Archives par étiquette : adoration

Evangélisation « timbrée »

Noël est un moment privilégié pour annoncer la venue du sauveur que toute l’humanité recherche. Justement, La Poste nous donne l’occasion d’une évangélisation « timbrée » à l’égard de tous ceux que nous connaissons et qui ne sont pas sûrs d’aller à la messe de minuit !

Avec le carnet « Nativités », vous pouvez ainsi mettre sur les enveloppes de vos courriers – et vos cartes de vœux – un magnifique timbre de Noël. Si vous y ajoutez une petite parole de Dieu à la main (ou tirée d’un ‘pain de vie’), préparée à l’intention de la personne à qui vous écrivez, ce pourra être une évangélisation kérygmatique. La Parole de Dieu touche les cœurs des personnes les plus ‘fermées’ en apparence : lancez-vous !

Une fois votre lettre postée, vous n’aurez plus qu’à prier pour que cette évangélisation « timbrée » porte du fruit ! Clin d’œil ou non, 7 des 12 timbres de ce carnet représentent le thème de l’adoration. Sont représentées des œuvres majeures peintes sur bois ou sur toile, conservées dans les musées de France. En voici la liste :

– Maître de Flémalle XVe siècle : « Adoration des bergers » – Dijon, musée des Beaux-Arts
– Georges de La Tour XVIIe siècle : « Le Nouveau né » – Rennes, musée des Beaux-Arts
– Maître de Moulins XVe siècle : « L’Adoration de l’Enfant-Jésus » – Autun, musée Rolin
– Maître de la Nativité du Louvre XVe siècle : « La Nativité » – Paris, musée du Louvre
– Ecole italienne XIVe siècle : « Adoration des mages » – Ajaccio, Palais Fesch, musée des Beaux-Arts
– Francisco de Zurbaran XVIe-XVIIe siècle : « Adorations des mages »- Grenoble, musée de Grenoble
– Maître de 1518 : « Triptyque de l’Adoration des mages » – Lille, Palais des Beaux-Arts
– Pierre Paul Rubens XVIIe siècle : « L’Adoration des mages » – Paris, musée du Louvre
– Jean Fouquet XVe siècle : « La Nativité » – Chantilly, musée Condé
– Mariotto di Nardo : « Scènes de la vie du Christ – Nativité » – Avignon, musée du Petit-Palais
– Maître du Retable de Saint – Barthélémy début XVIe siècle : « Adoration de l’Enfant » – Paris, musée du Petit – Palais
– Mathias Stomer XVIIe siècle : « Adoration des bergers » – Nantes, musée des Beaux-Arts

Bonne mission épistolaire et tenez-nous au courant !

Ps : La rédaction se permet de préciser que cela marche aussi pour les lettres d’amour et/ou de demande de pardon ! (cliquez ici pour acheter le carnet)

Mgr Dominique Rey : « L’adoration, première condition de la nouvelle évangélisation »

Du 20 au 24 juin, près de trois cents participants se sont réunis au Salesianum, à Rome, pour vivre le colloque Adoratio 2001 sur le thème « de l’Adoration à l’Evangélisation ». Rassemblant un large éventail d’intervenants du monde entier(*), dont six cardinaux de haut rang, ce colloque international était organisé par les Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie, une communauté nouvelle reconnue en 2007 par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, à l’origine de cette initiative. Une interview exclusive de ce dernier pour Anuncioblog.

Anuncioblog : L’adoration est-elle nécessaire pour l’évangélisation ?

Mgr Dominique Rey : La première condition de la nouvelle évangélisation, c’est l’adoration. Nous devons retrouver la capacité d’adorer le Christ dans la très sainte Eucharistie, si nous voulons conduire les hommes et les femmes du XXIe siècle à la foi en Jésus-Christ. C’est l’un des thèmes clés du pontificat du pape Benoît XVI ; c’est pour cette raison que nous avons décidé cette initiative.

Etes-vous satisfait ?

Mgr Dominique Rey : Nous avons un public venant de 38 pays. Il y a une grande diversité spirituelle et missionnaire représentée ici. Lors de ce colloque, nous essayons de croiser d’une part, un approfondissement théologique de l’adoration eucharistique, des témoignages d’expériences pastorales et missionnaires ainsi qu’une vie de prière, des journées scandées par la liturgie sans oublier la nuit où nous avons une adoration permanente du St Sacrement exposé.

Avez-vous de bons échos ?

Mgr Dominique Rey : Oui les participants sont venus avec de grands désirs, certains ont traversé des continents pour nous rejoindre. Beaucoup d’évêques ont manifesté leur présence ils viennent du monde entier, six cardinaux sont aussi présents. Cet appel à la nouvelle évangélisation, l’adoration eucharistique constitue un incontournable de la mission catholique.

Quels sont les conseils que vous donneriez pour ceux qui n’osent pas se lancer dans une adoration paroissiale ?

Mgr Dominique Rey : Il faut valoriser ce qui existe. L’objectif de ce colloque est également que les expériences puissent se croiser, s’encourager mutuellement. Aujourd’hui, on a une nouvelle génération de jeunes chrétiens mais aussi de pasteurs et d’évêques qui croient que l’eucharistie est un sacrement missionnaire et beaucoup de communautés qui portent une vitalité aujourd’hui, sont centrées sur l’eucharistie et l’adoration en particulier.

Propos recueillis par Soeur Marie de la Visitation

(*) Liste des intervenants :

Cardinal Francis Arinze, Préfet émérite de la Congrégation pour le Culte Divin
Cardinal Raymond Burke, Préfet du Tribunal Suprême de la Signature Apostolique
Cardinal Antonio Cañizares Llovera, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin
Cardinal Malcolm Ranjith, Archevêque de Colombo, Sri Lanka, ancien Secrétaire de la Congrégation pour le Culte Divin
Cardinal Mauro Piacenza, Préfet de la Congrégation pour le Clergé
Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil Pontifical Justice et Paix
Monseigneur G. Reali, Evêque de Porto Santa Rufina, Italie
Monseigneur Giovanni D’Ercole, Évêque Auxiliaire de L’Aquila, Italie
Monseigneur D. José Ignacio Munilla – Évêque de San Sebastian, Espagne
Monseigneur Dominique Rey, Évêque du Diocèse de Fréjus-Toulon, France
Monseigneur Athanasius Schneider, Évêque Auxiliaire de Karaganda, Kazakhstan
Msgr Guido Marini, Maître des Cérémonies Pontificales, Vatican City,
Père Nicolas Buttet, Fondateur de la Communauté Eucharistein, Saint-Maurice, Suisse
Père Mark Kirby, Prieur du monastère bénédictin Notre-Dame du Cénacle à Tulsa, Oklahoma
Père Florian Racine , Fondateur des Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie, Sanary, France
Mère Adela Galindo, Fondatrice des Servantes des Cœurs Transpercés de Jésus et Marie, USA
Sr. Joseph, Missionnaires de la Charité, Calcutta, Inde

Pour en savoir plus sur Adoratio : www.adoratio2011.com

Anuncio fait son “Botellón”

Pour la quatrième fois depuis le début de l’année, la Casa Anuncio, qui vit à Madrid depuis septembre afin de préparer les JMJ de Madrid, a organisé une veillé Anuncio en plein cœur de Madrid, à l’église San Isidorio à Chueca.

La veillée a débuté par un temps de préparation où les membres de la Casa, ainsi que des jeunes du groupe de prière espagnol Kerigma se sont réunis. Ces derniers ont soutenu les français par leur présence hispanisante. Les jeunes ont aussi eu la joie d’accueillir les organisateurs du Festival Marial International, présent pour préparer leur venue au sein du Festival Anuncio cet été. Ils ont participé à l’évangélisation pendant la veillée Anuncio.

Avant de partir en mission à la rencontre des jeunes madrilènes, rassemblés en botellons (lieu de rassemblements  des jeunes dans dans la rue, bien arrosés. ndlr), les missionnaires ont reçu un petit topo sur l’évangélisation. Ils ont aussi entendu le témoignage de  Christophe, de l’Alliance Mariale Internationale, sur son expérience d’évangélisation avec la Sainte Vierge, et notamment avec l’aide des « médailles miraculeuses ».

Ce fut l’occasion pour Sigolène de découvrir la présence de Marie dans l’évangélisation : «Marie était une professionnelle de l’évangélisation ! Avant la mission, on a eu un petit topo autour de la médaille miraculeuse de la rue du Bac par Christophe, tout simple. Tout de suite après, on a prié et j’ai senti que Marie était particulièrement présente et qu’elle me demandait de sortir dans la rue avec elle. Avant de partir j’ai tiré une phrase de l’Evangile de Matthieu « Je vous le dis, en vérité, si vous ne changez et ne devenez comme les enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. » Comme si Dieu me demandait d’aller voir les gens avec la douceur et la spontanéité d’un enfant sous le regard bienveillant de notre Mère à tous. La mission a été très belle. Une chose est sure, je n’oublierai plus de prendre Marie avec moi ! »

Nous avons tous fait de nombreuses rencontres, eu des moments de dialogue et de véritable témoignages avec les jeunes présents. Sigolène témoigne :« Nous avons rencontré un monsieur handicapé qui buvait seul devant l’église. Nous nous approchons de lui avec Amélie, mon binôme pour la soirée, en lui demandant si nous pouvions lui offrir un cadeau. Nous lui présentons la médaille de la rue du Bac et son visage s’éclaire. Il nous montre alors la croix en bois qu’il porte autour du cou et nous dit que Jésus ne le quitte jamais et qu’il L’aime beaucoup ! Je lui demande alors si ce soir, il veut passer du temps avec lui devant le Saint Sacrement. Sa réponse est catégorique, Jésus et dans son cœur mais pas dans une église ! Après 10 mn d’échange, il accepte que nous rapprochions son fauteuil du seuil de l’église d’où on aperçoit l’ostensoir. Dès qu’il le voit,il pose sa bière par terre et me demande de l’aider à monter les trois marches qui mènent à l’intérieur. Le mendiant devant l’église nous prête main forte et le voilà vite devant Jésus. Il y reste 15 mn en adoration et demande même à une personne qui prie à côté de lui écrire une petite prière, lui qui n’a plus qu’un bras, pour la déposer aux pieds de celui qu’il aime tant! Quand il ressort de l’église, il est tout heureux et propose à tous les gens d’entrer à leur tour voir Jésus ! »

Florence, venue avec l’Alliance Mariale Internationale découvre l’évangélisation organisé par Anuncio : « J’ai été étonné de voir qu’il y avait un flux régulier de personnes qui rentraient dans l’église. Je n’avais encore jamais évangélisé de cette façon. Comme les personnes rentraient, il était plus aisé de les aborder que lorsqu’on fait du porte à porte par exemple».  Ce fut surtout l’occasion pour Florence de rencontre qu’elle nous raconte : « J’ai aimé ma rencontre avec Mercédes qui habite dans le quartier. Je me suis sentie poussée vers elle. Il fallait que je lui parle! Mercédes a la foi mais un “problème” avec l’Eglise. Je lui ai donc proposé une médaille qu’elle voulut refuser faute de moyens. J’ai trouvé cet aveu très humble. Grâce à cette médaille, notre conversation s’engagea. Les parents de Mercédes se sont mariés dans cette église. Elle-même y a été baptisée.  Elle espérait pouvoir un jour s’y marier également. Mais, précisa-t-elle, “je suis rentrée dans l’église pour demander un travail”. Je lui ai proposé de prier pour TOUT! Elle m’a dit qu’on lui avait conseillé d’arrêter de demander puisqu’elle l’avait déjà fait et que le Seigneur était déjà bien au courant! Je lui ai conseillé de poursuivre sa prière, que le Seigneur aimerait cette constance et cette fidélité. Qu’Il se laisserait forcément touché. Ainsi donc, nous priâmes pour toutes ses intentions. Ce fut un moment de grande douceur et de paix. Il était palpable que nous étions heureuses de ce moment partagé. A tel point que, spontanément, nous nous embrassâmes avant de nous quitter! Avant de partir, Mercédes me parla de tous les membres de sa famille qui habitaient dans le quartier. Je lui donnais donc une médaille pour chacun, qu’elle reçut avec beaucoup d’émotion et de joie. »

La veillée s’est finie à deux heures et demi du matin… Le prochain rendez-vous est déjà pris chaque le premier samedi du mois, avant la grande rencontre du Festival Anuncio pendant les JMJ de Madrid !

Adoration et évangélisation : colloque à Rome


Du 20 au 23 juin 2011 aura lieu à Rome un colloque international sur l’adoration eucharistique intitulé «Adoratio 2011 ». Organisé par les Missionnaires du Très Saint-Sacrement, communauté nouvelle reconnue par Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, en 2007, ce colloque rassemblera un large éventail d’intervenants du monde entier, dont sept cardinaux.

« La première condition de la nouvelle évangélisation, c’est l’adoration », a déclaré Mgr Rey. « Nous devons retrouver la capacité d’adorer le Christ dans la très sainte Eucharistie, si nous voulons conduire les hommes et les femmes du XXIe siècle à la foi en Jésus-Christ. C’est l’un des thèmes clés du pontificat du pape Benoît XVI », a-t-il souligné, « c’est pour cette raison que nous avons décidé cette initiative. »

Adoratio 2011 comprendra quatorze conférences, des carrefours, la célébration de la messe sous les formes nouvelles et anciennes, l’adoration de nuit et l’office divin. Environ 300 participants sont attendus, auxquels viendront s’en ajouter d’autres pour l’une ou l’autre des interventions chaque jour. Une traduction simultanée sera assurée en différentes langues.

Le colloque s’achèvera par la célébration de la Solennité de la Fête Dieu avec le pape Benoît XVI dans sa Basilique (Saint-Jean de Latran) et la procession eucharistique vers la Basilique de Sainte-Marie-Majeure qui suivra.

Le père Florian Racine, fondateur des Missionnaires du Très Saint-Sacrement et organisateur principal, a déclaré : « Nous sommes convaincus que ce colloque apportera une contribution importante au nouveau printemps de l’Adoration Eucharistique si chère au cœur de notre Saint-Père Benoît XVI. Nous sommes impressionnés de voir tous ceux qui donnent déjà tant pour que ce colloque aille bien au-delà de nos espérances. Adoratio 2011 promet d’être un événement international important pour la vie de l’Église en 2011. »

Parmi les intervenants figureront :

– le cardinal Francis Arinze, préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements
– le cardinal Raymond Burke, préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique
– le cardinal Antonio Canizares Llovera, préfet de la Congrégation du culte divin et de la discipline des sacrements
– le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, Sri Landa, ancien secrétaire de la Congrégation pour le culte divin
– le cardinal Mauro Piacenza, président de la Congrégation pour le clergé
– le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical justice et paix
– Mgr Giovanni d’Ercole, évêque auxiliaire de L’Aquila, Italie
– Mgr D. José Ignacio Munilla, évêque de Saint-Sébastien, Espagne
– Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, France
– Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de Karaganda, Kazakhstan
– Mgr Guido Marini, Maître de cérémonie, Cité du Vatican
– P. Nicolas Buttet, Fondateur de la Communauté Eucharistein, Suisse
– P. Mark Kirby, Prieur du monastère bénédictin diocésain de Notre Dame du Cénacle à Tulsa, Oklahoma
– P. Florian Racine, Fondateur des Missionnaires du Très Saint Sacrement, Sanary, France
– Mère Adela Calindo, Fondatrice des servantes des coeurs transpercés de Jésus et Marie, USA
– Sr. Joseph, Missionnaire de la charité, Calcutta, Inde

Source : d’après Zenit

Avec sainte Thérèse, avancer dans la paix

Les Soirées T* (T comme Thérèse) réunissent des personnes désireuses de prier pour les jeunes de leur entourage en les confiant à l’intercession de Thérèse de Lisieux.
Autour de ses reliques qu’abrite en permanence la chapelle Sainte-Thérèse des Apprentis d’Auteuil (Paris16ème), les Soirées T* sont rythmées par des temps de louange, d’enseignement, d’intercession et d’adoration eucharistique.

« Avec sainte Thérèse, avancer dans la paix » : tel sera le thème de la soirée du mardi 30 novembre 2010 au cours de laquelle Sœur Thérèse, de la Communauté du Verbe de Vie interviendra et nous invitera, à travers l’expérience et les paroles de sainte Thérèse, à orienter notre prière vers la Vie éternelle auprès de Dieu, à laquelle nous sommes tous appelés.

Saint Thérèse est sainte patronne des missions, et donc, de l’évangélisation.

Rendez-vous : mardi 30 novembre 2010 à 20h15
Chapelle Sainte-Thérèse – 40 rue Jean de La Fontaine – Paris 16ème
M° Jasmin / Eglise d’Auteuil / RER C : Av. du Pdt Kennedy – Parking possible
Contact : Anita Jaubert – 06 62 69 86 48 – anita.jaubert@apprentis-auteuil.org
Site : soireest.blog.apprentis-auteuil.org

SOS Prière : les passeurs de miséricorde

Prière

Depuis 30 ans, les bénévoles de SOS Prière se relaient jour et nuit pour écouter au téléphone ceux qui appellent. Et prier avec eux. Un article paru dans le numéro Prier n°319 (janvier/février 2010), en partenariat avec SOS Prière et Anuncioblog.

Continuer la lecture

Laurent Landete, nouveau “modérateur” à la tête de la communauté de l’Emmanuel

Laurent Landete

La communauté de l’Emmanuel, dont les piliers sont l’adoration, la compassion et l’évangélisation, se dote d’un nouveau modérateur.

Continuer la lecture

Benoît XVI pour la procession eucharitistique sur la prairie de Lourdes : « Chaque fois que nous Le contemplons, nous L’annonçons »

Benoît XVI pendant la procession eucharstique à Lourdes

« Chaque fois que nous Le contemplons, nous L’annonçons » a déclaré Benoît XVI, rappelant que la source de l’évangélisation – notre mission – est l’adoration. Il a conclu en exhortant les catholiques à évangéliser : « Frères et sœurs bien-aimés, pèlerins d’un jour et habitants de ces vallées, frères évêques, prêtres, diacres, religieux, religieuses, vous tous qui voyez devant vous l’infini abaissement du Fils de Dieu et la gloire infinie de la Résurrection, restez en silence et adorez votre Seigneur, notre Maître et Seigneur Jésus le Christ. Restez en silence, puis parlez et dites au monde : nous ne pouvons plus taire ce que nous savons. Allez dire au monde entier les merveilles de Dieu, présent à chaque moment de nos vies, en tout lieu de la terre. »

Continuer la lecture

Les franciscaines missionnaires de Marie : l’adoration, source de l’évangélisation

Les Franciscaines Missionnaires de Marie ont entamé lundi 1er septembre, près de Rome, à Grottaferrata, leur chapitre général sur le thème : « Franciscaines, appelées à vivre la kénose du Christ dans une fidélité créative et la solidarité avec le monde qui souffre ». Leur chapitre s’achèvera le 31 octobre. Elles affirment « trouver leur énergie pour l’évangélisation dans la contemplation de l’Eucharistie ».

Continuer la lecture