Archives de catégorie : Laïcité

Benoît XVI : « L’annonce de la vérité est un service que l’Eglise offre à la société »

Benoît XVI au Portugal

Benoït XVI lors de la rencontre avec des personnalités du monde de la culture et représentants d'autres religions le 12 mai 2010 à Lisbonne

Au deuxième jour de son voyage au Portugal (du 11 au 14 mai), le pape a rencontré le monde de la culture au Centre Belém de Lisbonne et y a prononcé un discours dans lequel il a évoqué le ‘conflit’ présent dans la culture actuelle entre la tradition et le présent, qui s’exprime par une « crise de la vérité ». Il a rappelé avec force que l’Eglise a une mission de vérité dans le monde. Une mission qu’il a jugée « impérative ». Chercher la vérité « en dehors de Jésus Christ s’avère dramatique », a-t-il insisté. Pour le pape, annoncer la vérité n’est-ce pas ni plus, ni moins, l’évangélisation ?

Annoncer la vérité : un service offert à la société

Dans son allocution, le pape a invité à faire un « effort de compréhension » autour de « la forme dans laquelle l’Eglise se situe dans le monde, en aidant la société à comprendre que l’annonce de la vérité est un service qu’Elle offre à la société, ouvrant de nouveaux horizons d’avenir, de grandeur et de dignité ».

A ses yeux, la vérité est gage de liberté. « La fidélité à l’homme exige la fidélité à la vérité qui seule, est la garantie de la liberté (cf. Jn 8,32) et de la possibilité d’un développement humain intégral ». « C’est pour cela que l’Eglise la recherche, qu’elle l’annonce sans relâche et qu’elle la reconnaît partout où elle se manifeste. Cette mission de vérité est pour l’Eglise une mission impérative » (Caritas in veritate, n.9), a-t-il expliqué.

Evoquant enfin le Portugal comme une « société formée en majeure partie de catholiques et dont la culture a été profondément marquée par le christianisme », il a estimé que « la tentative de trouver la vérité en dehors de Jésus-Christ » s’avérait « dramatique ».

Confrontez-vous à la source de la beauté

S’adressant aux « artisans de la culture sous toutes ses formes, créateurs de pensée et d’opinion », le pape leur a rappelé combien leur « talent » leur donnait « la possibilité de parler au cœur de l’humanité, de toucher la sensibilité individuelle et collective, de susciter des rêves et des espérances, d’élargir les horizons de la connaissance et de l’engagement humain ».

« N’ayez pas peur de vous confronter avec la source première et ultime de la beauté, de dialoguer avec les croyants, avec ceux qui, comme vous, se sentent en pèlerinage dans le monde et dans l’histoire vers la Beauté infinie (Discours aux artistes, 21/XI/2009) », a-t-il lancé.

Pour Benoît XVI, l’Eglise a la « mission prioritaire, dans la culture actuelle, de tenir éveillée la recherche de la vérité et, en conséquence, de Dieu ; de porter les personnes à regarder au-delà des choses qui passent et à se mettre à la recherche des choses qui demeurent ».

« Faites des choses belles, mais par-dessus tout faites que vos vies deviennent des lieux de beauté », a-t-il conclu.

Lire l’intégralité de cet article : sur le site de Zenit

Mission et laïcité, selon Benoît XVI

Benoît XVI lors de son arrivée à Lisbonne, aujourd'hui

Commençant son voyage au Portugal, Benoît XVI a été accueilli aujourd’hui à l’aéroport de Lisbonne par le Président portugais M.Anibal Cavaco Silva et le Patriarche de Lisbonne le Cardinal José da Cruz Policarpo. Dans son discours, le pape a d’abord parlé du rapport homme-Dieu, comme dimension transcendante et verticale de l’espérance chrétienne :

Je viens en pèlerin de la Vierge de Fatima et pour confirmer mes frères dans la foi sur la voie qui nous conduit au ciel… Marie est descendue du ciel pour nous rappeler les vérités évangéliques qui sont une source vive pour une humanité pauvre d’amour et d’espérance dans le salut. La première dimension de cette espérance, verticale et transcendante, est le rapport de l’homme avec Dieu. Créé par lui et tendu vers lui, l’homme cherche la vérité dans sa capacité de découvrir, dans sa propension au bien, dans son attrait pour le beau. La conscience est chrétienne si elle s’ouvre à la plénitude de la vie et du savoir qui résident en Jésus-Christ. La visite que je m’apprête à effectuer sous le signe de l’espérance se veut un invitation à la sagesse autant qu’une mission.

Puis Benoît XVI s’est exprimé sur la question de la mission des chrétiens dans les sociétés laïques. Pour le pape , il n’y a pas d’opposition entre un système laïc et un système religieux, mais la question du sens de la vie humaine qui fait appel à la liberté de chacun :

Une vision sage de la vie et du monde engendre un juste ordonnancement de la société. Insérée dans l’histoire, l’Eglise est disposée à collaborer avec qui ne marginalise pas ou ne réduit pas au domaine privé la considération essentielle du sens humain de la vie. Il ne s’agit pas d’une opposition éthique entre un système laïc et un système religieux, mais bien d’une question de sens auquel se confie la liberté de chacun, ce qui distingue la valeur attribuée à la problématique du sens et son implication dans la vie publique…

La question de l’évangélisation n’est pas loin : pour Benoît XVI, il s’agit que les chrétiens puissent évangéliser dans la société : « renforcer la qualité du témoignage jusqu’à la sainteté, trouver des sentiers de mission jusqu’à la radicalité du martyre » .

La distinction entre l’Eglise et l’Etat a ouvert un nouvel espace de liberté pour l’Eglise, espace auquel les concordats de 1940 et 2004 ont pu donner forme (pour le cas du Portugal, ndlr), dans des cadres culturels et dans des perspectives ecclésiales très marquées par des changements rapides. Les souffrances provoquées par les transformations ont généralement été affrontées avec courage. Vivre dans la pluralité des systèmes de valeurs et de repères moraux requiert d’aller jusqu’au centre de l’individu et au cœur du christianisme, pour renforcer la qualité du témoignage jusqu’à la sainteté, trouver des sentiers de mission jusqu’à la radicalité du martyre.

Source : VIS

Benoît XVI : « Pas de saine laïcité sans repères éthiques fondamentaux »

BenoitXVI-240908.jpg

Pas de saine laïcité sans repères éthiques fondamentaux, a fait observer en substance Benoît XVI dans son message au nouvel ambassadeur de la République de Saint-Marin, M. Sante Canducci, qui lui a présenté ce matin ses lettres de créance.

Continuer la lecture

L’Orient est surpris par la déchristianisation de l’Europe

Le fait que l’Europe refuse de reconnaître ses racines chrétiennes « frappe beaucoup les chrétiens d’Orient, car l’Europe a donné des milliers de missionnaires. Elle a évangélisé l’Amérique, l’Asie, l’Afrique… et aujourd’hui elle est si loin de sa foi ».

Continuer la lecture

La « laïcité ouverte » selon Benoît XVI

Le pape Benoît XVI a prôné une « laïcité ouverte » et le cardinal André Vingt-Trois est revenu que le sujet à la demande de la presse lors d’une rencontre à Lourdes, dimanche soir.

Continuer la lecture

Pour une juste séparation de l’Eglise et de l’Etat

Séparer l’Eglise et l’Etat ne signifie pas séparer la foi et la politique : non seulement la religion a droit à son espace dans la sphère politique, mais la démocratie a besoin d’un apport moral et de convictions religieuses pour rester saine et forte, estime l’archevêque de Denver, dans un entretien accordé à ZENIT que nous publions ici. Une question qui touche aussi à l’évangélisation de la politique, à l’heure où Benoît XVI s’apprête à atterrir en France, accueilli et reçu par Nicolas Sarkozy.

Continuer la lecture

JMJ : Pour le Premier ministre australien, foi et raison sont de « grands partenaires »

Le Premier ministre australien a accueilli mardi les jeunes qui participent aux JMJ dans son pays. Il a affirmé que la foi et la raison ont été de « grands partenaires » dans l’histoire et le seront encore à l’avenir. Un discours peu habituel en ces temps de laïcité, souvent poussée vers laïcisme qui cantonne exclusivement la foi à la sphère privée.

Continuer la lecture

Religion et laïcité en France

« La “laïcité” est une histoire et un principe », fait observer le professeur Philippe Capelle dans L’Osservatore Romano en français du 4 mars 2008, sous le titre : « Religion et laïcité en France ». « La “laïcité” est une histoire et un principe », nous dit-il.

Continuer la lecture

« Parler de Dieu avec la culture laïque ? » Réponse de Benoît XVI

Le 7 février dernier, le pape Benoît XVI recevait les curés et le clergé du diocèse de Rome pour la rencontre traditionnelle du début de Carême. La rencontre s’est déroulée sous forme de questions-réponses, voici la 8ème de la série, intitulée « Parler de Dieu avec la culture laïque ? ».

Continuer la lecture

Nicolas Sarkozy est-il contre la laïcité ?

A en croire l’entretien donné au Parisien et Aujourd’hui en France, le Chef de l’Etat est opposé à la laïcité non pas comme le droit de croire ou non, mais à une laïcité comme un outil “de combat”, autrement dit le laïcisme. Il reprend aussi à son compte la phrase de Jean-Paul II à Longchamp « pour le croyant, Dieu est en chaque homme », celle d’André Malraux « le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas », et reconnaît réfléchir lui-même à la question « pourquoi la naissance et quoi après la mort ? ». Des questions capitales si l’on veut préserver, aussi, pour les chrétiens, le droit d’annoncer le Christ.

Continuer la lecture

Elections 2007 : homélie de Mgr Vingt-Trois pour la messe chrismale

« Nous ne cherchons pas à faire de la loi catholique la loi républicaine, comme un groupe qui revendiquerait de faire reconnaître ses convictions particulières par l’ensemble de la nation », explique Mgr Vingt-Trois dans son homélie pour la messe chrismale qu’il a présidée à Notre-Dame de Paris. L’archevêque de Paris, Mgr André Vingt-trois, a expliqué le pourquoi de la position catholiques sur des thèmes de société.

Continuer la lecture