Le pape en visite privée en France

De sources concordantes, le pape est ces jours-ci en visite privée en France, pour prendre connaissance, sur le terrain, des réalités du Renouveau charismatique français, et préparer ainsi le grand rassemblement – officiel, celui-ci – qui aura lieu à Rome pour la Pentecôte. Le souverain pontife participe ainsi à différentes rencontres – toutes aussi privées les unes que les autres -, dans l’hexagone, dans différents lieux emblématiques animées par des communautés nouvelles. Cette visite se déroule dans une discrétion particulière en raison de la campagne présidentielle actuelle, le pape étant soucieux de ne pas interférer dans une élection déjà bien malmenée et qui tombe, hasard du calendrier, une semaine après Pâques.

A la Pentecôte, ce sera de fait les 50 ans après la naissance du Renouveau charismatique dans l’Eglise catholique. Le pape s’implique personnellement dans la préparation de cet anniversaire pour lequel il veut un grand rassemblement œcuménique à Rome.

Historiquement, c’est en février 1967 qu’un groupe d’étudiants catholiques de l’université du Saint Esprit à Duquesne (USA) fait l’expérience de l’effusion de l’Esprit. Ce sera le début du Renouveau charismatique catholique, œuvrant pour une nouvelle Pentecôte dans l’Eglise, et fer de lance de la nouvelle évangélisation.

Un grand rassemblement œcuménique

Ce pourquoi, à la prochaine Pentecôte, le 4 juin et les jours qui précèdent, le pape François désire célébrer cet anniversaire à Rome en rassemblant autour de lui des chrétiens de différentes dénominations, renouvelés dans l’Esprit Saint. Cette démarche sort de l’ordinaire et s’explique par la vie même du pape.

Lorsqu’il était encore cardinal de Buenos Aires, le pape François a en effet fait l’expérience de l’effusion de l’Esprit au cours d’un grand rassemblement œcuménique. Il avait demandé la prière  d’un groupe de responsables de différentes Églises (voir vidéo ci-dessous). Parmi ceux-ci, outre le père Raneiro Cantalamessa ofm (prédicateur de la maison pontificale), se trouvaient plusieurs pasteurs évangéliques.

 

Pour aller plus loin :

Sources : Vatican.va, Emmanuel.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *