Joyeuse lumière !

Nativité

Le voici Celui qui nous effraie de Sa grandeur, un bébé !

La voilà Sa toute-puissance, dans les langes…

Le voilà l’Inconnaissable, qui se donne un visage

Le voilà le Tout-Autre, incarné dans la chair

Le voilà le grand Horloger, qui entre dans le temps

Le grand architecte de l’Univers a choisi Sa demeure…

Le voilà le Verbe, qui crie à pleins poumons et ne sais pas parler !

Le voilà le Créateur du Ciel et de la Terre, allaité par Sa créature !

La voilà la Miséricorde, qui se fait la plus proche des pécheurs

La voilà la Joie véritable, se savoir aimer par l’Innocence dans nos noirceurs

Le voilà le Salut, croire à l’Amour pour oser s’avouer soi-même

Le voilà le bonheur, se savoir enfant d’un Père révélé par un nouveau-né

Ecce homo !

Les voila Ses amis, des bergers, des anges, et des bêtes

La Voilà Sa famille, pauvres et rejetés

La voilà Sa maison, une étable éclairée par l’Amour !

Le voilà Son triomphe, dans la victoire éclatante de la Vie sur le néant

La voilà Sa gloire, dans le froid de la nuit et la solitude de Bethléem

La voilà Sa révélation, l’Amour se contemple

La voilà Sa morale, imitez-Le !

La Loi est une Personne, Ses ordonnances sont Ses actes

Ecce ecclesia !

La voilà la Vierge Immaculée, qui l’a porté pendant 9 mois

La voilà la Nouvelle Eve, qui engendre le Messie d’Israël

La voilà la Contemplative, qui aura toujours 9 mois d’avance sur nous !

La voilà la Mystique, dont la relation humaine à Son fils signifie son union spirituelle !

La voilà la Créature au-dessus des anges et des saints, cachée dans le secret

La voilà la Révélatrice du Christ, qui a aimé en silence

La voilà Notre-Dame de la Prière, qui nous apprend à prier

En regardant Son fils par Amour…

Ecce sponsa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *