Népal : « La mission d’évangélisation de l’Eglise passe par les œuvres de charité »

Pour la 20ème année de sa fondation, la Caritas Népal élargit son engagement dans le pays. Pour Mgr Sharma, Vicaire apostolique du Népal, il s’agit là d’évangélisation : « La mission d’évangélisation de l’Eglise népalaise passe par les œuvres de charité », a-t-il dit.

Vingt ans après sa fondation, en 1989, la Caritas Népal, déjà très active dans le pays, a encore étendu son engagement en faveur des pauvres et des marginaux. Comme communique à Fides l’Eglise locale, à l’occasion de la 20e année de son institution, la Caritas Nepal a inauguré ces derniers jours un nouveau bureau dans la capitale Katmandu, en présence de Son Exc. Mgr Anthony Sharma, Vicaire apostolique du Népal. La nouvelle structure rendra plus efficace le travail de la Caritas, améliorant sensiblement la capacité de liaison et de coordination de tous les bureaux locaux dans les paroisses éparpillées sur tout le territoire népalais. L’organisation a d’autre part ouvert un nouveau siège périphérique dans la zone de Narayanghat, à l’Ouest de la capitale, qui rendra un service de raccordement pour toute la région du Népal occidental.

“La mission d’évangélisation de l’Eglise népalaise passe par les œuvres de charité”, a souligné le Vicaire apostolique, qui participe avec joie à l’évènement. La Caritas, liée au réseau de Caritas Internationalis, a l’intention de renforcer son engagement, entre autre pour réaffirmer aux yeux de la population népalaise sa mission de contribuer au développement humain et spirituel de la nation. Mgr Sharma a souligné que l’Eglise avait toujours montré son style de présence, celui d’« être une communauté au service de la population » et d’avoir gagné de cette façon l’estime de tous les groupes sociaux, politiques et religieux présents au Népal. Outre son important engagement dans le domaine de l’instruction (l’Eglise gère 27 écoles dans tout le pays), l’Eglise au Népal s’est engagée par la Caritas dans différents types de services sociaux, au bénéfice des pauvres, des malades, des marginaux : « Nous avons été les premiers – note l’évêque – à nous occuper des enfants retardés ou handicapés, qui sont très nombreux dans le pays ». Aujourd’hui trois centres catholiques travaillent à plein régime pour leur assistance. La Caritas œuvre pour améliorer la vie des femmes et pour leur alphabétisation, à travers des programmes éducatifs et sociaux, qui ont un fort impact sur la société. L’assistance fournie gratuitement aux handicapés physiques et mentaux (qui sont plus d’1,5 millions dans le pays) est très estimée. Les services médicaux, fixes et mobiles, s’occupent de nombreuses personnes. C’est pourquoi, au Népal, l’Eglise est aimée de tous.

Source : Fides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *