Le Brésil, terre d’espérance !

« Nous devons devenir davantage missionnaires, ou plus dynamiques, pour offrir des réponses à la soif de Dieu », a dit Benoît XVI dans l’avion qui le mène au Brésil, pour un voyage typiquement dans la lignée de Jean-Paul II. L’Eglise qui l’attend est jeune, elle bénéficie d’un fort potentiel missionnaire avec ses 130 millions de catholiques sur 178 millions d’habitants. On y compte 268 diocèses, archidiocèses et prélatures, l’épiscopat le plus nombreux du monde : 417 évêques et 38 archevêques. Le Brésil est aussi aujourd’hui le permier « fournisseur officiel » de vocations. L’évangélisation y bat son plein, avec l’aide notamment de très nombreuses communautés nouvelles, implantées dans les villes ou dans les campagnes. Un exemple frappant, parmi d’autres, de cette nouvelle évangélisation : la télévision catholique Cançao Nova, 3ème chaîne du pays (lire l’article).

Avant de renter à Rome, Benoît XVI ouvrira la Vème Conférence générale de l’épiscopat d’Amérique latine et des Carabaîbes, qui a pour thème « Disciples et missionnaires de Jésus Christ afin que nos peuples aient la vie en Lui. Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie (Jn 14,6) ». Pour le pape, cette conférence reflète le souci majeur de l’épiscopat, l’évangélisation. Il en sortira peut-être un texte fondateur que Sa Sainteté pourrait reprendre à son compte.

Puisse le Brésil nous encourager à évangéliser là où nous sommes et faire le plein chez nous d’une joie et d’une espérance grandissante pour l’annonce de la Bonne Nouvelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *