Recevez l’Esprit Saint !

Esprit Saint

Les 15 et 16 novembre prochains à Paris, une occasion exceptionnelle de recevoir l’Esprit Saint vous est offerte. Nous avons rencontré Grégoire, l’un des organisateurs de l’évènement. Interview.

Vous organisez à Paris le 15 novembre prochain un rassemblement qui s’intitule « Recevez l’Esprit Saint » : pourquoi ?

Il y a un mois et demi, Benoit XVI a invité les jeunes français à accueillir l’Esprit Saint. Ce rassemblement est tout simplement une réponse à l’invitation du Pape. J’ai vu beaucoup d’oeuvres de l’Esprit à Paris durant ces cinq dernières années, certaines très puissantes et j’ai vu les nombreux fruits durables que ça porte dans la vie des chrétiens. Ce rassemblement trouve là son importance ; on ne peut pas se passer de l’Esprit Saint et je crois que qu’Il aime passer à travers ce genre d’évènement.

Vous accueillez le Père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la maison pontificale : pourquoi vient-il ?

Le Père Cantalamessa est depuis presque trente ans prédicateur au Vatican et il a longtemps été professeur d’université. A coté de cela, son expérience de l’Esprit Saint en fait non seulement un maître mais aussi un témoin de l’Esprit à travers son ministère de prédication. Pour ma part, je vois en lui un prophète de l’unité, de la conversion et de la sainteté.

Sur votre site on peut lire « Tu veux que Paris s’embrase ? Que ta vie prenne de la hauteur ? Que les jeunes de ton âge rencontrent Dieu ? ». Pour vous, pourquoi faut-il évangéliser ?

Parce que le Seigneur nous le demande. Quand on a rencontré le Christ, cette exigence s’impose de l’intérieur : le monde a besoin du Christ.

Participez-vous a des temps d’évangélisation ?

J’ai crée à Paris un groupe d’évangélisation de rue (place de Clichy) qui a été repris par un ami, les Sentinelles, et organise des soirées d’adoration et d’évangélisation à la chapelle Sainte Rita, près de Pigalle. Une adresse mail a été créée pour tenir au courant de nos activités : sentinelles-paris@live.fr. J’ai également participé au festival d’évangélisation Anuncio (lire ici, ndlr) et compte bien récidiver l’été prochain, vue la richesse de la première expérience.

Lors de sa visite en France, Benoit XVI a exhorté les jeunes a évangéliser. Comment faut-il s’y prendre d’après vous ?


Il faut sortir de chez soi et se bouger pour ouvrir la bouche et agir au nom du Christ. Ce qui implique que notre chez nous soit un chez Dieu. C’est un boulot de tous les jours. Évangéliser est un acte humain dont Jésus a besoin pour toucher les coeurs. La parole de celui qui évangélise doit être accompagnée d’oeuvres concrètes (par exemple la charité ou la guérison).

Quel est le rôle de la prière dans l’évangélisation ?

Il est essentiel. C’est comme l’essence pour une voiture, ça ne marche pas sans. Si on ne prie pas on se fatigue, on dit des banalités, et la puissance de Jésus, seule capable de toucher les coeurs, est rendue inefficace. Je parle d’expérience. Cependant prier c’est d’abord entrer dans la confiance en Dieu qui est plus grand que nos petites prières. Prier c’est se laisser surprendre.

Suffit-il de recevoir l’Esprit Saint pour évangéliser ? Que faut-il d’autre ?

L’esprit Saint c’est l’essence. Mais en même temps le concepteur, le réparateur et le copilote. Pour évangéliser il faut des outils, de la formation, une communauté. Mais toutes ces choses sont essentielles parce qu’elles sont animées de l’Esprit. On n’évangélise par juste avec des vertus et des techniques humaines. La vertu et la technique, les incroyants en ont autant que nous…

Comment convaincre les jeunes de vivre un coeur à coeur avec le Christ ?

J’ai accompagné deux jeunes jusqu’à une foi enracinée et active. Voila comment cela s’est passé : j’ai parlé avec eux de ma vie, de mon histoire avec le Christ, des fondamentaux de la foi. J’ai été très actif, j’ai vu ces jeunes se faire « retourner » par le Christ. Mais l’énergie que je mettais ne passait pas chez eux. Puis la vie a fait que nous nous sommes éloignés. Depuis ce moment, Anne-Laure passe son temps à louer Jésus et s’est attachée à lui. Johnny, qui n’était pas baptisé et avait du mal à s’engager, a choisi seul de rentrer en catéchuménat, dans une paroisse où il ne connaît personne.

Parmi vos intervenants, le pasteur évangélique Carlos Payan. Que pensez-vous de la façon d’évangéliser des protestants évangéliques ?

Le monde évangélique est très vaste, alors c’est difficile de répondre. Les méthodes sont bonnes à prendre si elles conduisent au Christ et laissent passer l’Esprit. L’initiative de Glorious à Lyon (lire ici, ndlr) est une bonne réponse à la question de l’identité. Si on veut évangéliser, il ne s’agit pas seulement de copier les évangéliques mais aussi d’aller évangéliser avec eux et eux avec nous. Je prie que cela se voit de plus en plus.

Si je vous dis « Marie est l’étoile de l’évangélisation », qu’en pensez-vous ?

Je suis catholique donc je suis d’accord. Cela me rappelle une réflexion faite par un ami protestant : « les catholiques ne devraient pas seulement prier Marie, ils devraient surtout vivre comme elle ». C’est en cela qu’elle est une étoile.

Comment va se dérouler ces deux journées du 15 et 16 novembre prochains ?

La journée a lieu à Saint Michel des Batignolles, dans le 17ème arrondissement (métro la Fourche). Il y aura trois temps de prédication: le matin, nous aurons une prédication d’Olivier Brousse, le fondateur du groupe de prière Abba, puis de Carlos Payan, l’après-midi la parole sera à Emmanuel Brejon, animateur en pastorale dans un collège parisien, et au Père Marie-Angel Carré. Une messe votive à l’Esprit Saint aura lieu en fin d’après-midi. Puis, après le diner, une veillée de prière avec Mathieu Chauvet, le berger de Plénitude, à Paris et le Père Raniero Cantalamessa. Le lendemain aura lieu la messe à 10h avec le Père Raniero Cantalamessa. Toutes les informations sont sur le site de l’événement www.recevezlespritsaint.fr. Il est recommandé de s’inscrire, étant donné le nombre de places limitées… (L’inscription est de 5 euros pour les moins de 25 ans et sinon de 10 euros). Venez nombreux recevoir l’Esprit Saint !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *