Surf and pray : l’évangélisation par le surf

Surf and Pray

Depuis le 12 juillet jusqu’au 19, la paroisse Notre-Dame de Royan, dans le diocèse de La Rochelle, accueille une quarantaine de jeunes venus prier, évangéliser et surfer dans le cadre de la deuxième édition du Surf and Pray.

Pendant une semaine, quarante à cinquante jeunes unissent leur foi à leur passion pour le surf pour proclamer la Bonne Nouvelle du salut. Leur programme quotidien : enseignement, réflexion spirituelle et célébration eucharistique le matin ; surf, évangélisation de plage et organisation de soirées l’après midi ; tractage sur le front de mer en fin d’après midi ; temps de prière les premiers soirs, puis soirées festives pour rencontrer dans un cadre différent de la plage des personnes extérieures avec qui partager et échanger.

Le projet est né durant l’été 2007, alors que Thibaud Viard surfait à Royan et que Guillaume Leonardi participait au Forum des Leader, un rassemblement organisé par la Communauté des Béatitudes : « C’est durant cet été que j’ai pris conscience de cette nécessité d’aller en mission. Thibaud et moi avons cette passion commune pour le surf et nous avons pris conscience qu’elle pouvait être une bonne chose et qu’on pouvait évangéliser ses passions et évangéliser avec celles-ci », explique Guillaume Leonardi.

Après avoir un temps pensé à l’Australie, paradis des surfeurs et terre d’accueil des JMJ 2008, c’est finalement Royan qui accueillit Surf and Pray en 2008. Conscient que l’association du surf et de l’évangélisation peuvent surprendre, Guillaume Leonardi explique : « Il y a dans le surf une dimension mystique qui s’exprime, notamment dans la recherche d’absolu ». De la première édition, ils retiennent les liens tissés avec la paroisse de Royan.

Des premiers fruits aussi : la participation des paroissiens et des vacanciers. « Un jeune a même fait une demande de baptême à l’issue de la semaine ! Ne serait-ce que pour cela, cet événement valait le coup ! ».

L’accueil des vacanciers et des Royannais aux soirées festives avait été aussi très positif : « Lorsqu’ils aperçoivent des signes religieux dans nos soirées comme nos croix lumineuses, certains jeunes font une drôle de tête, se demandent où ils viennent d’atterrir (…) Mais souvent, c’est la curiosité qui l’emporte. Ils s’intéressent à notre démarche et nous pouvons échanger ».

Source : Inxl6

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

3 réflexions sur « Surf and pray : l’évangélisation par le surf »

  1. françois

    Magnifique photo! Et visiblement ça n’est pas de l’eau bénite…
    Bravo! Toutes les occasions sont bonnes pour porter l Parole.

  2. Artemis

    Moi je fais de la plongée et j’ai entendu parler d’un pélerinage de plongeurs en Corse.

    Avez-vous des infos?

    En tous cas, j’espère que cette initiative sera fructueuse

    pdc

  3. Sligo

    Pour ma part je retiendrai trois phrases particulièrement incontournables :

    – “on pouvait évangéliser ses passions”
    – « Il y a dans le surf une dimension mystique qui s’exprime, notamment dans la recherche d’absolu »
    – « Lorsqu’ils aperçoivent des signes religieux dans nos soirées comme nos croix lumineuses, certains jeunes font une drôle de tête, se demandent où ils viennent d’atterrir (…) Mais souvent, c’est la curiosité qui l’emporte.”

    Bien sûr, j’ajoute merci pour ce que vous êtes, alleluia et tout le saint-frusquin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *