5.000 jeunes partent aux JMJ avec l’Emmanuel

Au programme, forums internationaux de Paray-le-Monial et de Tolède, missions de rue dans le centre ville de Madrid, évangélisation sur Internet avec ICEnet, concerts du PriestBand, Noche de Alegría à Madrid avec plus de 10.000 jeunes…

Jean-Paul II a toujours manifesté une attention particulière pour les jeunes, lui qui leur avait lancé au soir de son élection : « Vous êtes l’avenir du monde et l’espérance de l’Église ». Aux Rameaux 1984, 300.000 jeunes répondent à son invitation, à Rome, pour la clôture de l’année sainte de la Rédemption.

Les jeunes de l’Emmanuel sont présents. Le pape leur transmet une croix en bois, « symbole de l’amour du Christ pour l’humanité ». La « croix des JMJ » circulera de pays en pays et son lieu de résidence sera le centre San Lorenzo (lire ici), à Rome, confié à la Communauté de l’Emmanuel.

Vingt-sept ans plus tard, pour les JMJ à Madrid, 5.000 jeunes de 30 pays différents sont inscrits sur les routes de l’Emmanuel. Ils se préparent spirituellement depuis 1 an avec parcours de formation ‘El camino’ locaux, dans les paroisses. Ils vont retrouver les centaines de milliers de jeunes qui participent à la semaine des JMJ sur le thème : « Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi » (Colossiens 2,7). L’Emmanuel organise 7 événements majeurs pendant ces JMJ, dans lesquels l’évangélisation sera active, particulièrement au travers des missions de rue.

Tout d’abord, le Forum International des Jeunes de Tolède (Espagne), préparé avec la paroisse Santa María de Benquerencia : plus de 3.500 jeunes d’Espagne, de France, d’Allemagne, de Slovénie, du Québec et d’autres pays y participent. Pas moins de 39 bus remplis de jeunes viennent de partir de toute la France pour rejoindre Tolède. Quatre diocèses français y commencent leur JMJ : Lyon, Nanterre, Nantes et Saint-Etienne. Le thème de ce forum est « Dios tiene Faithbook, visítalo» (« Dieu est sur Faithbook, ajoute-le comme ami ! »). Pendant le Forum, les journées seront rythmées par des temps de prière (louange et adoration eucharistique), d’enseignements, de partage, de découverte culturelle et de détente, ainsi que par la messe et la veillée.

Parallèlement, le Forum International des Jeunes à Paray-le-Monial, qui attend 2300 jeunes dont 1720 partent aux JMJ. Parmi ces derniers, 720 jeunes non-français (dont 110 brésiliens) et 700 adolescents avec leurs 200 accompagnateurs. Ce forum, en français et anglais, a pour thème « qui croit en moi n’aura plus jamais soif » (Jean 6,35). Après une dernière veillée le 14 août, 34 bus prendront la direction de Madrid avec une étape à Lourdes pour la fête de l’Assomption.

A Madrid auront lieux les missions de rue avec les jeunes de trois écoles d’évangélisation de l’Emmanuel (Emmanuel School of Mission) pendant le Festival de la Jeunesse, à la cathédrale Alcala de Henares et dans deux paroisses du centre-ville du quartier de Malasaña (équivalent du Marais parisien).

Mais l’évangélisation aura lieu également sur Internet, dans le centre de Madrid, avec la mission Facebook organisée par ICEnet (International Catholic Evangelisation network, créé par des jeunes de l’Emmanuel) www.ice-net.org et www.youthonmission.net. Les jeunes iront à la rencontre d’autres jeunes madrilènes et leur donneront rendez-vous via les réseaux sociaux pour les grands moments des JMJ.

A noter également, les concerts du Priest Band, groupe rock international composé de 6 prêtres et 1 laïc de l’Emmanuel. Trois concerts sont prévus entre Tolède, Lourdes et Madrid (11, 15, 17 août). Ils disent vouloir témoigner que l’Eglise est vivante et pleine de joie, « d’être ensemble prêtres, avec une musique au style populaire ». Le groupe a été créé à l’occasion des JMJ 2005 à Cologne et s’est réuni plusieurs fois depuis, notamment à la suite de la veillée papale aux JMJ de Sydney en 2008, devant 235.000 personnes.

Le 17 août, ce sera la Noche de Alegría, une soirée festive de 20h à 23h30 dans l’espace de Madrid Arena (10.000 personnes). Les trois axes de cette soirée sont la musique, présente tout au long de la soirée, avec un concert du Priestband qui l’inaugure, mais aussi les témoignages : interventions du Cardinal Meisner (Cologne), de Mgr Chaput (Denver) et Mgr Le Saux (Le Mans) ; et d’autres témoins qui parleront de leur foi dans le monde d’aujourd’hui. Enfin, la prière, avec un temps de louange et une adoration du Saint-Sacrement dans une atmosphère plus recueillie.

Le 18 août, l’hymne Alegría sera chanté lors de la cérémonie d’accueil du Saint Père, Plaza de Cibeles. Composé par un membre espagnol de l’Emmanuel, il a été sélectionné lors du concours ‘Madrid me encanta’ par un jury de professionnels pour figurer parmi les hymnes officiels des JMJ.

Lors de la messe finale des JMJ, le 21 août, Benoît XVI enverra aux Philippines un jeune français de Fidesco, l’organisation de solidarité internationale de la Communauté de l’Emmanuel. Jeune célibataire de 28 ans, de formation école de Commerce à Reims, Maxime Foucard a quitté son travail en Avignon pour donner deux ans de sa vie au service des plus démunis – les enfants des rues de Manilles – au nom de sa foi.

Le 3 février dernier, recevant en audience les responsables de la Communauté de l’Emmanuel, qui fête ses 40 ans cette année (voir le site dédié www.jubilezaveclemmanuel.com), Benoît XVI a évoqué « les 30 ans du service de Fidesco auprès des pays plus défavorisés ». « Le travail réalisé en particulier par Fidesco, a déclaré le pape, témoigne aussi de votre engagement auprès des populations des pays plus démunis (…) que partout votre charité rayonne de l’amour du Christ et devienne ainsi une force pour la construction d’un monde plus juste et plus fraternel ! ».

Quelques chiffres…

– Les JMJ ont touché près de 13,5 millions de jeunes dans le monde
– Cette année, 47.000 Français sont déjà inscrits, dont 5.000 jeunes de l’Emmanuel
– Au total, 1,5 millions de participants sont attendus à Madrid du 16 au 21 août

(dernière mise à jour : 12 août à 11h47)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *