tête l’abbé Amar, un des rédacteurs du blog Padré blog (nous saurons tout) : 50 prêtres en compétition sur une piste de karting, au profit d’oeuvres humanitaires. Prochaine édition annoncée : le 9 juin 2010. Ca décoiffe !

Padré Cup

Extrait du communiqué de presse :

Ils sont jeunes. Bac plus huit minimum. Ils sont célibataires. Ils sont pros. Ils n’ont peur de rien. Surtout pas que le Ciel leur tombe sur la tête…

Ils avaient trouvé leur voie, ils ont aujourd’hui choisi une piste. Une piste de kart. Le 7 juin prochain, ils s’élanceront pour la « Padre Cup ».

Don Camillo est de retour ! Cinquante prêtres, qui ont le volant aussi facile que l’encensoir, se lanceront un défi sur l’espace Jean-Pierre Beltoise de Trappes (Yvelines) pour mettre un peu de sainteté dans l’enfer mécanique. Vous les croisez sans le savoir sur la route, vous pourrez les encourager sur la piste !

La « Padre Cup » est un challenge de plusieurs heures, au cours duquel chaque tour parcouru vaudra un euro (versé par le public et les sponsors) à des œuvres humanitaires.

La « Padre Cup », un évènement original à faire connaître (…) une compétition comme on n’en a jamais vue !

Parce que les curés d’aujourd’hui, s’ils se font rares, ne sont pas tristes. Parce qu’ils n’alimentent pas que les chroniques salaces des faits divers. (…) Parce qu’ils ont la tête au Ciel et le pied au plancher.

La « PadreCup » ? Ce serait un péché de ne pas en parler !

(Fin de l’extrait). En tout cas, nous, on en a parlé ! Plus d’infos sur ce site déjanté (c’est le cas de le dire) : www.padrecup.fr

16 réflexions au sujet de « Padré Cup : 50 curés sur une piste de kart ! »

  1. mathieu c

    dommage qu’ils aient oublié que la pollution est un fléau et que le karting ne ménage pas notre environnement.
    Dommage qu’en cette année de la biodiversité l’Eglise oublie encore sa mission première de sauvegarder l’Homme et donc la nature à laquelle il est lié et dont il dépend et qu’il doit protéger ne serait-ce que pour ne pas vivre dans un monde défiguré.
    Sinon l’initiative est marrante.

  2. Jean-Baptiste Maillard

    Cher Mathieu, en effet tu as raison, ce n’est pas très écologique ! Même pas du tout, et j’avoue que je n’y avais pas pensé… Par contre, la mission première de l’Eglise n’est pas de sauvegarder l’homme et la nature, mais de le conduire à Dieu. La nature, elle, quand est sauvegardée, participe à cette oeuvre de salut pour la rédemption du monde, dixit Benoît XVI. En effet, et c’est là que tu vois juste, l’amour peut difficilement se déployer dans un monde défiguré.

  3. roger

    C’est bizarre cette fixation sur la pollution: vu le poids d’un kart, vu les kilomètres qui seront parcourus, on va frôler quoi, les 40 litres ? Pour… une soixantaine de prêtres ?
    Il faut arrêter de crier à la mort de la planète à chaque fois qu’on prend sa voiture ! Et peut être retenir pour une fois le côté sympa, amical et amusant de cette initiative qui sort du lot…

  4. clem

    J’ai cru comprendre (de source officielle !) tout de même qu’une version en kart éléctrique est à l’étude. Peut être pour la Cup n°4 ?

  5. mathieu c

    électrique ou non ça pollue autant (voire plus).

    A Roger:

    Je suis d’accord, on ne va pas s’arrêter de vivre.
    N’empêche, le prêtre doit être un exemple, un exemple qui apprend à ne pas gaspiller et là il y a gaspillage.
    Même si c’est peu c’est toujours en plus. Des milliers de gens meurent à cause de la pollution atmosphérique tous les ans. Peut-on cautionner ça même à petite dose ? Non.
    Si je raisonne comme ça alors dès que je gaspille un peu ce n’est pas grave, mais l’accumulation est immense.
    Et puis je ne veux pas qu’on pollue mon air surtout pour ça, ils ont qu’à faire une course de vélo ! (bande de feignasses)

  6. kang

    A Mathieu: si l’electrique polue… alors mon pull, mon vélo, mon bréviaire, mon café, ma vie poluent, …
    au passage je suis inscrit pour ce championnat … et j’ai participé deux fois au championnat de cyclisme du clergé… comme quoi on peut aimer le kart et ne pas être une « feignasse »…

  7. mathieu c

    ouille!
    je ne veux agresser personne mais il faut quand même savoir comment les choses marchent.
    pour l’électrique je rebondissais sur le commentaire de clem qui sous-entendait (mais ça c’est parce qu’on nous dit les choses n’importe comment, ce n’est pas de sa faute) qu’une course en voiture électrique allait moins polluer ce qui est totalement faux puisque l’acquisition d’énergie électrique est extrêmement polluante (à la source, certes, mais il y a pollution quand même même si ce n’est pas nous qui nous la prenons directement dans la face).
    Ensuite, je n’ai pas dit que ceux qui font du kart sont des feignasses dans l’ensemble de leur vie, mais là oui (et c’était une façon de critiquer d’autant plus un sport polluant).
    Enfin, effectivement vivre pollue, vivre surtout ça tue. Nous passons notre temps à tuer pour pouvoir vivre. c’est ainsi même si je le regrette. Mais il y a différentes doses de tueries et de pollution: il y a celles que notre conditions, notre confort minimum nous imposent (bien entendu là des différences existent entre les personnes) et celles qui naissent du gaspillage , des péchés que l’Eglise dénonce comme la gourmandise par exemple.
    Si vous ne saviez pas que votre existence n’est possible que par la destruction alors il est temps de la savoir. Maintenant essayez de ne détruire que le minimum.

  8. Greg

    Aller sur internet ça pollue aussi entre les serveurs et l’ordinateur.

    Je soutien à 100% cette initiative.
    Allez les prêtres!

  9. Ping : MonVersailles a trouvé sur le web | Monversailles.com

  10. GC

    Matthieu C :

    je croyai que tu rigolais au début tellement ta reflexion me semble débile !!!
    Il faut arreter cet effet de mode écolo a deux balles !!!!

  11. Dom

    Moi aussi je suis déçu que les prêtres s’illustrent dans une activitité polluante et bruyante.
    Je suis de l’avis de Mathieu .
    Le respect de la création n’a rien d’un effet de mode .

  12. Vince

    Il est vrai que la religion moderne peut prendre des allures commerciales, non ? Même si cela est parfois nécessaire…

  13. mathieu c

    @GC:
    je m’intéresse au respect de mon environnement depuis toujours et cela n’a rien d’une mode. D’ailleurs ce n’est pas nouveau de respecter ce qui nous entoure. Mais j’avoue que maintenant que plus de 80 % des gens vivent en ville ils ne se rendent pas compte de ce qu’est la nature et combien elle nous est précieuse. J’étonne toujours mes élèves en leur montrant des vidéos de vaches que l’on traie. Il savait que le lait venait de la vache sans vraiment le savoir.
    Donc ton commentaire ne me chagrine pas plus que ça. Ca ne change rien à ce que je pense. Si tu trouve débile de s’intéresser à l’air que tu respires et que respireront tes enfants c’est bien dommage. Mais ce qui est plus dommage c’est que tu me l’imposes à moi et à mes enfants. Nous ne voulons pas respirer d’un air pollué par les pots d’échappements de jouets pour adultes. Je le redis: faites du vélo, faites de la marche, faites un marathon des curés, une course jusqu’à Saint Jacques et le premier sera canonisé de son vivant, n’importe mais qu’ils donnent l’exemple ceux qui sont censés connaître la parole de dieu.
    J’avoue que ce n’est pas grand chose mais c’est en trop et ce n’est pas utile.

    A travailler pendant le carême….

  14. Dom

    D’ailleurs chaque Dimanche, le Credo entamé par le prëtre commence par ces paroles « Je crois en Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre … »
    Comment détruire le ciel et la terre, si on professe qu’elle a été créée par Dieu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *