Archives par étiquette : Première annonce

Festival Anuncio aux JMJ : le Teaser

Le Festival Anuncio, grâce auquel des centaines de jeunes sont partis dans les rues pour annoncer l'”Amour de Dieu”  fêtera sa quatrième édition cette année en plein cœur des JMJ, en devenant l’un des propositions phares du Festival Culturel des JMJ. Anuncio propose à ses jeunes missionnaires de faire des JMJ de Madrid des journées missionnaires, tant dans 12 diocèses qu’à Madrid.  Anuncio proposera alors des concerts, des prédications et des formations à tout les jeunes des JMJ.

Plus de 800 jeunes, tant français qu’espagnols, italiens et portugais sont attendus pour une édition internationale d’Anuncio.


Teaser Anuncio JMJ par ANUNCIO2009

Au Programme :
Logo Anuncio
– Du 8 au 10 août 2011 : 2 jours de formations à Lourdes (ateliers, louange, formation à l’évangélisation)
– Du 10 au 15 août 2011 : 5 jours de Festival Anuncio dans 12 villes en France et en Espagne, pendant les journées dans les diocèses.
– Du 15 au 19 août 2011 : le Festival Anuncio au cœur de Madrid : le Festival Anuncio sera l’un des Festival Culturel phare des JMJ en organisant la “Plaza de España”
– Du 19 au 21 août 2011 : clôture du Festival Anuncio avec les jeunes du monde entier autour du Pape Benoit XVI.

Les inscriptions pour les JMJ avec Anuncio ont déjà commencé!

Frères des autres

Comment ne pas évoquer en ces jours la sortie du film “Des Hommes et des dieux” évoquant le martyr des moines de Tibéhirine ? Il me semble que la figure étonnamment vivante de ces sept frères assassinés en 1996 surplombe et éclaire notre époque dans sa complexité et sa beauté.

Tibéhirine, c’est le choix de se faire “Frères des autres”, frères de ceux que l’on veut simplement aimer, servir, dans des temps de violence où tout pousse à fuir. C’est le choix éclairé de la fraternité humaine, de la fidélité. Ce sont de grands moments de doute et de violence intérieure, des combats pour rester debout face à l’adversité, face à la peur, face au désir de fuir. C’est le don de sa vie, qui n’élude pas la passion et le “éloigne de moi cette coupe”. Parce que face à sa propre mort, aucun homme ne peut dire simplement  “même pas mal, même pas peur”. S’ils avaient été inconscients, téméraires, s’ils avaient simplement minimisé les risques, s’ils n’avaient jamais eu le ventre retourné de peur, leur exemple aurait déjà été sidérant. Que leurs écrits, et tous les témoignages, nous les montrent comme des hommes lentement broyés par la meule, lucides, porteurs de leurs propres limites et combats intérieurs, les rend encore plus admirables.

Pour un homme de bien, à la limite, on serait prêt à mourir, dit Saint Paul, mais pour un pécheur ? Pour paraphraser, je dirais, pour évangéliser, à la limite, on serait prêt à donner, mais juste pour aimer ?

Car ce que m’inspire l’histoire de Tibéhirine, c’est l’exemple d’un amour du prochain gratuit, désintéressé, qui va bien au-delà de ce dont nous serions capables a priori. Un amour qui respecte l’autre, et l’accueille comme un don. Puissions-nous, quand nous témoignons, quand nous sommes engagés dans des actions d’évangélisation, avoir au corps, au coeur, à l’âme, et en paroles, un petit peu de l’esprit des frères de Tibéhirine. Que chaque être humain rencontré puiss lire en nous quelque chose comme :

O mon frère, ou ma soeur, je vois en toi le plus beau des trésors. Je ne t’aime pas d’un amour mièvre, car je connais le prix de l’amour parfois : peurs, silences, pleurs, douleurs. Je t’aime en homme debout qui a peur de rester, mais qui reste quand-même. Je t’aime en homme doutant qui se reçoit chaque jour dans la prière. Je t’aime en homme tenté de ne jamais aimer, de tout garder pour lui, de juger et de condamner. Je t’aime pour ce que tu es. Je t’aimerai encore si tu ne m’écoutes pas, si tu ne me vois pas, si tu ne m’entends pas. Je t’aimerai si ce que je te dis te fait hurler de rire, t’ennuie ou te débecte. Je t’aimerai si tu reçois mon témoignage, et si tu ne le reçois pas. Je t’aimerai si tu décides d’ouvrir ton coeur à l’Evangile, et si tu ne le décides pas. Quoi que tu choisisses de faire, dans ta sainte liberté, je t’aimerai.

Puissions-nous toujours à l’exemple des frères de Tibéhirine, garder une attitude de solidarité humaine, d’amour gratuit de l’autre, qui n’attend rien en retour, qui reste aimant malgré les déconvenues, les rejets, la violence, puissions-nous nous faire frères des autres. Alors l’annonce explicite de Jésus sauveur ne sonnera pas comme un rabâchage niais, un prosélytisme agressif, une technique marketing, mais comme le trop-plein de notre amour.

Benoît XVI rappelant Saint Dominique : « Un feu missionnaire doit toujours brûler dans le cœur de l’Église »

Benoit-XVI-42.jpg

C’est à saint Dominique que Benoît XVI a consacré sa catéchèse lors de l’audience générale qui s’est tenue le 3 février dernier dans la salle Paul VI au Vatican. « Ce grand saint – a-t-il dit – nous rappelle qu’un feu missionnaire doit toujours brûler dans le cœur de l’Église ; un feu qui pousse sans cesse à porter la première annonce de l’Évangile et, là où cela est nécessaire, à une nouvelle évangélisation : le Christ est le bien le plus précieux que les hommes et les femmes, en tous temps et en tous lieux, ont le droit de connaître et d’aimer ! Et il est consolant de voir, dans l’Église d’aujourd’hui, combien sont nombreux les pasteurs, les fidèles laïcs, les membres d’antiques ordres religieux et de nouveaux mouvements ecclésiaux, qui consacrent avec joie leur vie à cet idéal suprême : annoncer et témoigner l’Évangile ! ».

Continuer la lecture

L’Europe attend une nouvelle évangélisation

Europe

En juin 2003, dans son exhortation apostolique Ecclesia in Europa, le pape Jean-Paul II invitait les chrétiens à s’engager en faveur d’un renouveau missionnaire : « Eglise en Europe, la nouvelle évangélisation est le devoir qui t’attend ! » (…) « En réalité, l’Europe se situe désormais parmi les lieux traditionnellement chrétiens dans lesquels, hormis une nouvelle évangélisation, s’impose dans certains cas une première évangélisation.» En ce temps d’élections européennes, voici plusieurs extraits qui nous rappellent que l’Europe attend surtout une nouvelle évangélisation vers nos contemporains éloignés de Dieu.

Continuer la lecture

Benoît XVI : « Revenir à une première annonce »

Benoît XVI

Quelle joie pour un blog consacré à l’évangélisation et la première annonce, d’entendre Benoît XVI s’exprimer sur ce thème ! Le Le 26 février, le pape a rencontré les curés et les prêtres du diocèse de Rome, comme il le fait chaque année en début du carême. Les prêtres lui ont posé huit questions, rapportées par Zenit. Sont évoquées ici l’urgence de l’évangélisation, la nécessité d’une première annonce vers ceux qui n’ont jamais reçu la Parole. « Avec la Parole, nous devons ouvrir des lieux d’expérience de la foi à ceux qui sont à la recherche de Dieu », nous dit Benoît XVI.

Continuer la lecture

L’évangélisation de la culture n’est pas un accessoire de luxe

Cardinal Bertone

Le cardinal Tarcisio Bertone a rappelé « l’urgence » et la « priorité » d’évangéliser la culture, invitant les catholiques à rendre leur présence plus incisive dans la société.

Continuer la lecture

« Si tu ne vas pas à l’Eglise, l’Eglise viendra à toi »

C’est le titre d’un article du quotidien La dépêche (lire ici) dans lequel l’évêque d’Agen, Mgr Hubet Herbreteau, part du principe que la proposition de la foi en Lot-et-Garonne est une question de “nouvelle évangélisation”. « Dans un monde où les repères évoluent très vite, nous sommes appelés à témoigner de notre foi et nous devons rendre audible au plus grand nombre la bonne nouvelle de Jésus Christ ».

Continuer la lecture

Résurrection 2008 à la Sorbonne : « Du scandale de la Croix au scandale de l’Eglise »

Henri de Lubac

A l’occasion de l’année Saint Paul, qui a diffusé largement la foi chrétienne à travers tout le bassin méditerranéen, diverses manifestations sont prévues à Rome et dans le monde entier du 28 juin 2008 au 29 juin 2009. A Paris, la revue Résurrection organise une conférence à la Sorbonne le 3 décembre prochain sur le thème « Du scandale de la Croix au scandale de l’Eglise », une méditation paulinienne du cardinal de Lubac. Interview du Père Michel Gitton, l’un des organisateurs.

Continuer la lecture

Comment rejoindre notre mouvement d’évangélisation ?

« L’évangélisation nous intéresse. Mon mari et moi-même allons pouvoir nous rendre disponible en fin d’année. Nous sommes correspondants pour le diocèse de notre paroisse, mais j’aimerais avoir plus de renseignements sur votre annonce de l’évangile. Dois-t-on être jeune pour faire parti de votre action ? Dois-t-on se former et où ? Nous sommes à Bourg en Bresse dans l’Ain. » Nous publions ici notre réponse, qui pourra intéresser d’autres internautes.

Continuer la lecture

Festival Anuncio : « S’ouvrir à la force de l’Esprit-Saint pour évangéliser ! »

anuncio-carte.jpg

Une première cet été en France : Anuncio, un festival d’évangélisation des jeunes par les jeunes dans quatre diocèses différents. Raphaël Rieutord est l’un des – nombreux – animateurs de l’évènement. Selon lui, il faut s’ouvrir à la force de l’Esprit-Saint pour évangéliser et mettre la première annonce à la première place. Interview.

Continuer la lecture

« Finies les années d’enfouissement »

Dans un article de Valeurs Actuelles intitulé « Les cathos sont dans la rue », Guillaume Desanges, journaliste, prévient : « Pour les chrétiens, finies les années d’enfouissement ». Un constat fort pour une Eglise en pleine mutation.

Continuer la lecture

De la mission à la première annonce : sémantique de l’évangélisation

« La paroisse est-elle un lieu de nouvelle évangélisation ? ». La question peut paraître aujourd’hui d’autant plus banale qu’elle est posée par le premier quotidien catholique français, sous le titre d’un article publié à l’occasion du colloque intitulé « paroisse et nouvelle évangélisation », organisé à Rome en janvier dernier… Pourtant, que de chemin parcouru, dans le giron de l’évangélisation, si l’on se risque à mesurer la sémantique de la mission et son évolution, dans notre jargon de ces cinq dernières années, comme puissant révélateur d’une prise de conscience naissante…

Continuer la lecture

Benoît XVI : « Que les jeunes n’aient pas peur d’être les premiers évangélisateurs des compagnons de leur âge »

A l’occasion de la visite ad limina de Mgr Timothée Modibo-Nzockena, président de la Conférence episcopale du Gabon, le pape Benoît XVI a invité les jeunes à ne pas craindre d’être « les premiers évangélisateurs des compagnons de leur âge ». « C’est souvent grâce à l’amitié et au partage que ces derniers pourront découvrir la personne du Christ et s’y attacher » a ajouté Benoît XVI. Texte intégral du discours du Saint Père.

Continuer la lecture