Archives de catégorie : Première annonce

« Le temps de la proposition de l’Evangile est revenu ! »

En réponse à l’appel de l’évêque pour la quizaine missionnaire, et à l’occasion de la venue des reliques de Sainte Thérèse (patronne des missions!) à Marseille, une évangélisation de rue est proposée le dimanche 10 juin 2012 pour inviter les gens à prier dans l’église de St Ferréol – Vieux Port avant la messe des jeunes de 19h, pour proposer le Christ, comme IL nous l’a demandé et témoigner de Son Amour !

PROGRAMME :
de 15h30 à 19h : Mission dans les rues de Marseille.
19h : Messe des jeunes.

Si nous sommes assez nombreux, nous aimerions faire un flashmob dans l’après-midi, pour annoncer notre joie ! Tout dépend de votre présence !

Pour ceux qui le souhaitent, nous nous rencontrons au Centre Notre Dame du Roucas – 341 chemin du Roucas Blanc, 13007 Marseille –  le dimanche 10 juin 2012 à partir de 11h30 (pour adoration), 12h30 pic-nic partagé, puis prière et topo avant la mission….

CONTACT :saintethereseamarseille@gmail.com – 06 87 45 88 71

 
Extrait de l’interview du Mgr Pontier sur KTO – La vie des diocèses – diffusé le 04/11/2011
“Dieu est l’allié de notre joie” citation du Père Raniero Cantalamessa. Évangélisation organisée par le service des pèlerinages du diocèse et coordonnée par la Communauté du Chemin Neuf.

Anuncio fait son “Botellón”

Pour la quatrième fois depuis le début de l’année, la Casa Anuncio, qui vit à Madrid depuis septembre afin de préparer les JMJ de Madrid, a organisé une veillé Anuncio en plein cœur de Madrid, à l’église San Isidorio à Chueca.

La veillée a débuté par un temps de préparation où les membres de la Casa, ainsi que des jeunes du groupe de prière espagnol Kerigma se sont réunis. Ces derniers ont soutenu les français par leur présence hispanisante. Les jeunes ont aussi eu la joie d’accueillir les organisateurs du Festival Marial International, présent pour préparer leur venue au sein du Festival Anuncio cet été. Ils ont participé à l’évangélisation pendant la veillée Anuncio.

Avant de partir en mission à la rencontre des jeunes madrilènes, rassemblés en botellons (lieu de rassemblements  des jeunes dans dans la rue, bien arrosés. ndlr), les missionnaires ont reçu un petit topo sur l’évangélisation. Ils ont aussi entendu le témoignage de  Christophe, de l’Alliance Mariale Internationale, sur son expérience d’évangélisation avec la Sainte Vierge, et notamment avec l’aide des « médailles miraculeuses ».

Ce fut l’occasion pour Sigolène de découvrir la présence de Marie dans l’évangélisation : «Marie était une professionnelle de l’évangélisation ! Avant la mission, on a eu un petit topo autour de la médaille miraculeuse de la rue du Bac par Christophe, tout simple. Tout de suite après, on a prié et j’ai senti que Marie était particulièrement présente et qu’elle me demandait de sortir dans la rue avec elle. Avant de partir j’ai tiré une phrase de l’Evangile de Matthieu « Je vous le dis, en vérité, si vous ne changez et ne devenez comme les enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. » Comme si Dieu me demandait d’aller voir les gens avec la douceur et la spontanéité d’un enfant sous le regard bienveillant de notre Mère à tous. La mission a été très belle. Une chose est sure, je n’oublierai plus de prendre Marie avec moi ! »

Nous avons tous fait de nombreuses rencontres, eu des moments de dialogue et de véritable témoignages avec les jeunes présents. Sigolène témoigne :« Nous avons rencontré un monsieur handicapé qui buvait seul devant l’église. Nous nous approchons de lui avec Amélie, mon binôme pour la soirée, en lui demandant si nous pouvions lui offrir un cadeau. Nous lui présentons la médaille de la rue du Bac et son visage s’éclaire. Il nous montre alors la croix en bois qu’il porte autour du cou et nous dit que Jésus ne le quitte jamais et qu’il L’aime beaucoup ! Je lui demande alors si ce soir, il veut passer du temps avec lui devant le Saint Sacrement. Sa réponse est catégorique, Jésus et dans son cœur mais pas dans une église ! Après 10 mn d’échange, il accepte que nous rapprochions son fauteuil du seuil de l’église d’où on aperçoit l’ostensoir. Dès qu’il le voit,il pose sa bière par terre et me demande de l’aider à monter les trois marches qui mènent à l’intérieur. Le mendiant devant l’église nous prête main forte et le voilà vite devant Jésus. Il y reste 15 mn en adoration et demande même à une personne qui prie à côté de lui écrire une petite prière, lui qui n’a plus qu’un bras, pour la déposer aux pieds de celui qu’il aime tant! Quand il ressort de l’église, il est tout heureux et propose à tous les gens d’entrer à leur tour voir Jésus ! »

Florence, venue avec l’Alliance Mariale Internationale découvre l’évangélisation organisé par Anuncio : « J’ai été étonné de voir qu’il y avait un flux régulier de personnes qui rentraient dans l’église. Je n’avais encore jamais évangélisé de cette façon. Comme les personnes rentraient, il était plus aisé de les aborder que lorsqu’on fait du porte à porte par exemple».  Ce fut surtout l’occasion pour Florence de rencontre qu’elle nous raconte : « J’ai aimé ma rencontre avec Mercédes qui habite dans le quartier. Je me suis sentie poussée vers elle. Il fallait que je lui parle! Mercédes a la foi mais un “problème” avec l’Eglise. Je lui ai donc proposé une médaille qu’elle voulut refuser faute de moyens. J’ai trouvé cet aveu très humble. Grâce à cette médaille, notre conversation s’engagea. Les parents de Mercédes se sont mariés dans cette église. Elle-même y a été baptisée.  Elle espérait pouvoir un jour s’y marier également. Mais, précisa-t-elle, “je suis rentrée dans l’église pour demander un travail”. Je lui ai proposé de prier pour TOUT! Elle m’a dit qu’on lui avait conseillé d’arrêter de demander puisqu’elle l’avait déjà fait et que le Seigneur était déjà bien au courant! Je lui ai conseillé de poursuivre sa prière, que le Seigneur aimerait cette constance et cette fidélité. Qu’Il se laisserait forcément touché. Ainsi donc, nous priâmes pour toutes ses intentions. Ce fut un moment de grande douceur et de paix. Il était palpable que nous étions heureuses de ce moment partagé. A tel point que, spontanément, nous nous embrassâmes avant de nous quitter! Avant de partir, Mercédes me parla de tous les membres de sa famille qui habitaient dans le quartier. Je lui donnais donc une médaille pour chacun, qu’elle reçut avec beaucoup d’émotion et de joie. »

La veillée s’est finie à deux heures et demi du matin… Le prochain rendez-vous est déjà pris chaque le premier samedi du mois, avant la grande rencontre du Festival Anuncio pendant les JMJ de Madrid !

Dieu voilé ou Dieu dévoilé ?

Il y a eu un chrétien (je crois que c’est Olivier Clément) pour dire que les femmes d’aujourd’hui n’ont souvent le choix qu’entre le voile et l’impudeur : femmes voilées en Orient, femmes dévoilées en Occident, livrées dans les deux cas sans défense au désir du mâle. Il faut dire que nous y avons aussi notre part de responsabilité, nous les femmes … Mais c’est une autre histoire.

Continuer la lecture

Les valeurs sont en baisse

Je ne parle pas de la bourse, évidemment. Je parle de ces fameuses « valeurs », que certains persistent à chercher dans un christianisme vidé de toute dimension mystique : la tolérance, l’ouverture aux autres, le sens du devoir, la solidarité, l’optimisme, que sais-je encore ?

Continuer la lecture

Demander l’impossible

Je voudrais défendre cette idée, complètement à contre-courant, que seule l’exigence nous préserve d’être déçus. D’habitude, on nous invite, quand on est jeune, à limiter nos ambitions. N’en demandez pas trop à la vie, nous répètent les vieux barbons à longueur de temps, sans ça vous risquez d’être déçus ! Mais je n’ai pas du tout envie de leur sagesse, elle me parait la triste suite d’une vie, où, au contraire, on n’a pas visé assez haut ! Limiter ses désirs, ne travailler qu’à coup sûr, se contenter des joies et des plaisirs à la petite semaine, vous trouvez cela digne d’un cœur qui bat ? Moi pas.

Continuer la lecture

Ouverture ou fermeture, cela dépend de quel côté on regarde

Pour le non-croyant/non-pratiquant, les cathos sont des gens qui sont un peu emprisonnés, qui ont des convictions, des certitudes, des dogmes, qui leur bouchent l’horizon : il faut faire comme ci, il ne faut pas faire comme cela, voilà ce qu’il faut penser etc…

Continuer la lecture

L’évangélisation de la culture n’est pas un accessoire de luxe

Cardinal Bertone

Le cardinal Tarcisio Bertone a rappelé « l’urgence » et la « priorité » d’évangéliser la culture, invitant les catholiques à rendre leur présence plus incisive dans la société.

Continuer la lecture

Les Franciscaines missionnaires de Marie sont « prêtes à aller partout »

Une Franciscaine missionnaire de Marie est « vouée à la mission universelle, prête à aller partout et à tous pour annoncer la Bonne Nouvelle du Salut à ceux à qui le Christ n’a pas été révélé, à ceux parmi lesquels l’Eglise est moins présente, avec une préférence pour les pauvres ». A l’occasion du chapitre général des Franciscaines missionnaires de Marie, Zenit a demandé à Sr Véronique Boucher, déléguée au chapitre de la Province France–Suisse, d’expliquer le charisme d’évangélisation de sa communauté qui réunit plus de 7000 sœurs, réparties dans plus de 850 communautés et dans 76 pays. Deuxième partie de l’entretien.

Continuer la lecture

La chaîne d’évangélisation brésilienne « Canção Nova » reconnue par Rome

« Restez unis dans l’amour et dans la prière. Soyez une communauté d’amour et d’adoration. Nous voulons porter au monde un ‘Chant nouveau’ renouvelé par l’Esprit-Saint », a déclaré le fondateur de « Canção Nova », Mgr Jonas Abib, en intervenant lundi 3 novembre à la cérémonie marquant la reconnaissance officielle de sa communauté par le Saint-Siège.

Continuer la lecture

Evangélisation de rue avec Aïn Karem : « Aujourd’hui, pour toi, le Seigneur est venu te sauver ! »

Samuel_Pruvot_5_Anuncioblog.jpg

Paris, un samedi à 15 heures sur la place Stalingrad et par un grand soleil, au métro Jean Jaurès. Debout sur une caisse en bois, Samuel Pruvot – dans la vie père de cinq enfants et rédacteur en chef actualités de l’hebdomadaire catholique Famille Chrétienne – harangue la foule. « Si j’ai un trésor, dois-je le cacher ? » lance-t-il aux passants en se jetant à plat ventre sur sa caisse comme si elle renfermait quelque chose de précieux. Il se relève : « non, je dois vous le partager, c’est plus fort que moi ! ». Voici quinze ans qu’il évangélise ainsi dans la rue de Paris avec une trentaine d’autres membres de la communauté Aïn Karem. Témoignage.

Continuer la lecture

Festival Anuncio : « S’ouvrir à la force de l’Esprit-Saint pour évangéliser ! »

anuncio-carte.jpg

Une première cet été en France : Anuncio, un festival d’évangélisation des jeunes par les jeunes dans quatre diocèses différents. Raphaël Rieutord est l’un des – nombreux – animateurs de l’évènement. Selon lui, il faut s’ouvrir à la force de l’Esprit-Saint pour évangéliser et mettre la première annonce à la première place. Interview.

Continuer la lecture

Benoît XVI : « Que les jeunes n’aient pas peur d’être les premiers évangélisateurs des compagnons de leur âge »

A l’occasion de la visite ad limina de Mgr Timothée Modibo-Nzockena, président de la Conférence episcopale du Gabon, le pape Benoît XVI a invité les jeunes à ne pas craindre d’être « les premiers évangélisateurs des compagnons de leur âge ». « C’est souvent grâce à l’amitié et au partage que ces derniers pourront découvrir la personne du Christ et s’y attacher » a ajouté Benoît XVI. Texte intégral du discours du Saint Père.

Continuer la lecture