Le pape vient au Brésil comme missionnaire du Christ sur le « continent de l’espérance »

ROME, Mercredi 9 mai 2007 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI est arrivé ce mercredi soir à Sao Paulo, au Brésil, pour une visite de quatre jours au cours de laquelle il inaugurera la Ve Conférence générale de l’Episcopat latino-américain qui, espère-t-il, donnera un nouvel élan et une nouvelle vigueur missionnaire à ce continent.

L’avion papal a quitté Rome ce matin à 9 h à destination de Sao Paulo, où il a atterri un peu après 16 h, heure locale, 21 h (heure de Rome), soit environ une demi heure avant l’horaire prévu, après un vol de 9.477 km.

Après les paroles de bienvenues du président de la République brésilienne, M. Luiz Inácio Lula da Silva, prononcées dans un hangar de l’aéroport de Sao Paulo-Guarulhos, aménagé pour l’occasion, le pape a exprimé son affection pour ce pays possédant le plus grand nombre de catholiques au monde, « source de joie et d’espérance pour toute l’Eglise ».

L’Eglise catholique, a expliqué le pape « est appelée à être, dans le monde, témoin de l’amour du Père, qui veut faire de l’humanité, dans son Fils, une unique famille ».

« C’est de là que naît son profond engagement dans la mission d’évangélisation, au service de la cause de la paix et de la justice », a-t-il affirmé, faisant allusion à l’un des thèmes principaux de sa visite, qui culminera le 13 mai, avec l’inauguration de la Ve Conférence de l’Episcopat à Aparecida, située à 160 kilomètres de Sao Paulo.

« La décision d’organiser une Conférence essentiellement missionnaire reflète donc bien le souci de l’épiscopat, tout comme le mien, de chercher des chemins appropriés pour faire en sorte que ‘nos peuples aient la vie’, en Jésus Christ, comme le rappelle le thème de la Conférence », a poursuivi le pape.

L’évêque de Rome souhaite que cet événement renforce l’identité de l’Amérique « à travers la promotion du respect de la vie, depuis sa conception jusqu’à sa fin naturelle ». Il précise que la Conférence « fera également de la promotion de la personne l’axe de la solidarité, surtout avec les pauvres et les personnes abandonnées ».

Le pape présente trois objectifs pour l’Eglise : « l’engagement pour assurer le renforcement de la famille, comme cellule de base de la société ; l’engagement à l’égard des jeunes, dont la formation constitue un facteur décisif pour l’avenir d’une Nation, et enfin, et non le moindre, l’engagement dans la défense et la promotion des valeurs sous-jacentes dans toutes les couches de la société, surtout au sein des populations autochtones ».

Dans son allocution, le président Lula s’est félicité de la collaboration de l’Eglise dans la lutte contre la faim et la pauvreté, et a souligné la nécessité de défendre la famille et de promouvoir l’éducation des jeunes.

Au terme de la cérémonie de bienvenue à l’aéroport, le pape s’est rendu en hélicoptère au « Campo de Marte » à Sao Paulo. Il a ensuite parcouru environ 5 kilomètres, sous une pluie fine, à bord d’une « papamobile » jusqu’à l’abbaye Saint Benoît, où il résidera pendant son séjour.

A son arrivée à l’abbaye, Benoît XVI a salué la foule remplie d’enthousiasme, venue l’accueillir malgré la pluie. Après une brève allocution, il a donné sa bénédiction et souhaité une bonne nuit à la foule rassemblée devant le monastère.

La journée de demain jeudi commencera par une visite de courtoisie au président Lula. Le pape rencontrera également des représentants d’autres confessions chrétiennes et d’autres religions. Une rencontre avec les jeunes aura lieu au stade de Pacaembu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *