Benoît XVI aux jeunes : « Vous êtes le jeune visage de l’Eglise et devez manifester au monde celui du Christ »

Discours de Benoît XVI au stade “Paulo Machado de Carvalho”

ROME, Vendredi 11 mai 2007 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a demandé aux jeunes du Brésil et d’Amérique latine de s’engager à évangéliser les jeunes de leur âge.

Près de 35.000 jeunes ont répondu à l’invitation du pape jeudi soir, au stade municipal “Paulo Machado de Carvalho” pour une veillée au cours de laquelle se sont alternés les moments de prière, les témoignages, les temps musicaux, dans une ambiance de Journée mondiale de la JeunesseQuelque 30.000 jeunes ont dû rester à l’extérieur du stade, faute de place.

Le pape est arrivé un peu après 18 heures, heure locale, et a été accueilli par une foule débordant d’enthousiasme : « Notre peuple t’accueille avec amour ! » se sont écriés les jeunes.

« Vous êtes les jeunes de l’Eglise, a affirmé le papeJe vous invite à la grande mission d’évangéliser les garçons et filles qui errent dans ce monde, comme des brebis sans berger ».

« Très souvent nos cours de pasteurs sont anxieux lorsque nous constatons la situation de notre temps », a affirmé le pape dans son discours, interrompu plus de vingt fois par les applaudissements. « Nous entendons parler des peurs des jeunes d’aujourd’hui. Celles-ci sont le signe d’une manque d’espérance énorme : la peur de mourir, au moment où la vie est en train de naître et cherche sa voie pour se réaliser ».

« Nous constatons le pourcentage élevé de morts parmi les jeunes, la menace de la violence, la prolifération déplorable des drogues qui bouleverse la jeunesse d’aujourd’hui jusqu’au plus profond d’elle-même », a poursuivi le pape.

« Soyez les apôtres des jeunes, a encouragé le pape. Invitez-les à marcher avec vous, à faire la même expérience de foi, d’espérance et d’amour ; à rencontrer Jésus pour se sentir réellement aimés ».

« Qu’ils découvrent eux aussi les chemins sûrs des commandements et arrivent à Dieu, en les parcourant », a souhaité le pape.

« Le vrai amour cherchera toujours davantage le bonheur de l’autre, il se souciera toujours davantage de lui, il se donnera et voudra être pour l’autre et sera par conséquent toujours plus fidèle, indissoluble et fécond », a expliqué Benoît XVI.

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *