Benoît XVI : « La meilleure annonce est toujours la vie de vrais chrétiens »

Benoît XVI

« Comment faire pour que Dieu puisse resplendir encore dans nos maisons et puisse être une eau qui étanche la soif également de ceux, si nombreux, qui semblent ne plus avoir soif ? » : cette question a été posée à Benoît XVI à l’occasion de la rencontre avec des membres du clergé des diocèse de Belluni-Feltre et de Trévise (Italie), le 24 juillet dernier. « La meilleure annonce est toujours la vie de vrais chrétiens » a répondu en substance le pape.

Question : Je m’appelle Dom Francesco. Très Saint-Père, j’ai été très frappé par une phrase que vous avez écrite dans votre livre Jésus de Nazareth : « Mais qu’est-ce que Jésus a vraiment apporté s’il n’a pas apporté la paix dans le monde, le bien-être pour tous, un monde meilleur? Qu’a-t-il apporté? La réponse est très simple: “Dieu. Il a apporté Dieu” ». Ici finit la citation que je trouve d’une clarté et d’une vérité désarmantes. La question est la suivante : l’on parle de nouvelle évangélisation, de nouvelle annonce de l’Evangile – tel a été également le choix principal du Synode de notre diocèse de Belluno-Feltre – mais que faire pour que ce Dieu, unique richesse apportée par Jésus et qui souvent apparaît à beaucoup comme enveloppé dans la brume, puisse resplendir encore dans nos maisons et puisse être une eau qui étanche la soif également de ceux si nombreux qui semblent ne plus avoir soif ? Merci.

Benoît XVI : Merci. Une question fondamentale. La question fondamentale de notre travail pastoral est comment apporter Dieu au monde, à nos contemporains. Evidemment, apporter Dieu revêt de multiples dimensions: déjà, dans l’annonce, dans la vie et dans la mort de Jésus, nous voyons comment cette Unicité se développe dans de nombreuses dimensions. Il me semble que nous devons toujours garder ensemble les deux choses : d’une part, l’annonce chrétienne, le christianisme n’est pas un ensemble très compliqué de nombreux dogmes, au point que personne ne pourrait tous les connaître; il n’est pas une matière réservée aux savants, qui peuvent étudier ces choses-là, mais c’est quelque chose de simple : Dieu existe et Dieu est proche en Jésus Christ. Ainsi, pour résumer, Jésus-Christ lui-même a dit que le Royaume de Dieu est arrivé. C’est ce que nous annonçons. Une chose simple, au fond.

Toutes les dimensions qui apparaissent ensuite sont des dimensions de cette unique chose et tout le monde ne doit pas tout connaître, mais assurément les personnes doivent entrer dans l’intimité et dans l’essentiel, ainsi, les diverses dimensions s’ouvrent aussi avec une joie toujours plus grande. Mais à présent que faire concrètement ? Il me semble que, en parlant du travail pastoral aujourd’hui, nous en avons déjà touché les points essentiels. Mais pour poursuivre dans ce sens, apporter Dieu implique surtout -d’une part- l’amour et -de l’autre- l’espérance et la foi. Donc, la dimension de la vie vécue, le meilleur témoignage pour le Christ, la meilleure annonce est toujours la vie de vrais chrétiens. Si nous voyons comment des familles nourries par la foi vivent dans la joie, comment elles vivent également la souffrance dans une joie profonde et fondamentale, comment elles aident les autres, en aimant Dieu et leur prochain, il me semble que cela est aujourd’hui la plus belle annonce. Même pour moi, l’annonce la plus réconfortante est toujours de voir les familles catholiques ou les personnalités catholiques qui sont pénétrées par la foi : en eux resplendit réellement la présence de Dieu et arrive cette “eau vive” dont vous avez parlé.

L’annonce fondamentale est précisément celle de la vie même des chrétiens. Naturellement, il y a ensuite l’annonce de la Parole. Nous devons tout faire pour que la Parole soit écoutée, soit connue. Aujourd’hui, il y a vraiment beaucoup d’écoles de la Parole et du dialogue avec Dieu dans la Sainte Ecriture, un dialogue qui devient nécessairement aussi prière, parce qu’une étude purement théorique de la Sainte Ecriture est une écoute seulement intellectuelle et elle ne serait pas une rencontre véritable et suffisante avec la Parole de Dieu. S’il est vrai que dans l’Ecriture et dans la Parole de Dieu, c’est le Seigneur Dieu Vivant qui parle avec nous, qui provoque la réponse et la prière, alors les écoles de l’Ecriture doivent être également des écoles de la prière, du dialogue avec Dieu, du rapprochement intime avec Dieu. Donc toute l’annonce.

Et puis naturellement, les sacrements, dirais-je. Avec Dieu viennent toujours également tous les Saints. C’est important – c’est ce que nous dit l’Ecriture Sainte dès le début – Dieu ne vient jamais seul, mais il vient accompagné et entouré par les Anges et les Saints. Dans le grand vitrail de Saint-Pierre qui représente l’Esprit Saint, j’aime beaucoup le fait que Dieu est entouré par une foule d’anges et d’êtres vivants, qui sont l’expression et l’émanation – pour ainsi dire – de l’amour de Dieu. Avec Dieu, avec le Christ, avec l’homme qui est Dieu et avec Dieu qui est homme, arrive la Vierge. Cela est très important. Dieu, le Seigneur, a une Mère et dans la Mère, nous reconnaissons la bonté maternelle de Dieu. La Vierge, la Mère de Dieu, est l’auxiliaire des chrétiens, elle est notre consolation permanente, elle est notre grande aide. L’amour pour la Vierge est la grande force de la catholicité. Dans la Vierge, nous reconnaissons toute la tendresse de Dieu et, donc, cultiver et vivre ce joyeux amour de la Vierge, de Marie, est un très grand don de la catholicité. Et puis il y a les Saints, chaque lieu possède son Saint. Cela est bien, car ainsi nous voyons les multiples couleurs de l’unique lumière de Dieu et de son amour, qui se fait proche de nous. Découvrir les Saints dans leur beauté, dans leur approche de la Parole qui m’est adressée car, chez un Saint déterminé, je peux trouver traduite précisément pour moi la Parole inépuisable de Dieu. Viennent ensuite tous les aspects de la vie paroissiale, même les aspects humains. Nous ne devons pas toujours être dans les nuages, dans les très hauts nuages du Mystère, nous devons avoir également les pieds sur terre et vivre ensemble la joie d’être une grande famille : la petite grande famille de la paroisse ; la grande famille du diocèse, la grande famille de l’Eglise universelle.

A Rome, je peux voir tout cela, je peux voir comment des personnes provenant de toutes les régions du monde et qui ne se connaissent pas, en réalité se connaissent, parce qu’elles font toutes partie de la famille de Dieu, elles sont proches parce qu’elles ont tout: l’amour du Seigneur, l’amour de la Vierge, l’amour des Saints, la succession apostolique et le Successeur de Pierre, les Evêques. Je dirais que cette joie de la catholicité, avec ses multiples couleurs, est aussi la joie de la beauté. Nous avons ici la beauté d’un bel orgue; la beauté d’une très belle église, la beauté qui a grandi dans l’Eglise. Cela me semble un merveilleux témoignage de la présence et de la vérité de Dieu. La Vérité s’exprime dans la beauté et nous devons être reconnaissants pour cette beauté et tenter de faire tout le possible pour qu’elle demeure présente, qu’elle se développe et qu’elle croisse encore. Ainsi il me semble que Dieu arrive, de manière très concrète, au milieu de nous.

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

2 réflexions sur « Benoît XVI : « La meilleure annonce est toujours la vie de vrais chrétiens » »

  1. claude

    Bonjour

    Je vous remercie de préter attention à mon courrier, sachez que quelque soit la réligion nous devrions avoir une meme motivation c’est de croire de d’aimer un seul Dieu qui est vivant.

    Moi je suis un jeune Chretien evangélique, et je suis seul, je vous contacte pour que vous m’assister pour la réalisation de certaine chose et surtout de pouvoir finir mon instruction pour bien servir mon prochain à mon tour et de faire avancer l’évangile dans les zones ou la bonne nouvelle n’arrive pas.

    Je vous demande une fois de plus de me repondre afin que nous échangeons, et je suis certain que vous m’apprendrez aussi sur la foi CHRETIENNE.

    Restez bénit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *