Marie, Etoile de l’évangélisation

Le 21 novembre, l’Église fête la Présentation de Marie au temple. Le 22 août 2006, jour de la fête de Marie Reine, la maison de la vierge Marie était sauvée in extremis par un “miracle” selon l’AFP. Selon l’agence : « “Une intervention divine” a épargné la Maison de la Vierge Marie d’un violent incendie de forêt qui est arrivé jusqu’à moins de 5 mètres de cet important sanctuaire chrétien de la Turquie. Des photos publiées par l’ensemble des journaux turcs montrent que le sanctuaire a échappé in extremis aux flammes qui ont ravagé plus de 350 hectares de pinèdes. ». Marie, ce jour là, fit un prodige à la vue de tant de musulmans. Discrètement, comme à Fatima, Lourde ou encore Mexico… Marie ne cesse jamais d’apporter la lumière de son Fils au monde. Marie est l’Etoile de l’évangélisation.

D’où vient ce nom ? De l’Exhortation Apostolique de Paul VI sur l’évangélisation dans le monde moderne : EVANGELII NUNTIANDI, donnée à Rome, le 8 décembre 1975.

Dans la conclusion de l’exhortation, Paul VI donne une consigne pour l’Année Sainte : « Au matin de la Pentecôte, Marie a présidé dans la prière au début de l’évangélisation sous l’action de l’Esprit Saint : qu’elle soit l’Etoile de l’évangélisation toujours renouvelée que l’Eglise, docile au mandat de son Seigneur, doit promouvoir et accomplir, surtout en ces temps à la fois difficiles et pleins d’espoir ! »

Nous ne pouvons pas parler d’évangélisation sans penser et nous référer à Jésus. Il est l’ “ Evangile de Dieu ”, Il a été et est le premier et plus grand évangélisateur de l’histoire. Il est la bonne et grande nouvelle, le sauveur.

Paul VI rappelle l’action évangélisatrice du Christ, entre autres l’annonce du salut comme centre et noyau de l’évangélisation : « Comme noyau et centre de sa Bonne Nouvelle, le Christ annonce le salut.»

Le Christ est l’agent original et principal de l’évangélisation, et Marie, que nous le voulions ou non, qui est sa Mère, est donc étroitement liée à Lui. La vie du Christ est si intimement unie à celle de la Vierge que sans elle, elle n’aurait pas pu se réaliser.

La Vierge fait partie de l’ “ Evangile de l’enfance ”, non seulement par sa fonction maternelle biologique naturelle, mais aussi par le témoignage d’une vie qui a été exclusivement faite et vécue pour Jésus, et qui se présente comme l’exemple singulier de la foi, de l’obéissance, de la pauvreté, de la chasteté, de l’amour, du service, du dévouement… à la personne la plus sacrée : Jésus.

La Vierge, non seulement par sa maternité, mais aussi et surtout par son union avec le Christ, la Vierge est vraiment évangélisatrice, Étoile de l’évangélisation. La réalité de toute sa vie quotidienne annonce le même message que Jésus. La cause de cette union avec Jésus, en plus de l’union évidemment charnelle car Il est le fruit de ses entrailles, vient du fait que la Vierge Marie accepte le plan que Dieu a sur elle.

Toute évangélisation, qui est authentique, est ordonnée au salut des hommes.

Le ‘ OUI ’ de Marie est la réponse humble et ferme à la proposition de l’ange de la part de Dieu. Son « fiat » est un OUI entier, non seulement à un acte de volonté divine, mais aussi à tout le projet que Dieu a pour sauver l’humanité. L’évangélisation commence dans l’Église le jour de Pentecôte avec la venue de l’Esprit Saint. Mais Marie commence formellement son évangélisation au moment ou elle prononce : « Je suis la servante du Seigneur; qu’il m’advienne selon ta parole ! » (Lc 1, 38).

L’Annonciation est comme la “ Pentecôte de la Vierge ”. Par ce oui, Marie lance toute la dimension salvifique et évangélisatrice dans le temps et dans l’espace. Rien ne restera hors du rayon d’action de son dynamisme, ni de son énergie maternelle et surnaturelle. Marie n’est pas uniquement pour son Fils et ne vit pas uniquement pour Lui. Elle est pour tous les hommes de tous les temps, elle est pour l’humanité entière.

Marie reçoit au pied de la croix, la demande de devenir la mère de Jean et par Jean de toute l’Eglise. Marie, unie au Christ, le suit à la croix et ne l’abandonne pas au moment il donne au monde la vie éternelle.

Elle, associée à son Fils, est et doit être le point de référence que regardent tous les hommes pour aller au Père par le biais de Jésus-Christ, le Rédempteur et le Sauveur universel.

Pour cette raison, pour son association au Christ et son union avec le Christ, il est clair que la Vierge a été évangélisatrice, et on peut et doit l’appeler “l’Etoile de l’Évangélisation ”. Comme toute la vie de Jésus, depuis sa conception jusqu’à ce qu’ il monte au ciel, ainsi celle de Marie, en union intime avec la vie du Christ selon la volonté du Père, fait partie de l’Évangile : elle est évangélisatrice, l’évangélisatrice la plus sublime, elle est l’authentique Étoile de l’évangélisation.

Par Pierre-Marie Garrejade

NB : nous en profitons pour vous proposer une occasion en or pour rencontrer Marie cet été !

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

6 réflexions sur « Marie, Etoile de l’évangélisation »

  1. raab

    Bonjour,
    j’ai reçu aujourd’hui une newsletter provenant de votre site (peut-être une de mes relations a donné mon adresse e-mail).
    J’ai donc consulté votre sitre avec frémissement : y-a-t-il un seul iota de la Parole (la Bible) de Dieu pour faire référence à vos propos sur votre site…?
    Merci, mais le Pain de Vie nous suffit.
    Cordialement,
    famille RAAB

  2. apôtre

    bonsoir je suis un legionnaire donc un devot de la vierge MARIE je sais que la vierge fait tant de choses dans ma vie pour cela je voudrais vraiment la connaître afin de savoir lever les equivoques qui se trouvent au niveau de la comprehension de la relation qui la lie avec son fils et DIEU le père le SAINT ESPRIT ainsi que les ANGES et nous les HOMMES.SI POSSIBLES si je pouvais recevoir des bouquins et les depliant qui parlent plus d’ELLE.
    merci

  3. Jean-Baptiste Maillard

    > famille RAAB : si vous lisez attentivement nos billets, vous découvrirez qu’il y a constamment des références bibliques : dans celui-ci, c’était « Je suis la servante du Seigneur; qu’il m’advienne selon ta parole ! » (Lc 1, 38)

    > apôtre : félicitations pour votre dévotion à Marie ! Elle doit bien vous le rendre !
    Pour vos lectures, je ne saurais trop vous recommander pour commencer La vie de la Vierge Marie, par Anne-Catherine Emmerick, aux Presses de la Renaissance.

  4. âpotre

    merci pour votre encouragement soyez-en beni aussi.seulement votre recommandation me serait plus accessible si ici au togo je pourrais retrouver "la vie de la vierge marie .
    bizarrement hier à la reunion cette question à resurgir et il a fallu toucher la question de dogme et d’inspiration personnelle pour y repondre.
    je suis très content ce matin.
    merci

  5. Eric

    Faut dire à vos curés de faire des pompes, les deux derniers de ma ville ont une silhouette… Mon Dieu…

    Ne me dites pas que ça n’a rien à voir, le corps est le reflet de l’âme.

    Je peux pas aller à la messe en écoutant un curé dont le ventre déborde d’une façon honteuse.

    Inspirez-vous donc des Templiers.

  6. Père Walter

    Voici un passage où Jean-Paul II mentionne également la Vierge Marie sous ce vocable, et que j’ai placé en exergue sur mon blog MARIE, ETOILE DE L’EVANGELISATION :

    “Partout où l’Église exerce l’activité missionnaire au milieu des peuples, Marie est présente: présente comme Mère qui coopère à la régénération et à la formation des fidèles; présente comme “Étoile de l’évangélisation” … pour guider et réconforter les hérauts de l’Évangile et soutenir dans la foi les nouvelles communautés chrétiennes, suscitées par l’annonce missionnaire avec la puissance de la Parole et la grâce de l’Esprit Saint.” (Jean-Paul II)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *