Comment rejoindre notre mouvement d’évangélisation ?

« L’évangélisation nous intéresse. Mon mari et moi-même allons pouvoir nous rendre disponible en fin d’année. Nous sommes correspondants pour le diocèse de notre paroisse, mais j’aimerais avoir plus de renseignements sur votre annonce de l’évangile. Dois-t-on être jeune pour faire parti de votre action ? Dois-t-on se former et où ? Nous sommes à Bourg en Bresse dans l’Ain. » Nous publions ici notre réponse, qui pourra intéresser d’autres internautes.

C’est la mission de tout catholique d’évangéliser, jeune ou moins jeune. Ce n’est pas une question d’âge. Nous sommes ouverts à tous.

L’évangélisation est le fruit de la maturité de votre foi et de notre prière personnelle : il faut prier tous les jours, dire le chapelet, aller à la messe quotidiennement si possible.

On doit se former mais ça n’est pas un préalable, ça fait partie de l’évangélisation. La pratique de terrain est nécessaire : c’est en confrontant notre foi avec ceux qui ne l’ont pas que nous la fortifions et que nous apprenons à évangéliser.

Le plus grand missionnaire, c’est le saint, disait Jean-Paul II, aussi il ne faut pas avoir peur de viser la sainteté. Cela commence par la charité, âme de la mission. Le Seigneur fait le reste, si on la lui demande.

Pour évangéliser, il faut chercher à connaître et aimer la personne à qui l’on s’adresse. Il faut ensuite parler au coeur de la personne (Pierrre, Paul ou Jacques), et au coeur du sujet (le Christ).

Il n’y a pas une seule et unique façon d’évangéliser, il faut d’abord trouver votre charisme. Nous préférons toute fois une annonce explicite, kérygmatique, claire et sans équivoque, du Seigneur Jésus. La première annonce, celle qui est faite pour la première fois à des non-cathos, nous semble la plus urgente.

Pour commencer votre formation, nous vous recommandons fortement d’étudier l’exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi, que vous trouverez sur le site du Vatican. Ensuite, de lire la Note doctrinale de Benoît XVI sur certains aspects de l’évangélisation. Vous trouverez aussi sur Anuncioblog un certain nombre de textes qui pourront vous éclairer et une revue de presse quotidienne sur l’actualité de l’évangélisation au niveau international.

Nous vous inviterons enfin à venir nous retrouver au prochain forum Communion-Evangélisation qui a réuni cette année 300 personnes en Avignon (lire ici). Nous pouvons vous aider à rencontrer des personnes très actives dans l’évangélisation, s’il en manque de votre côté de France. Car il est important d’être en communauté pour se soutenir dans l’évangélisation, toujours source de combat spirituel.

3 réflexions au sujet de « Comment rejoindre notre mouvement d’évangélisation ? »

  1. ryscope

    « Nous préférons toutefois une annonce explicite, kérygmatique, claire et sans équivoque, du Seigneur Jésus. »

    Une annonce « claire », je vois, « sans équivoque », j’entends, mais « kérygmatique » … « explicite. » aviez vous dit, ah bon! Face à la défaillance du Petit Robert, et faute d’un contact direct avec l’Esprit saint, merci Jean-Baptiste de combler cette lacune dans mon vocabulaire.

    Pour le non-catho basique choisissez un apostolat plus accessible ou priez pour une pentecôte généralisée pour vos lecteurs

  2. esperedansles

    dans la table analytique du Catéchisme de l’Eglis e catholique, il ya le mot kerygme qui renvoie à annonce! je conviens avec ryscope que faute de connaissance en langue grecque le mot est un peu sybillin!… aux hommes non initiés à l’évangélisation. Néanmoins il a à mon sens comme tout jargon technique l’avantage de dire sommairement un sens très précis: qui sauf erreur, signifie une annonce explicite, précise, rapide, claire et centrée sur l’essentiel de la Bonne Nouvelle: en bref Dieu nous aime et nous a envoyé Jésus-Christ, son Fils pour nous réconcilier par son incarnation, sa mort et sa Résurrection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *