Benoît XVI : « Jamais Dieu ne demande à l’homme de faire le sacrifice de sa raison »

BenoitXVI-Paris-Invalides.jpg

« Jamais Dieu ne demande à l’homme de faire le sacrifice de sa raison », a affirmé Benoît XVI lors de la messe sur l’esplanade des Invalides, samedi 13 septembre : le pape a commenté « l’appel » de saint Paul à la « raison ».

Un appel qui a raisonné particulièrement dans cette messe de la fête de saint Jean Chrysostome, lui aussi « pourfendeur » des idoles.

Le pape a affirmé, lors de cette étape forte de son pèlerinage au pays de Voltaire mais aussi de Blaise Pascal, que « Jamais la raison n’entre en contradiction réelle avec la foi ! L’unique Dieu, Père, Fils et Saint Esprit a créé notre raison et nous donne la foi, en proposant à notre liberté de la recevoir comme un don précieux ».

Le pape a souligné, à la suite de saint Paul, que Dieu « fuit les idoles, mirage de la pensée ». Mais aussi que « la condamnation radicale de l’idolâtrie n’est en aucun cas une condamnation de la personne de l’idolâtre. Jamais, dans nos jugements, nous ne devons confondre le péché qui est inacceptable, et le pécheur dont nous ne pouvons pas juger l’état de la conscience, et qui, de toute façon, est toujours susceptible de conversion et de pardon ».

« Demandons donc à Dieu, ajoutait le pape, de nous aider à nous purifier de toutes nos idoles, pour accéder à la vérité de notre être, pour accéder à la vérité de son être infini ».

A la fin de son homélie, le pape a repris cet appel à fuir les idoles en disant : « A tous les hommes de bonne volonté qui m’écoutent, je redis comme saint Paul : fuyez le culte des idoles, ne vous lassez pas de faire le bien ! »

Il a achevé par cette confession de foi en la sainte Trinité : « Que Dieu notre Père vous conduise à Lui et fasse briller sur vous la splendeur de sa gloire ! Que le Fils unique de Dieu, notre Maître et notre Frère, vous révèle la beauté de son visage de Ressuscité ! Que l’Esprit Saint vous comble de ses dons et vous donne la joie de connaître la paix et la lumière de la Très sainte Trinité, maintenant et dans les siècles des siècles ! Amen ! »

Source : Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *