Benoît XVI souligne l’urgence de proclamer se façon nouvelle la vérité de l’Evangile

Benoît XVI et Bartholomee Ier, le 30 novembre 2006 à Istambul

Benoît XVI et Bartholomee Ier, le 30 novembre 2006 à Istambul

A l’occasion de la fête de saint André, Benoît XVI encourage les chrétiens d’Orient et d’Occident à l’évangélisation : il faut « présenter le Seigneur ressuscité comme la réponse aux questions et aux aspirations spirituelles les plus profondes des hommes et des femmes d’aujourd’hui », et pour cela à grandir dans l’unité.

Lors de sa visite au Phanar, le 30 novembre, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, a remis au patriarche Batholomée Ier un message autographe de Benoît XVI, qu’il a lu publiquement, et un cadeau, à l’occasion de la fête du saint patron de l’Eglise de Constantinople, l’apôtre André, frère de Pierre. Avec ses voeux de bonne fête, le pape réaffirme ses « sentiments d’estime et de proximité spirituelle » au patriarche œcuménique.

Le pape fait remarquer que la fête de saint André tombe le même jour dans les calendriers liturgiques de l’Orient et de l’Occident chrétiens et que cela constitue un appel à ce que tous les baptisés « renouvellent leur fidélité à l’enseignement apostolique et deviennent des hérauts infatigables de la foi dans le Christ, en paroles et par le témoignage de leur vie ».

Il y voit un tâche « urgente » pour aujourd’hui, et pour « tous les chrétiens » : « Dans un monde marqué par l’interdépendance croissante et par la solidarité, nous sommes appelés à proclamer avec une conviction nouvelle la vérité de l’Evangile, et à présenter le Seigneur ressuscité comme la réponse aux questions et aux aspirations spirituelles les plus profondes des hommes et des femmes d’aujourd’hui ».

« Pour réussir dans cette tâche immense, ajoute Benoît XVI, nous avons besoin de continuer à progresser ensemble sur les voies de la communion, en manifestant que nous avons déjà uni nos efforts pour un témoignage commun à l’Evangile, devant le monde d’aujourd’hui ».

Benoît XVI rend hommage aux « sages efforts » du patriarche « pour le bien de l’orthodoxie » et pour la « promotion des valeurs chrétiennes dans de nombreux contextes internationaux ».

Le pape dit sa « gratitude sincère » au patriarche œcuménique pour « l’hospitalité généreuse » qu’il a offerte en octobre dernier, sur l’île de Rhodes, aux délégués des conférences épiscopales catholiques d’Europe venus aux côtés des représentants des Eglises orthodoxes d’Europe, pour le second Forum catholico-orthodoxe sur le thème des relations entre Eglise et Etat dans des perspectives théologiques et historiques.

Source : Zenit

3 réflexions au sujet de « Benoît XVI souligne l’urgence de proclamer se façon nouvelle la vérité de l’Evangile »

  1. palluel geneviève

    je ne suis qu’une femme !! l’institution catholique,apostolique ,et romaine m’a exclue !! alors je quitte l’église !!il y a longtemps que je m’étais eloigne du pape et de ses prélats !! mais la coupe est pleine et je ne suis la seule !! l’histoire du préservatif est lamentable !! je connais des gens qui s’en servent depuis longtemps et ils n’ont pas demandé l’autorisation de l’église !! en perdant les femmes ,l’institution se perd elle même !! ce sont elles qui éduquent les enfants et les envoyaient au catéchisme

  2. Jean-Baptiste Maillard

    @Geneviève : merci de votre message, qui mériterait de plus amples explications… pourriez-vous nous dire en quoi l’Eglise catholique vous a exclue ? qu’est-ce qui vous choque dans la position de Benoît XVI à propos du préservatif ? pourquoi croyez-vous que l’institution perd les femmes, alors qu’il y a de très nombreuses femmes dans l’Eglise, et que les congrégations féminines sont très nombreuses (l’une des trois choses que l’Esprit ignore, c’est leur nombre, paraît-il…) ; enfin, vous nous parlez beaucoup de votre relation avec l’Eglise, mais quid de votre relation avec le Christ ?

  3. palluel geneviève

    merci monsieur Maillard de répondre à mon message . les femmes sont exclues de « l’ordre sacré ? » et commette un délit grave si elles se font ordonner !! qui vaut l’excommunication »latae sententiae  » quand on parle de l’église dans la presse et qu’on voit des images ,c’est toujours le pape avec son cortège de prélats en habits de théâtres :dentelles et dorures de toutes sortes . comment les femmes ont elles pu prendre part à l’année sacerdotale ?? je crois profondèment au Christ de l’Evangile qui s’est révélé à la Samaritaine . Le message de Jésus est bref mais exigeant mais il respecte notre liberté !! il n’exclue personne . on nous dit que Jésus avait 12 disciples . c’est symbolique ! c’étaient tous des juifs circoncis qui représentaient les 12 tribus d »Israel car le salut vient des juifs !! le clergé s’il est mâle n’est pas juif et il est de toutes couleurs et de toutes races !! ne vous faites pas appeler père vous n’avez qu’un seul père au ciel . « ne vous faites pas appeler « rabbi  » vous ètes tous frères !! et quand on voit que certains hommes (viri) d’église ont viré de l’autel les petites filles enfants de choeurs !! j’arrête car j’aurais mille choses à dire ayant beaucoup souffert dès mon enfance dans mon être féminin !! j’ai su par un prêtre que j’étais 12 fois impures !! la société civile n’étaient pas en reste !! je dois vous dire que j’aurais 83 ans dimanche ! mon mari et moi nous avons 5 enfants (tous des garçons ) et dans nos 18 petits enfants bien peu pratiquent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *