Festival Anuncio : « S’ouvrir à la force de l’Esprit-Saint pour évangéliser ! »

anuncio-carte.jpg

Une première cet été en France : Anuncio, un festival d’évangélisation des jeunes par les jeunes dans quatre diocèses différents. Raphaël Rieutord est l’un des – nombreux – animateurs de l’évènement. Selon lui, il faut s’ouvrir à la force de l’Esprit-Saint pour évangéliser et mettre la première annonce à la première place. Interview.

Anuncioblog : Anuncio, c’est quoi ?

Raphaël : Anuncio, c’est un gros festival d’évangélisation des jeunes par les jeunes, du 22 au 31 août 2008. Trois temps forts :
– un festival de 3 jours à la Ste Baume (Var) avec des temps de prière et de louange, des prédications et des ateliers de formation, pour s’ouvrir à la « force de l’Esprit-Saint » promise par Jésus à ses disciples.
– 5 jours de mission à Saint-Raphaël, Ramatuelle, Marseille, Lyon et Paris, avec au programme des concerts de rue, des veillées de prière, de l’évangélisation de rues, …
– 2 jours d’action de grâces à Paris, avec notamment une grande soirée au Sacré Cœur de Montmartre avec des concerts de rock chrétien à l’extérieur de la basilique et une veillée de prière à l’intérieur.

Anuncioblog : Est-ce répondre à un appel ?

Raphaël : Oui, Anuncio, c’est répondre à un appel. L’appel du Christ d’abord qui nous envoie « dans le monde entier faire des disciples » (Mt 18, 19). Mais c’est aussi l’appel de l’Esprit-Saint à l’Eglise d’aujourd’hui, à travers les appels de Benoît XVI et nos évêques. Et enfin c’est l’appel que de nombreux jeunes ressentent au plus profond d’eux-mêmes au contact de tant de souffrances parmi les jeunes de notre âge.

Anuncioblog : S’agit-il de rassembler un maximum de personnes, ou de quelque chose de plus profond ?

Raphaël : Notre intuition à l’origine du projet est très claire : de nombreux jeunes chrétiens pressentent aujourd’hui l’urgence de la mission sans savoir toujours comment y faire face. Trop seul, pas assez formé, trop peureux aussi parfois… Et nous avons voulu proposer un évènement où tout chrétien de quelque sensibilité que ce soit, avec des histoires et des témoignages complètement différents, puissent se retrouver ensemble pour vivre ensemble une expérience missionnaire forte.

Alors oui l’évènement est ouvert à tous, pour peu que la question de la mission trouve un écho dans notre cœur. Même si on n’a jamais fait cela ! Ensuite, bien sûr nous avons voulu penser ce festival comme l’occasion de répondre à cet appel : expérience forte du Christ à travers la Messe, l’adoration, la Parole de Dieu mais aussi des formations de base sur le témoignage et l’évangélisation dans le monde d’aujourd’hui, et enfin l’occasion d’expérimenter ensemble la charité prophétisée par Jésus : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on reconnaîtra que vous êtes mes disciples » (Jn 13, 35).

Anuncioblog : Comment, selon vous, peut-on évangéliser les jeunes aujourd’hui ?

Raphaël : Aujourd’hui les jeunes ont soif. Soif d’authenticité. Soif de sens. Soif d’absolu. Et ils ne trouvent aujourd’hui rien ni personne qui réponde à cette soif. Et ce même dans nos églises, car trop souvent nous sommes compromis avec les ‘idoles’ de ce monde. Nous arrangeons notre foi, et notre témoignage est affaibli. Un jeune sait reconnaître quelqu’un d’authentique et d’heureux. Alors nous devons aller à leur rencontre et leur présenter le témoignage d’une vie radicale, que Dieu est venue transformée de fond en comble par la force de son amour. D’une certaine façon, peu importe ce que l’on dit, s’ils perçoivent l’espérance et la joie qui nous habitent.

Anuncioblog : La musique aide-t-elle ou faut-il aussi des contacts plus personnels ?

Raphaël : Une des intuitions de ce projet est la place de la musique dans l’évangélisation des jeunes. La musique est un pont entre ‘notre’ monde et ‘leur’ monde, un moyen d’attirer leur regard. C’est aussi un moyen pour nous d’exprimer notre joie d’être chrétiens, et d’abattre la montagne qu’« être chrétien, c’est chiant ».

Mais bien sûr cela ne suffit pas, et si la musique accroche, le contact personnel est nécessaire pour une rencontre authentique et l’occasion pour nous de témoigner de ce que le Christ a fait et continue de faire dans nos vies.

Anuncioblog : Avez-vous envisagé de l’évangélisation par petits groupes ?

Raphaël : Après quelques années d’expérience, nous nous sommes rendus compte que le témoignage de joie et d’amitié dans un groupe touche beaucoup. Mais en ce qui concerne la rencontre plus personnelle, nous avons découvert qu’il est bon d’aller évangéliser par groupes de deux. On n’est plus seul, mais déjà en Eglise (cf Mt 18, 20), et c’est un témoignage fort. Et puis quand l’un parle, l’autre prie et vice versa.

Anuncioblog : Que pensez-vous de ce qu’a dit Benoît XVI en clôturant les JMJ ?

Raphaël : J’ai été personnellement très interpellé par les paroles de Benoît XVI : « Chers jeunes, permettez-moi de vous poser une question. Que laisserez-vous à la prochaine génération ? Bâtissez-vous vos existences sur des fondements solides, construisez-vous quelque chose de durable ? Vivez-vous vos vies de telle sorte que vous faites place à l’Esprit au milieu d’un monde qui veut oublier Dieu, ou même le rejeter au nom d’un concept erroné de liberté ? Comment utilisez-vous les dons qui vous ont été faits, la « force » que l’Esprit Saint, aujourd’hui encore, est prêt à répandre sur vous ? Quel héritage laissez-vous aux jeunes qui viendront après vous ? Comment vous distinguerez-vous ? ».

Oui, je crois que le Seigneur appelle aujourd’hui des jeunes dont le style de vie, dont les valeurs, dont les choix courageux seront de véritables prophéties pour ce monde, des prophéties qui dérangent et convertissent. Oui, notre Dieu appelle aujourd’hui des prophètes de feu !

Anuncioblog : Les jeunes doivent-ils évangéliser leurs semblables ?

Raphaël : Bien sûr ! Sinon qui le fera ? Le plus à même de comprendre un jeune est un autre jeune avec les mêmes aspirations, les mêmes questions, et peut-être aussi les mêmes blessures.

Anuncioblog : Selon vous, quelle place doit-on donner à la première annonce, dans l’Eglise de France ?

Raphaël : La première place ! L’Eglise existe pour évangéliser ! Nous avons été baptisés pour évangéliser ! Nous avons été confirmés pour évangéliser ! C’est le défi excitant des années qui viennent : aller à la rencontre de tous ceux que nous côtoyons tous les jours et leur annoncer la Bonne Nouvelle de l’Evangile. Laissons l’Esprit nous envoyer vers tous ceux qui ont tant besoin de l’Eglise pour y recevoir guérison, consolation et salut. Et sinon, à quoi ça sert d’être chrétien ?

Anuncioblog : Pensez-vous réitérer l’événement chaque année ?

Raphaël : Comme le dit Jésus : « à chaque jour suffit sa peine » (Mt 6), et pour l’instant nous nous focalisons uniquement sur l’évènement de cette année. Bon, maintenant, si l’évènement est une réussite, ne serait-ce pas un appel de l’Esprit à recommencer ?

Plus d’infos sur le festival (comment participer, flyers, dossier de presse, etc.) : Anuncio.fr

Une réflexion au sujet de « Festival Anuncio : « S’ouvrir à la force de l’Esprit-Saint pour évangéliser ! » »

  1. TOCCO Angélo

    Bonjour, je suis une personne handicapée de 52 ans. Je suis tous les événements de l’Eglise tous les « jmj » et autres interventions pour l’évangélisation. Moi même je témoigne dans les écoles de Dijon. Croyez bien à ma prière, que Marie soit pour vous une main qui vous conduit vers son Fils. C’est sont rôle premier. Dans vos groupes, n’oubliait pas les jeunes handicapées. Car ont les aident points de vus social et autres aides. Mais pour leurs vies de foi, ils sont seul comme vous tous. Mais eux, ils sont doublement seul. Parfois leurs handicap les met à part. Je sais par ailleurs, que beaucoup de personnes handicapées se font récupéré par des sectes. Amitié à vous tous. Bon courage Angélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *