Amen : le tube de l’année !

Amen, le clip en intégralité de Dré Bonny, extrait de la compilation « Gospel Act 4 » prévu pour fin 2009, produit par Battery sound. Un clip de très bonne facture, au son RnB très dynamique, aux paroles explosives…

Non, il ne s’agit pas du film mensonger sur Pie XII ! (cf Pie12.com).

Qui donc est le chanteur, Piero Battery ? (extrait de son myspace)

Piero Battery

Depuis toujours, les grands chanteurs soul RnB afro-americains ont fait leurs classes dans les chorales d’église grâce au gospel. Cette tradition traverse aujourd’hui l’ocean et arrive en France avec Piero Battery. La profondeur et la chaleur d’une voix d’église sur des musiques percutantes qui nont rien à envier aux productions américaines les plus chiadées et le tout dans la langue de Molière : la releve est enfin là, et Piero s’affirme comme la prochaine référence de la scene RnB francaise !

Pour Piero, le chant et la musique sont une histoire qui dure : sur les traces de son père musicien, il découvre à 5 ans la force du gospel dans son église et séduit. C’est tout naturellement que son talent s’exprime à travers le chant. A 12 ans, c’est au sein du groupe Sweetness qu’il débute une carrière précoce mais productive : depuis 1989, le groupe donne plus de 400 concerts à travers notre hexagone mais aussi dans toute l’Europe. La reconnaissance du milieu ne se fait pas attendre puisque Sweetness fait les premieres parties pour Obispo, Julien Clerc, Liane Foly, Pow Wow, Bruel, Mariah Carey. Mais la consécration sera sans aucun doute la premiere partie de Michael Jackson, en Suisse, au Stade de Lausanne en 1999. Par la suite, les membres de Sweetness décident de se consacrer chacun à leurs projets solo et s’en suit pour Piero de nombreuses rencontres et collaborations : Cut killer, Pit Baccardi (Piero a notamment chante sur le titre « si loin de toi »), Doudou Masta…

L’artiste rêve alors de plus d’indépendance et crée en 2003 son propre label : Battery Sound. L’avenir parait donc prometteur pour Piero qui n’a plus à faire ses preuves mais qui a encore tout à gagner. Il arrive en 2007 avec son album solo et un style RnB totalement novateur jouant avec les frontieres du Gospel, du RnB et de la Soul. Piero prend le parti de laisser de cote tout les lieux communs qui collent au genre RnB, pour défendre des valeurs plus concrètes. En effet, ses textes parlent du quotidien, de sa relation aux autres, de ses joies comme de ses déceptions mais toujours de maniere positive et constructive. Des thèmes inédits dans le RnB français ou Piero tire des leçons de ses propres experiences et les fait partager à son public. Piero Battery est, à nen pas douter, le porte drapeau d’une révolution sous-jacente du paysage R&B français. (…)

Quand les protestans évangélisent en eaux profondes

Cette évangélisation par les clips musicaux n’a pas fini de mettre le feu à nos banlieues, en touchant les couches populaires par leur culture. Dans un autre style, mais avec tout autant de succès, son clip Noël No Hell est passé sur la chaîne musicale MTV !

3 réflexions au sujet de « Amen : le tube de l’année ! »

  1. sanglier intrépide

    Pour être franc, j’aurais du mal à évangéliser avec cette chanson. Déjà que j’ai du mal à faire comprendre à mes amis que je ne suis pas créationiste, si je leur passe « Ils nous ont bouzillé les méninges en nous faisant croire que l’homme descend du singe. Blasphème! C’est JHVH qui nous a créés… » ils me croiront encore moins.

    On regrettera aussi le ton agressif et presque pessimiste employé. Genre, les vauriens iront en enfer, moi je suis plus pur que pur. Dans cette perspective, la repentance est plutôt une soumission qu’un retour vers le Père.

    A Holywins, il y avait un rappeur qui faisait de la musique chrétienne très sympa. Je crois qu’il s’appelle Kodjo. Enfin, je préfère Mickaël Smith comme musique évangéliste. Une chanson comme « above all » parle vraiment de la miséricorde.

    Les grands pécheurs n’ont pas tant besoin qu’on leur disent que ce qu’ils font est mal. Bien souvent ils le savent déjà eux-même dans le fond. Ils ont surtout besoin de savoir que Dieu leur est fidèle malgré cela.

  2. generationlouange

    Je n’avais jamais pensé à ce que vous dites à la fin…
    « Les grands pécheurs n’ont pas tant besoin qu’on leur disent que ce qu’ils font est mal. Bien souvent ils le savent déjà eux-même dans le fond. Ils ont surtout besoin de savoir que Dieu leur est fidèle malgré cela. » »
    Mais je pense que vous avez raison et que c’est à réfléchir.. Surtout pour les cathos qui ont ce ministere de chants et d’évangélisation..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *