Archives mensuelles : septembre 2022

Porno : comment s’en sortir ?

Le Sénat publie aujourd’hui un rapport accablant de 189 pages sur l’industrie du porno et pointe du doigt maltraitances sexuelles, physiques et psychologiques, viols, prostitution, traite des êtres humains. Le porno serait-il devenu un véritable esclavage, pour les acteurs comme pour les personnes addictes ? 

Dans son rapport, la délégation du Sénat précise que cette industrie rapporte gros : la plus importante plateforme de partage de vidéos pornographiques cumule à elle seule un chiffre d’affaires de 2,5 milliard de dollars et 5 milliards sont reversés à leurs créateurs de contenus pornos ! Il faut dire qu’elle attire 200 millions d’utilisateurs mensuels, ayant vu sa fréquentation augmenter de 75 % en 2020 pendant la crise sanitaire.

En France, il y aurait de plus 9 millions d’utilisateurs pour la principale plateforme… et elles se multiplient. Mais ce n’est pas tout : toujours selon ce rapport sénatorial, les réseaux sociaux, eux aussi, deviennent des vecteurs de la diffusion du porno. En effet, Instagram, Facebook, What’s app, etc. sont des caisses de résonance, notamment via les messageries privées mais pas seulement, pour ceux qui proposent du porno. Même Twitter aurait décidé de s’y lancer, attiré par l’appât du gain, avant de se raviser tout récemment.

Ainsi, comme le souligne aussi le rapport, le porno produit des viols et traite d’êtres humains, les acteurs devenant esclaves de véritables proxénètes, avec de graves violences physiques et psychologiques. Ces acteurs ne sont pas les seules victimes, car ceux qui consomme du porno aussi ! Hélas, avec le développement de ces plateformes, le nombre de personnes « accros » au porno ne cesse d’augmenter : il y a-t-il une issue ?

Il est possible de s’en sortir !

Pourtant, il est possible de s’en sortir. Ainsi, Agathe, 22 ans, témoignage avoir pu mettre fin à son addiction qui durait plus de 10 ans. Ou encore François, addict de plus de 25 ans ! Sans oublier Gwenaëlle, ou Etienne.

Ce n’est ni magique, ni le fruit du hasard : sur SOSporno.net, les personnes souffrant de cette addiction trouvent une oreille attentive, bienveillante, encourageante, le tout gratuitement et dans le respect de l’anonymat (un parcours pour sortir de la pornographie peut également être proposé à ceux qui le souhaite). Ainsi, Xavier, 56 ans, addict depuis 5 ans, nous écrit à l’instant dans le chat’ : « Merci pour votre aide, je reviendrai. Merci pour vos prières. Vous m’avez fait du bien. Je sens une chaleur m’envahir. Et avec Saint Joseph en aide, je veux croire à la guérison. Merci. »