Aux catholiques du Latium : Evangélisez !

ROME, Mercredi 6 décembre 2006 (ZENIT.org) – Lors de la première partie de l’audience générale du mercredi, en la basilique vaticane, Benoît XVI a salué les fidèles des diocèses du Latium, accompagnant leurs évêques en visite ad limina, et il a évoqué les orientations de la rencontre nationale de l’Eglise d’Italie qui s’est tenue à Vérone, en octobre.

Pour Benoît XVI, une relance de l’évangélisation favorisera un nouvel engagement des catholiques dans la société italienne, dans le Latium notamment.

« La première mission de l’évangélisation est d’indiquer en Jésus-Christ le sauveur de chaque homme. N’ayez de cesse de vous confier à lui et de l’annoncer en famille et partout dans la société. C’est ce que nos contemporains attendent de l’Eglise ».

1 réflexion sur « Aux catholiques du Latium : Evangélisez ! »

  1. Champion Maurice

    Ni Dieu, ni Diable, seulement et totalement une maladie psychiatrique.
    Après les primates, il y a eu des hommes dont certains souffrent d’une maladie nommée «schizophrénie»; lesquels dans leurs perceptions hallucinatoires croient entendre le Divin – et voient ses envoyés – leur donnant des ordres. Ils sont alors en certitude d’être désignés pour une mission divine.

    De quelle manière les dits "prophètes" communiquent-ils avec Dieu ?
    D’un autre âge, ceux qui se disaient en communication avec Dieu étaient et sont encore appelés «prophètes» avec leurs écrits indiscutables.
    De nos jours, ceux qui entendent des voix ont pour certitude que Dieu leur parle ; ce sont nos jeunes en psychose hallucinatoire paranoïde (schizophrénie) dont le traitement relève de la psychiatrie.

    Psychose hallucinatoire, délires mystiques, croyances, religions.
    Ce qui est inscrit sur la notice pharmaceutique d’un antipsychotique de dernière génération : «… est utilisé pour traiter une maladie qui s’accompagne de symptômes tels que entendre, voir et sentir des choses qui n’existent pas, avoir des croyances erronées…».

    Cette relation vous semble inadmissible, alors je vous mets au défi de citer une seule autre manifestation qui soit à la fois l’œuvre présumée de l’Au-delà et également les symptômes d’une maladie.
    Il est temps de ne plus vénérer cette maladie extrémiste. Que diriez-vous si l’on vénérait le cancer, le sida… toutes ces maladies qui rongent le malade, sa famille et la société.
    En terminer avec la schizo : même si l’on n’a pas encore le vaccin, lorsque l’on a la clé, va-t-on rester dans cette irréalité encore des milliers d’années ?

    Aussi, croyez-vous que les religieux expliqueront un jour à leurs jeunes disciples que : si eux entendent des voix ou voient l’inexplicable, ils doivent se rendre, en urgence, en consultation pour « maladie mentale.» ?

    Il est temps de ne plus vénérer cette maladie extrémiste.
    Un père en prise avec cette « maladie de la croyance totalement mystique».
    Maurice Champion – monsite.orange.fr/champio…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *