Ainsi soient-ils, Arte

Ainsisoientils.com : Arte n’apprécie guère…

 Ainsi soient-ils, Arte

La petite réponse dédiée à la série « Ainsi soient-ils » et menée par une joyeuse bande de jeunes cathos ne plaît guère à Arte, qui n’avait pas prévu ça. Ni aux réalisateurs de la série, sans doute un peu gênés de voir figurer sur ce site – dont ils n’avaient pas réservé le nom de domaine – le résumé des huit épisodes. « C’est de bonne guerre », répondent en coeur les membres de la fine équipe, composé de spécialistes en communication, de geeks et même de réalisateurs.
Ainsisoientils.com ? Il faut dire que site malicieusement rebaptisé « Ainsi sont-ils » ne laisse pas indifférent. On y trouve notamment des séminaristes qui font du kart ou qui répondent en vidéo à des questions comme « est-il humain de ne pas avoir de relations sexuelles » ou « donner sa vie à Dieu, est-ce utile ».
Plusieurs séminaires de France ont apporté leur concours aux contenus, dont le séminaire de Lille, qui a gracieusement accepté que soit diffusées sur le web 26 minutes de « Prêt(re) pour se donner », un documentaire sorti début octobre et peignant la vie au séminaire de 5… vrais séminaristes.
Alors que seront diffusés ce soir les épisodes 3 et 4 de la série, le compte twitter d’Ainsisoientils.com, initialement appelé @ainsisoientils.com, a été piraté. Twitter n’a pas rendu, pour le moment, le compte d’origine à ses premiers occupants. Par ailleurs, les extraits de la série posant question et demandant une réponse des chrétiens ont tout simplement été bloqués par la chaîne. Pas de quoi cependant décourager nos jeunes créatifs : une dizaine d’autres séminaristes ont préparé des réponses en vidéo qui seront diffusées sur Internet tout au long de la première saison d’Ainsi soient-ils.
Une bataille de communication qui ne fait donc que commencer, au moment précis où a lieu à Rome le synode pour la nouvelle évangélisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *