Très joyeux et saint Noël !

Noël

Le Verbe éternel, Voie, Vérité et Vie, naissant dans la misère d’une grotte et, par là, ennoblissant et sanctifiant la pauvreté, préludait ainsi à sa mission d’enseignement, de salut, de rédemption du genre humain !

Extraits du message de Pie XII pour Noël 1942.

C’est toujours avec une fraîcheur nouvelle de joie et de piété, chers fils de l’univers entier, que chaque année, au retour de Noël, de la crèche de Bethléem résonne à l’oreille des chrétiens, prolongeant doucement son écho dans leurs coeurs, le message de Jésus, lumière brillant au milieu des ténèbres. Ce message éclaire de la splendeur des vérités célestes un monde plongé dans la nuit de tragiques erreurs ; il infuse une joie débordante et confiante à une humanité accablée de l’angoisse d’une profonde et amère tristesse ; il annonce la liberté aux fils d’Adam engagés dans les chaînes du péché et du crime ; il promet miséricorde, amour et paix aux masses innombrables de ceux qui souffrent et qui sont dans la tribulation, qui pleurent sur leur félicité perdue, sur leurs énergies brisées dans la tourmente des luttes et des haines de nos jours orageux. (…)

Les cloches sacrées, porteuses de ce message à tous les continents, ne rappellent pas seulement le don divin fait à l’humanité à l’aurore de l’ère chrétienne ; elles annoncent et proclament aussi une consolante réalité présente, une réalité toujours aussi éternellement jeune qu’elle est toujours vivante et vivifiante ; la réalité de la « véritable lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde » et qui ne connaît pas de déclin.

Le Verbe éternel, Voie, Vérité et Vie, naissant dans la misère d’une grotte et, par là, ennoblissant et sanctifiant la pauvreté, préludait ainsi à sa mission d’enseignement, de salut, de rédemption du genre humain ; il prononçait et consacrait une parole qui est encore aujourd’hui la parole de vie éternelle, capable de résoudre les problèmes les plus angoissants, jamais résolus et toujours insolubles pour qui les aborde avec des vues et des moyens éphémères et purement humains, problèmes pourtant qui se posent sanglants et exigent impérieusement une réponse qui satisfasse la pensée et les sentiments d’une humanité aigrie et exarcerbée. (…)

Ce voeu, l’humanité le doit aux centaines de milliers de personnes, qui, sans aucune faute de leur part, et parfois pour le seul fait de leur nationalité ou de leur race, ont été vouées à la mort ou à une extermination progressive.

Pour lire le texte intégral : Pie12.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *