Du Death Metal à Jesus Christ


A l’adolescence, j’étais dans une spirale d’autodestruction : insomnie, drogue, alcohol, scarifications (…) j’étais à fond dans le black metal et le death metal : satanisme, suicide, tout ce qui est morbide (Carpathian Forest etc.). Je vivais une angoise et une oppression continuelle (…) A Paray-le-Monial, j’ai rencontré un “metalleux”, comme moi. Il m’a dit comment Jésus avait bouleversé sa vie (…) je me suis mis à genoux, j’ai prié. L’Amour de Dieu est déscendu sur moi, physiquement, m’a visité entièrement.

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

1 réflexion sur « Du Death Metal à Jesus Christ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *