Archives de catégorie : Pop-louange

Citoyens des cieux : l’album de feu !

Quand la pop-louange devient évangélisation…

J’ai pu profiter en avant-première du nouvel album de Glorious, Citoyens des cieux, dans les bacs le 15 novembre. Emprunté à un collègue, je dois avouer que je l’ai écouté en boucle tout le week-end de la Toussaint, et plus particulièrement lors d’un aller-retour en province…

Les chansons sont de très bonne facture, on gagne encore en qualité musicale et en profondeur. Les paroles sont puissantes, dynamiques, stimulantes, remplies de l’Esprit Saint.

En écoutant ce disque, on se tourne vers Dieu. A travers la louange, la prière des musiciens et du public est largement palpable.

Deuxième aveu : pour la première fois, je me suis vraiment mis à prier en écoutant un CD de pop-louange, moi qui d’habitude préfère la vivre en direct live !

J’ai alors senti comme un vide immense chez mes voisins dans le TGV, ce vide de ne pas connaître Dieu ou du moins de ne pas vivre de relation intime avec le Christ. Et j’ai eu alors une folle envie de Le leur annoncer ! Le plus fort, dans cette histoire, c’est que ma petite épouse a eu la même sensation, au même moment, à plusieurs centaines de kilomètres de distance. C’était pour elle au volant de notre voiture, en écoutant le précédent album de Glorious, Génération louange. Elle me l’a raconté le soir-même…

Alors merci Glorious de nous permettre de prier avec vous, pour que l’Esprit Saint nous rende témoins de la miséricorde ! « Nous voici, Jérusalem ! »

Acheter le disque : sur Amazon

Pour en savoir plus : www.glorious.fr et www.lyoncentre.fr

Glorious/Kiss in de Lyon : lettre ouverte à Michel Janva

Lettre ouverte à Michel Janva et à ses bloggeurs suite à la parution de son billet Le groupe Glorious défend le lobby homosexuel sur le Salon Beige

Rappel des faits : un affrontement entre catholiques et personnes homosexuelles à dégénéré à Lyon. Le groupe catholique de pop louange Glorious, installé à Lyon, s’est élevé contre ces violences…

Cher Monsieur,

Je connais Glorious depuis leurs débuts. Ce que vous dites à leur égard dans votre billet « Le groupe Glorious défend le lobby homosexuel » me semble peu charitable. Je trouve le titre abusif et certains des commentaires qui en découlent déplacés. Si vous me permettez, voici pourquoi.

Primo, pour répondre d’abord aux critiques, le groupe Glorious est une œuvre d’évangélisation des jeunes qui fonctionne bien, que vous le vouliez ou non. Epouser les styles musicaux de la jeunesse d’aujourd’hui en y diffusant un message évangélique et explicite s’appelle l’inculturation. C’est précisément ce que demande l’Eglise catholique à ses fidèles et Benoît XVI en particulier, quand il parle d’évangéliser la culture. Faut-il rappeler aussi que le 1er album de Glorious a été béni par Jean-Paul II ? Si vous passez au Lyon centre, même si vous n’aimez pas le style, vous constaterez que les jeunes sont au rendez-vous et qu’on y prie avec profondeur. Il y a même l’adoration du Saint Sacrement ! (A ce sujet je vous renvoie à leur entretien dans mon livre Dieu est de retour, cf ce billet sur Anuncioblog). Pourquoi donc jeter ainsi le discrédit sur une oeuvre d’Eglise, d’ailleurs encouragée par le Primat des Gaules ? N’est-ce pas injuste ?

Secondo, où les Glorious ont-ils soutenu ce « kiss in » homosexuel de Lyon, comme vous le sous-entendez ? Ce qu’ils regrettent dans leur tribune au Progrès, ce sont les comportements de catholiques qui ne se sont pas vraiment comportés en catholiques, précisément. Glorious n’a jamais dit, comme certains le suggèrent dans les commentaires de votre billet, qu’ils avaient « honte d’être catholiques ». (Je m’étais moi-même élevé en février 2009 dans une tribune de la Croix contre celle de Matthieu Grimpret avec ce titre, citée en commentaire). Il faut donc apporter une petite nuance, mais qui est de taille : les Glorious ont simplement dit qu’ils avaient honte « de ce qui s’est passé mardi soir devant la cathédrale Saint Jean, honte de la récupération opérée par des groupes politiques, honte de la contre-manifestation orchestrée », ce qui n’est pas tout à fait pareil.

Posons-nous d’ailleurs la question : à quoi bon prier à genoux devant des homosexuels, si ce n’est les provoquer ? Des études n’ont-elles pas démontré l’effet contre-productif, dans ce type de cas, des « prières démonstratives » en public, y compris médiatiquement ? De plus, à quoi bon jeter des injures à la figure de ces personnes homosexuelles comme on peut le voir sur les vidéos de la manifestation sur Dailymotion ? A quoi bon entrer avec elles dans une confrontation directe, voire violente, et qui sent le gaz lacrymo ? Le Christ se serait-il comporté ainsi en rencontrant, par exemple, la samaritaine, qui était pourtant une grande pécheresse ?

Tertio, Glorious a raison de rappeler qu’il faut aimer les homosexuels, comme le Christ le fait déjà, par pure miséricorde. Ce n’est pas pour autant soutenir le lobby homosexuel ou l’homosexualité que d’aimer une personne qui souffre. Il ne s’agit pas seulement de ‘respect’, comme vous l’écrivez en prétendant l’usage d’un « prétexte pour les défendre », mais il s’agit d’amour. Le Christ n’a pas dit « respectez-vous les uns les autres ». Au contraire, il nous a demandé de nous aimer, ce qui est beaucoup plus difficile, vous en conviendrez.

Justement : aimons-nous toujours les personnes homosexuelles en tant que créatures de Dieu ? Je n’en suis pas sûr. Or nous avons là un témoignage à donner, non pas un contre témoignage haineux. C’est ce qu’il faut comprendre du témoignage que rapporte Glorious concernant cet homosexuel venu les remercier de leur accueil chaleureux. Car nous catholiques, nous devons eux aussi les évangéliser. Même si cela nous coûte et nous demande des sacrifices comme celui de voir les parvis de nos églises transformés en baiser géant ! Ouvrons donc un peu les yeux : il faut aller à la rencontre de ces personnes et leur parler du Christ, leur témoigner de l’espérance qui est en nous avec douceur… et respect (cf 1 Pierre, 3,15).

Pour toutes ces raisons, j’en appelle à votre responsabilité éditoriale pour revenir sur vos propos et votre titre, en toute conscience.

Fraternellement,

Jean-Baptiste Maillard


Glorious, ça pulse !

Glorious en concert à Meaux

Glorious, ça pulse ! Cinq ans après leur premier concert à Meaux et trois albums plus tard, le groupe mythique revient donner un concert* à Meaux (77) dans la cour de la Cité épiscopale. Ils présenteront leur 5ème album.

D’autres concerts sont prévus à Mercurol (26) le 15 mai, à Beauvais le 22 mai, à Melle le 23 mai, à Vourles le 5 juin, ou encore à Davezieux (07) le 12 juin…

Glorious continue sur la lancée du Lyon Centre (les jeudis soirs à 20h) avec un autre « centre » ouvert à Albi sur le même concept (voir ce reportage sur Youtube), d’autres villes étant sur les rangs.

Le  1er mai, ils ont réuni 1.000 personnes à Dijon. Ils sont passés également sur Canal + (voir ici). Actuellement en cours, la préparation d’un DVD avec un enregistrement live le 18 mai à Lyon Centre et ce nouvel album bientôt dans les bacs !

L’évangélisation des jeunes n’attend plus !

* à 25 min de Paris via la gare de l’Est – réservations sur gloriousmeaux@gmail.com  – 8€ en pré-vente, 12€ sur place – tarif groupes ou familles

Pierre Benoit : « L’évangélisation n’est jamais le fait d’une musique ou d’un média en tant que tel »

Pierre Benoit - pop louange

Alors que la Conférence des évêques de France est sur le point de publier un rapport de réflexion sur l’articulation de la musique contemporaine avec la pastorale des jeunes, le coordinateur de cette réflexion, Pierre Benoit(1) prépare un livre sur ce sujet à paraître prochainement aux éditions des Béatitudes. Il a bien voulu répondre en avant-première aux questions de Alex Lauriot-Prévost pour France catholique et Anuncioblog. Pour lui, si l’exultation dans la louange est une expérience forte d’abandon à Dieu, l’évangélisation n’est jamais le fait d’une musique ou d’un média en tant que tel, mais de l’annonce de la Parole de Dieu et du Salut en Jésus-Christ, de la célébration liturgique authentique et du témoignage évangélique par la charité.

Continuer la lecture

Lyon centre : la moisson est abondante et les ouvriers… nombreux !

Fête 8 décembre - Lyon Centre

En ce week-end de début décembre, où tout le diocèse de Lyon s’est mobilisé pour 4 jours d’évangélisation à l’occasion du 8 décembre, 400 personnes se sont rassemblées pour fêter avec actions de grâce la 1ère bougie de « Lyon-Centre ». A l’origine, certains s’en souviennent sans doute(1), la rencontre déterminante début 2008 entre le Père Grea, le jeunes curé de la presqu’île entre Rhône et Saône, tout chaud-bouillant pour réveiller la sève missionnaire de ses ouailles paroissiales, et les membres du groupe Glorious, la figure de proue de la pop-louange catholique française, alors en plein questionnement et discernement sur leur avenir et l’appel de Dieu.

Continuer la lecture

Glorious 2.0 : l’enjeu missionnaire de Lyon-Centre

Glorious - Lyon Centre

Le retour de Glorious au cœur d’un projet pastoral diocésain à Lyon est très intéressant à observer. Il est le fruit indéniable d’une maturité progressive tant des pasteurs que des acteurs, face aux enjeux et à la mise en oeuvre de la Nouvelle Évangélisation.

Continuer la lecture

Nouvel Hillsong : « This is our god »

Grande bénédiction et réussite que le dernier concert de Hillsong édité il y a peu en CD et DVD : au fil des années, le groupe Australien apparaît toujours plus comme « La » référence mondiale en la matière, qui sait se renouveler, monter en puissance et en qualité à la fois musicale et évangélisatrice, sans basculer dans des caricatures ou des travers racoleurs.
Continuer la lecture

Bonne nouvelle : Glorious revient !

Glorious en concert

Après un long temps d’absence, le groupe Glorious revient à Lyon avec le projet Lyon Centre, visant l’évangélisation par la musique, en particulier la pop-louange. A cela s’ajoute un nouvel album, « Génération louange » : sortie nationale annoncée pour le mois de décembre prochain.

Continuer la lecture

La musique, langue universelle de l’évangélisation

C’est une véritable fête de la musique, avec un groupe d’artistes populaires, qui a été proposée, à l’issue de la messe d’ouverture des JMJ présidée par le cardinal George Pell, aux quelque 150.000 pèlerins actuellement présents à Sydney.

Continuer la lecture

Propositions concrètes pour la Pop-Louange

Au travers des premiers résultats du débat très ouvert qui a lieu sur la toile et dans la presse sur la question de la Pop-Louange suite à l’arrêt des groupes Glorious, Totuus et Spear Hit, force est de constater que la contribution déterminante de la Pop-Louange dans l’évangélisation de la jeunesse contemporaine semble bien acquise pour une majorité de jeunes catholiques, de pasteurs impliqués auprès de la jeunesse et plus généralement dans la nouvelle évangélisation. Même s’il n’y a pas bien entendu unanimité, le débat jusqu’à ce jour a permis de confirmer cette conviction initiale. Reste à donner de l’ampleur à cet écho et à cette espérance : un projet de « Manifeste national pour la Pop-Louange Catholique » et un site dédié sont en préparation.

Continuer la lecture

Hillsong : Saviour king

Nous vous proposons une vidéo d’un des concerts d’Hillsong, groupe évangélique d’origine australienne. Saisissez l’ambiance, saisissez une certaine présence… Vidéo à voir de toute urgence pour mieux comprendre les enjeux de la pop-louange à l’heure ou quelques grands noms de la pop-louange catholique française ont annoncé avoir quitté la scène.


Continuer la lecture

Steven Riche : Son trésor ? Dieu… et la pop louange !

C’est le nouveau nom de la pop chrétienne. À un peu plus de trente ans, Steven Riche mène son petit bonhomme de chemin, guidé par la Providence, et doué d’un talent évident. Une rencontre parue dans le dernier numéro d’Il est Vivant!…

Continuer la lecture

La Pop-Louange : avant tout une vision missionnaire, et non un simple marché à conquérir !

Le débat sur le rôle et les enjeux de la Pop-Louange dans la mission de l’Église enfle dans les milieux cathos (et protestants !), beaucoup s’en emparent et participent de multiples manières (merci Internet !), donnent leur avis, analysent, témoignent : c’est excellent et vivifiant car toutes les contributions (même contradictoires) sont intéressantes, elles permettent d’affiner, de préciser, de mieux discerner. Depuis longtemps, nous n’avions pas été témoins d’une telle vitalité dans un débat « public » très spécifiquement spirituel et pastoral : tant s’impliquent, des « spécialistes » aux curés de paroisse en passant par de nombreux jeunes engagés dans un groupe de prière, dans leur lycée ou leur fac. Tout cela n’est pas un hasard : « Levez les yeux et regardez les champs dit le Christ, ils sont blancs pour la moisson » (Jn 4, 35).

Continuer la lecture

Glorious : «Peut-on évangéliser avec la musique actuelle ?»

Après cinq années de tournées à travers la France, le groupe Glorious a quitté la scène. Thomas, le cadet des trois frères Pouzin, est parti pour une année de mission au Cameroun. Benjamin a démarré une formation théologique et philosophique tout en ayant rejoint la pastorale d’un lycée de Lyon. L’aîné, Aurélien, travaille dans une boîte d’événementiel. Il revient longuement sur leur revers pour Anuncioblog, avec une certaine amertume mais aussi l’envie d’en tirer les meilleures leçons pour se tourner vers l’avenir et rebondir.

Continuer la lecture