Coran et conditions pour lire la Bible

Nous suivons de près les vidéos du Père Pagès sur son espace Dailymotion et qui connaissent un franc succès : plus de 20.000 visualisations et 2.000 commentaires depuis son lancement au début des vacances. Parmi ses enseignements très intéressants sur le Coran, une courte vidéo intitulée “Coran et conditions pour lire la Bible”, à ne pas manquer.

Voir les 72 autres vidéos actuelles du Père Pagès

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

19 réflexions sur « Coran et conditions pour lire la Bible »

  1. arimc

    Merci de bien vouloir transmettre au Père Pagès l’information ci-dessous.

    Le Père copte égyptien Zakaria Boutros, dont les connaissances de l’islam sont celles d’un savant religieux musulman, a créé un site en anglais et en arabe

    http://www.fatherzakaria.com.

    Les textes publiés constituent une excellente réponse aux objections que les musulmans émettent contre la foi chrétienne et sont ainsi une source de réflexion pour ceux-ci. Voir en particulier "Who is the Christ1" et "Who is the Christ 2". Son argumentation a réussi à convaincre certains musulmans qui ont été jusqu’à demander le baptême, au point que menacé de mort il a dû d’exiler en Australie.

    Indépendamment de magnifiques témoignages de foi de convertis issus de l’islam, le site.

    http://www.notredamedekabylie.co...

    donne la traduction de l’un des textes du Père Boutros "L’expression "Fils de Dieu" est-elle acceptable?". On y a accès via la rubrique MERE QABEL.

  2. phoskaizoé

    "La vérité vous rendra libre", le Père Zakaria Boutros , comme le plus sulfureux Père Samuel en Belgique , comme le très érudit et regretté Père lazariste libanais Antoine Moussali ou encore le Père Jésuite égyptien Henri Boulad ont dit tout ce qu’il y avait à dire sur certains aspects de l’islam qui devraient interpeler bien des musulmans épris de paix, on ne peut falsifier la vérité de l’Evangile ni celle du Verbe Incarné.

  3. coucoumani

    si j’ai bien compris dans un cas dieu inspire le sens d’une parole et le receveur de ce sens ecrira, selon ses capacites morales, cette parole par des mots (seul moyen inteligible pour les humains de la parole de dieu)
    dans ce cas s’il y a autant de receveur pour un seul sens d’une parole divine il y aurait autant de paroles plus ou moins semblables pour un seul sens. soit.
    c’est ce que j’appelle une guidance de dieu pour tous les humains, ce degre de perception que l’Homme reçoit pour distinguer le mal du bien.
    A chaque acte que l’homme fait il ne peut pas dire que c’est dieu qui me l’a inspiré si c’est bien ni le diable si c’est mal , de meme pour les gens qui ont ecris les evangiles ont -ils mentionne que dieu les a inspires pour ecrire ses paroles aussi saints soient-ils ?non bien sur
    tout ce qu’ils voulaient à mon avis c’est de sauvgarder le “patrimoine” de jesus (as) .
    Toujour dans ce sens si tout saint chretien a le droit de dire que dieu m’a inspire pour tel ou tel sujet les evangiles ne s’arreteront pas à quatres.
    Dieu s’adresse aux hommes par des signes s’ils ne les perçoivent pas il leurs envois ses prophetes qui leur transmetent son message autant ce message est bien conserve autant les hommes n’auront pas d’excuses face à dieu le jour du jugement.
    Car au jour du jugement il y a accusation, preuve et temoins , vous dites que dieu a inspire les gens qui ont ecris les evangiles as-tu une preuve materiele sauf si toi aussi dieu t’inspire, as-tu un temoin car meme les evangiles ne parlent pas de cette inspiration divine.
    c’est ca que le coran denonce en premier lieu, vous dites de dieu des choses que vous ignorez.

  4. cocoline

    un truc qui est surprenant, c’est que la Bible, c’est comme une bibliothèque de 40 livres environ pour l’Ancien Testament (avant Jésus), qui ont été écrit parfois par plusieurs personnes + une trentaine d’écrit pour le nouveau testament (après Jésus), ça fait donc beaucoup d’auteurs, et ce qui est génial, c’est que ça que ça forme un TOUT cohérent qu’aucun homme n’aurait pu penser, ou agencer avec autant de finesse, c’est peut-être une preuve que c’est un texte inspiré!

  5. marie

    e souhaiterais juste répondre à coucoumani:

    pour les chrétiens Dieu s’est révélé en nous dans une rencontre : Jésus. Nous nous appuyons avant tout sur les récits de la vie de Jésus, sur ce qu’il a dit, ce qu’il a fait. Ainsi, même raconté par des hommes, ce ne sont pas leurs inspirations, à l’image d’ un poète qui mettrait par écrit ses propres pensées, mais bien quelque chose qu’ils ont vu, entendu qu’ils racontent de manière inspirée. De la même manière toute la Bible raconte une histoire vraie : celle du peuple juif. On pourrait presque comparer la Bible ou les Evangiles à un journal de bord : voilà qu’aujourd’hui j’ai vu Jésus faire ça, dire ceci… dans ce cas même si le récit passe par un homme, ce n’est pas des fabulations qu’il raconte, mais plutôt des faits qu’il essaie de retransmettre. Ce que l’on essaie d’expliquer avant tout en disant que le texte écrit dépasse le sens : c’est que Dieu est infini amour, il n’a pas de limite, sa parole n’a pas de limite, son message n’a pas de fin car Dieu est bien plus grand que notre humanité, bien plus grand que nos mots, plus grand que notre alphabet et que tout ce qu’il y a dans l’univers ! Alors comment un texte pourrait-il le contenir pleinement ? C’est bien ce qu’on croit dans le mot inspiration : Dieu plus grand que notre humanité a voulu se révéler à elle bien qu’elle ne puisse le contenir, aussi chaque mot de la Bible contient donc bien plus que son sens humain ne peut véritablement l’exprimer. De même Jésus est homme avec un corps d’homme et pourtant il est pleinement Dieu donc bien plus grand que son contenant !

    Cela dit les catholiques restent très respectueux du Coran qui pour eux, même s’il n’est pas une révélation divine au même titre que les Evangiles, reste quand même une recherche de l’homme vers Dieu.
    à bientôt

  6. Jean-Baptiste Maillad

    C’est amusant de voir comment à partir d’une seule source vous arrivez à démonter 2000 ans d’histoire du christianisme. Franchement, ce n’est pas sérieux.

    Y’a-t-il un chrétien dans la salle pour répondre ?

  7. sindibadthesailor

    réponse à mathieu c:
    je suis musulman. cela fait 30 ans que je lis le Coran (j’ai 41 ans). J’ai la bible chez moi. Ton commentaire sur le Coran me surprend car lesdites contradictions n’y sont pas. As tu lu le livre de Maurice Bucaille?
    Peut être que c’est toi qui devrais (bien!) lire le Coran. J’aimerais bien voir où il est dit de tuer les chrétiens. C’est de ta pure imagination mon ami.

  8. mathieu c

    ok je vous fais une synthèse de tous les passages et je vous envoie ça. (et d’autres contradictions au passage)
    peut-être que vous me répliquerez que ma traduction est mauvaise (et vous aurez peut-être raison).

    A bientôt.

  9. mathieu c

    Bien, me revoilà,

    déjà pas besoin de lire Maurice Bucaille pour trouver des contradictions dans la Bible.

    En ce qui concerne le coran on peut lire: (c’est sorti du contexte mais vous avez le livre)

    -tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent:”nous sommes des chrétiens” ( al ma idah v82)
    -Ceux qui croient,
    ceux qui pratiquent le Judaïsme,
    ceux qui sont chrétiens ou Cabéens,
    ceux qui croient en Dieu et au dernier Jour,
    ceux qui font le bien :
    voilà ceux qui trouveront leur récompense
    auprès de leur Seigneur.
    Ils n’éprouveront plus aucune crainte,
    ils ne seront pas affligés.
    (Coran, II, 62, autre traduction).

    donc ça paraît plutôt sympa, mais ailleurs ont trouve:

    -certes ce sont des mécréants ceux qui disent: “Allah c’est le Messie, fils de Marie” ( al ma idah v17 et v72)
    -ceux qui ne croient pas à nos verstes nous les brûlerons dans les flammes (an nisa v56)
    -nous allons jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. . Le feu sera leur refuge ( Al imran v151)
    -O les croyants ne prenez pas pour alliés les juifs et les chrétiens ( al ma idah v51)

    Je n’ai pas mis tous les passages qui m’interpellent ni les plus incisifs (j’ai pas que ça à faire non plus) mais là admettez qu’il y a contradiction totale (dans la même sourate souvent et parfois dans la même page) entre un discours tantôt fraternel (il y a de très beaux passages que je n’ai pas retrouvé faut que je retrouve mes notes) tantôt plutôt agressif.
    Il en est de même en parlant des tueries. Un coup qui tue un homme tue toute l’humanité, mais après on peut zigouiller tout le monde dans le sentier d’Allah.

    Je ne veux pas semer la zizanie ou autre chose. Mon discours est juste de constater qu’il n’est pas évident de sortir quelque chose du coran à cause de ces contradictions récurrentes.

    Je lirai si je le trouve le livre de Maurice Bucaille en espérant qu’il soit d’un autre acabit que ceux d’Harun Yaya et bien d’autres (surtout en ce qui concerne les sciences).

    si mes citations ne vous conviennent pas j’en mettrai d’autres.

    bien à vous

  10. coucoumani

    Je voudrais participer à ce debat encore une fois pour dire que si Dieu a voulu il ne ferais de nous tous qu’une seule nation, une seule religion, une seule maison. Puisque c’est ainsi ceux qui croient qu’il faut contraindre les autres pour embrasser leur religion se considérent ils plus royalistes que le roi? savent ils l’interet de l’humanite mieux que Dieu? non bien sur.
    S’il devrait y avoir un combat c’est au fond de nous meme qu’il faut chercher à le faire. les diffirences entre les religions favorisent la competition saine pour faire le bien, en se comparant les uns aux autres on se corrigent mutuellement. Que chacun de nous tous comprend avant tout sa propre religion et qu’il l’explique apres aux autres, sinon il vaut mieux se taire et ecouter .
    Ceci dit, on est obligé de croire que sa religion est la vraie mais il est plus vrai que Dieu voit dans nos coeurs et que c’est lui qui jugera de notre sincerite.

  11. sindibadthesailor

    A mathieu c.
    Comme tu le souligne bien dans ton message, il y a contradiction apparente lorsque les verset sont sortis de leur contexte.
    Il est normal que le Coran ne traite pas les chrétiens comme un seul bloc.
    Et puis ce n’est pas la peine de me mettre des citations du Coran si ce n’est que que pour cela. J’ai lu le coran et j’ai étudié son interprétation. Donc il est normal que pour moi lesdites contardictions ne sont qu’apparentes. Le Coran est un texte cohérent et authentique.
    Je crois que tu pourrais sortir avec beaucoup de choses en lisant le Coran. Au fond il n’est qu’une nature humaine, laquelle aspire à la lumière dela vérité et sait la reconnaiutre lorsqu’elle la voit.

  12. mathieu c

    bonjour sindibadthesailor (quel nom !)

    certes les citations que j’ai mises sont sorties de leur contexte, mais ça ne change pas grand chose.

    Comme je vous l’ai déjà dit (mais ça date), j’ai lu le coran entièrement plusieurs fois (oui, je m’ennuie le soir) ainsi que certains adiths et plusieurs corans interprétés ainsi que la plus ancienne biographie de Mahomet.
    Bah ça ne m’a pas beaucoup éclairé.
    Vous savez je suis scientifique de formation et les récits trop littéraires sont peut-être trop cryptiques pour moi. Ceci dit, le Coran me paraît (comme l’ancien testament et bien d’autres gros livres du genre) très paradoxale non seulement parce qu’il dit mais aussi par son effet sur ceux qui le lisent (idem pour les autres livres).
    Peut-être que si j’étais croyant ma lecture serait différente. Peut-être ne suis-je pas assez éclairé pour lire tout ça; je veux bien l’admettre.

    Pour conclure je rappellerai que Mahomet fut d’abord accueilli par des chrétiens lorsqu’il du partir de chez lui , c’est pourquoi ses premiers écrits sont très doux avec eux. Puis, l’histoire a fait qu’ils se sont un peu tapé dessus, et voilà qu’apparaissent ses discours plutôt méchants envers ces mêmes personnes. (finalement, à ce niveau de lecture, on ne fait que suivre les humeurs du prophète).

    De toute façon cela n’a que très peu d’importance dans le dialogue inter-religieux vu que rares sont les gens qui lisent vraiment le Coran ou la Bible dans un cas comme dans l’autre. Les querelles ne naîtraient pas des écrits si elles devaient naître.

    Voilà, j’arrête là ma piètre contribution dans ce débat d’idées.

    Bonne continuation

  13. sindibadthesailor

    a mathieu.c
    Je suis également scientifique de formation et je fais de la recherche mon occupation première. Mais seulement scientifiquement parlant, le coran n’est pas un livre de formules scientifiques ou de démonstrations logiques. C’est un livre qui s’dresse à l’esprit humain. Il n’est pas nécessaire d’être scientifique de formation pour lire et comprendre le message coranique. Mais un esprit scientifique saurait reconnaître la nature extra-humaine de ce texte qui défie les siècles.
    Je t’avais conseillé de lire de Maurice Bucaille, je ne sais pas si tu as eu l’occasion de le faire. Tu y décvouvriras un autre aspect du texte coranique vu sous un angle scientifique. Mais je t’assure qu’il y a plus dans le Coran.
    Pour revenir à ton commentaire sur la relation entre le prophète de l’Islam et les chrétiens, Lorsque tu dis que le prophète a été reçu par des chrétiens lorsqu’il dût partir de chez lui, cela suggère qu’il s’agit de la Hijra.. Dans ce cas le prophète n’a pas été reçu par des chrétiens mais par les musulmans de médine (appelés Al Ansar). Comme je te l’ai dit le Coran cite les chrétiens qui ont suivi le message du Christ en tant que modèle à suivre. Une autre fois, je rappelle qu’il est danfereux de sortir les versets craniques de leur contexte. Cela ne peut conduire qu’à des erreurs de jugement.
    tu dis”Peut-être que si j’étais croyant ma lecture serait différente. Peut-être ne suis-je pas assez éclairé pour lire tout ça; je veux bien l’admettre.”
    N’est il pas possible que ce ne soit pas le fait que tu n’es pas croyant, mais plutôt le fait que tu ne veux pas être croyant qui en soit la cause? Ce n’est pas facile de passer d’une rive à l’autre.
    Même pour un scientifique (j’imagine que c’est ton cas) iln’est pas impossible de trouver une façon de lire le Coran. Pas mal d’esprits scientifiques ont déjà fait cela: Maurice bucaille, Roger garaudy, Eva de Vitray-Meyerovitch, René Guénon, Michel Chodkiewicz, pour ne citer que les français.

  14. Omega3

    no. 100 :
    Seuls les dogmes permettent de construire sur du solide sans avoir à réinventer la roue à chaque fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *