Benoît XVI au cardinal Barbarin : « l’Esprit Saint façonne le cœur des disciples et invite à l’audace missionnaire »

Lors d’un pèlerinage à Rome et au Vatican d’une délégation des Oeuvres missionnaires pontificales de la France conduite par Mgr Barbarin, Primat des Gaules, Benoît XVI a invité les pèlerins présents « à implorer la venue de l’Esprit Saint, qui façonne le cœur des disciples et les invite à l’audace missionnaire ».

« Nous avons voulu, avec Son Eminence le Cardinal Philippe Barbarin, président des Œuvres missionnaires pontificales de France, remercier les personnes proches des POM françaises et nos soutiens, en particulier ceux qui travaillent dans le cadre du « Comité de soutien de la Maison de Lorette (1) », constitué en 2002 » dit à l’agence Fides Gaëtan Boucharlat de Chazotte, secrétaire général du Conseil d’administration des POM de France, qui faisait partie d’une délégation des Œuvres qui a effectué un pèlerinage à Rome et au Vatican.

La délégation, dirigée par S.E. le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, Primat des Gaules et président de l’Association française des Œuvres missionnaires pontificales, a été reçue en audience par le pape Benoît XVI, mercredi 23 mai. La délégation a en outre visité le siège de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples où elle a rencontré S.E. le cardinal Ivan Dias, préfet de la Congrégation, S.E. Mgr Robert Sarah, secrétaire de la Congrégation, et S.E. Mgr Henrik Hoser, secrétaire adjoint et président des Œuvres missionnaires pontificales.

Au cours du pèlerinage, le cardinal Barbarin a remis à deux laïcs qui se sont distingués dans l’aide des POM, deux distinctions honorifiques pontificales. Il s’agit de M. Robert Halley, président du groupe Carrefour, qui a reçu le titre de Commandeur de Saint Grégoire le Grand, et de M. Henri Montagne, notaire, vice-président de la structure civile des POM, qui a été distingué du titre de Chevalier de l’Ordre de Saint Grégoire le Grand.

L’Agence Fides leur a posé quelques questions, sur la possibilité de vivre la générosité chrétienne dans le monde d’aujourd’hui et sur l’importance de la collaboration entre les laïcs et les prêtres dans la mission commune de la diffusion de l’Évangile. « Je pense que quand nous avons reçu dans le cours de notre vie des moyens qui sont le fruit de circonstances favorables, nous n’en sommes pas nous-mêmes les possesseurs, nous n’en sommes pas les propriétaires, mais nous n’en sommes que des gestionnaires cherchant à faire en sorte que ces biens soient employés pour le bien commun et en faveur de l’homme » dit Robert Halley qui ajoute : « les laïcs doivent assumer leurs responsabilités dans la gestion des activités concrètes, des biens matériels, permettant aux prêtres de se concentrer sur leur mission de guides spirituels ».

« L’Évangile dit que des personnes aident le Christ et ses amis à travers le partage de leurs biens » – rappelle Henri Montagne – « Dans mon cas, je mets à disposition mon temps et mes capacités administratives pour la gestion des Œuvres missionnaires pontificales. Qu’il s’agisse d’argent ou de temps personnel, c’est la même chose ; ce sont des richesses que l’on met à la disposition de l’Église. C’est une exigence pour nous et une exigence de l’Église. C’est une œuvre de mission au bénéfice des autres. Il s’agit de vocations et de talents différents : il y en a qui ont la vocation d’être prêtres et d’accompagner la foi des personnes, et il y en a d’autres qui ont des compétences économiques et sociales. Il faut répondre chacun selon ses aptitudes et ses capacités. Mais l’esprit est le même et la mission est unique pour tous : celle de défendre la Bonne Nouvelle et d’être des témoins de l’Évangile ».

Lors de l’Audience Générale de mercredi dernier, le pape Benoît XVI, après avoir fait un résumé de sa catéchèse en français, a salué cordialement les pèlerins francophones présents, en particulier la Délégation des Œuvres pontificales missionnaires.

La maison de Lorette où vécu Pauline Marie Jaricot

Depuis la réouverture, à la fin des travaux de restauration, de la maison de Lorette où vécu Pauline Marie Jaricot (1799-1862), la jeune lyonnaise fondatrice de la première des quatre Oeuvres missionnaires pontificales, l’Oeuvre de la Propagation de la foi, a réalisé une activité intense pendant l’année 2006-2007, selon ce que rapporte à l’Agence Fides Mgr Gaetan Boucharlat de Chazotte, secrétaire général des POM de France. La Maison de Lorette a été inaugurée le 5 mai 2005, solennité de l’Ascension, à l’occasion de l’Assemblée annuelle des POM qui pour la première fois s’est tenue hors de Rome, par Son Éminence le Cardinal Crescenzio Sepe, alors préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples, par le Card. Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, et par Son Excellence Mgr Henryk Hoser, secrétaire adjoint de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples et président des Oeuvres missionnaires pontificales.

Parmi les activités les plus importantes qui ont été exercées cette dernière année, on rappelle la conférence du 11 mai 2006 prononcée par Son Éminence le Cardinal Jean-Marie Lustiger, archevêque émérite de Paris qui est intervenu sur le thème “Universalisme hébraïque et universalisme chrétien”. A l’occasion de l’année missionnaire de l’archidiocèse de Lyon, le Card. Barbarin avait demandé la visite des reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, qui sont arrivées à la Maison de Lorette le 31 mai. A cette occasion, une trentaine d’évêques de toute la France se sont retrouvés, sur l’invitation du Cardinal, pour vivre la journée de prière annuelle et pour visiter la Maison de Lorette. Le 28 septembre a eu lieu une rencontre sur le thème “La créativité missionnaire, du 19e siècle à nos jours” à laquelle ont participé le P. Cardot de la Société des Missions Africaines et Sœur Maria Elena Robert de l’Institut de Notre Dame des Apôtres. Du 15 au 22 octobre pendant la Semaine mondiale des missions, on a donné une importance spéciale à la célébration quotidienne de l’Eucharistie et à l’adoration eucharistie, priant spécialement pour l’action missionnaire de l’Église.

Du 1er au 9 janvier, comme tous les ans, a eu lieu la célébration de la neuvaine de prière, à l’occasion, le 9 janvier, du Dies Natalis de Pauline Jaricot, avec une messe présidée par le Cardinal Barbarin. Du 15 au 25 février a été réalisée l’exposition des statues de la Madone provenant du monde entier, grâce aux dons reçus par les Directeurs nationaux des POM. Enfin, dans le cadre de l’anniversaire de l’encyclique Fidei Donum , l’archidiocèse de Lyon a accueilli le 24 avril les prêtres Fidei Donum.

Source : Fides et Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *