Premier festival marial international : « Marie, reine des apôtres ! »

Pour la première fois, un festival marial international. Cela se passe du 14 au 18 août prochains à Paray-le-Monial, dans le cadre des sessions internationales d’été organisées par la Communauté de l’Emmanuel, qui s’y est associée. Au programme, des veillées de prière, des temps de formation et de partage, des missions d’évangélisation… 3.000 jeunes sont attendus, avec la présence de nombreux évêques. Le festival a reçu aussi la bénédiction apostolique de Benoît XVI. Nous publions l’interview des fondateurs paru dans Zenit.

Zenit – Comment avez-vous eu l’idée de ce premier Festival marial international ?

Nous sommes plusieurs jeunes de 20-35 ans qui avons fait chacun il y a quelques années une rencontre bouleversante avec la Mère de Dieu qui a profondément changé nos vie. Certains étaient déjà croyants, d’autres pas. Cet amour pour Marie s’est développé, a grandi, nous a permis d’entrer dans une intelligence de la foi par Marie… Olivier a fondé le groupe Abba, en 2000, à Saint Etienne du Mont, groupe d’adoration eucharistique avec Marie, qui se réunit une fois par semaine. En 2005, le lendemain de l’« entrée dans la vie » de Jean-Paul II, Christophe a fondé le groupe de rosaire M/Cœur de Jésus et Marie qui prie le rosaire « vivifié » à la Chapelle de la Médaille Miraculeuse et dans d’autres paroisses de Paris.

A partir de là, ce profond désir d’aimer Marie et de la faire aimer, de faire connaître sa maternité spirituelle sur nos âmes et sur l’Eglise continuait de nous travailler. Le Festival marial international est né de là. Une discussion avec un évêque au milieu du désert du Hoggar en mars 2007 et le projet a commencé à prendre corps. Nous cherchions un lieu et une date, bien pauvres… et avons providentiellement rencontré la Communauté de l’Emmanuel qui a accepté de nous aider à mettre sur pied ce projet. Les bases du Festival étaient fondées.

Le Festival est donc co-organisé par cette équipe de jeunes et la Communauté de l’Emmanuel à Paray le Monial (Bourgogne). Il aura lieu cet été, du 14 au 18 août 2008. Un moment privilégié pour fêter Marie et son Assomption !

Zenit – Pourquoi un tel Festival, quel en est le but ?

Depuis quelques décennies, le monde entier voit naître des communautés aux charismes les plus divers, fondés sur le mystère de Marie et qui en vivent d’une manière toute particulière.

Ces dons doivent être partagés pour un enrichissement de tous et en vue de la mission : c’est l’objectif du Festival marial international. Nous avons soif de découvrir et de faire découvrir le travail incessant de la grâce par Marie. C’est pourquoi nous avons invité ces communautés du monde entier, du Brésil (Shalom, Cançao Nova), du Canada (Marie-Jeunesse), d’Allemagne (Totus Tuus), sans oublier l’Italie (Cenacolo) et la France (Marie Reine Immaculée, Jeunesse-Lumière, les Apôtres de la Paix, la Communauté de l’Emmanuel…). Chacune d’entre elles nous donnera d’expérimenter et de goûter les perles du Royaume qu’elles ont reçues de Dieu.

A travers la louange, l’adoration, le rosaire, la prédication et le partage fraternel, nourris par l’enseignement quotidien de l’Eglise (Mgr Beau, Mgr Rivière, Mgr Rey, Mgr Tessier…), nous vivrons 4 jours intenses, comme dans la chambre haute du Cénacle avec Marie pour supplier Dieu de répandre sur nous, sur l’Eglise et sur le monde le don du Saint Esprit. Ceci pour entrer toujours plus en avant dans cette “nouvelle pentecôte” prophétisée par le pape Jean XXIII.

Zenit – A qui s’adresse le Festival marial international et pourquoi ?

A toute personne de bonne volonté, croyant ou incroyant, principalement les jeunes.

Il peut paraître étonnant d’ouvrir un tel événement aux non croyants. Nous savons cependant que la personne de Marie intrigue et touche les cœurs, et que là où Dieu paraît lointain à certains, Marie propose une présence maternelle et rassurante. Les musulmans par exemple sont assez sensibles à la personne de Marie.

Quant aux croyants, pratiquants ou non, un tel événement festif leur permettra de découvrir l’Eglise sous un jour nouveau, dans une vitalité qu’ils ne connaissaient pas… Et qui sait s’ils ne feront pas également leur rencontre décisive avec l’Amour du Christ, par Marie.

Zenit – Combien attendez-vous de participants ?

Nous construisons l’événement pour 1000 à 3000 personnes.

Le Festival marial international est une nouveauté. Il est donc difficile de prévoir le nombre de personnes présentes, et à cela s’ajoute que les jeunes s’inscrivent au dernier moment… donc rendez-vous le 14 août !

Zenit – Et le coût ?

Le prix assez modique du Festival, 4 jours avec inscription, logement et nourriture compris pour 118€ permettra au plus grand nombre de venir. Nous prévoyons d’organiser des cars pour proposer une offre « tout compris » autour de 200€. Rendez-vous sur www.festivalmarial.com pour retrouver toutes ces informations.

Zenit – Vous proposez deux activités étonnantes : la christothèque et le rosaire perpétuel…

Ces deux activités sont une nouveauté pour beaucoup d’entre nous !

La christothèque d’abord… ce mot nouveau nous vient du Brésil, Sao Paolo, où une communauté cherchant à rejoindre les jeunes là où ils vivent a lancé avec un succès incroyable une discothèque avec Jésus, la « Cristoteca ». Une soirée festive et dansante, dans laquelle s’intègrent des moments de prière, avec procession du Saint Sacrement… Un mélange détonnant qui parle aux jeunes !

Ensuite le rosaire perpétuel… une nouveauté qui est un pilier du Festival marial international. Pendant 4 jours et 4 nuits, les festivaliers vont se relayer dans une chapelle réservée à la prière du rosaire ininterrompue, comme il existe l’adoration perpétuelle. Les rosaires seront animés par les communautés présentes. Une expérience nouvelle qui, nous l’espérons, portera de nombreux fruits !

Zenit – Peut-on parler d’un “Renouveau marial” aujourd’hui selon vous ?

Il me semble. Il suffit de constater les millions de conversions dont la Vierge Marie est à l’origine, en particulier chez les jeunes. L’intérêt même que suscite le Festival marial international auprès de toutes les personnes et communautés à qui nous en parlons est une preuve tangible de cet intérêt pour la personne de la Vierge Marie.

Zenit – Quels fruits attendez-vous du Festival marial international ?

Les fruits du Festival marial international seront missionnaires. Nous voulons vivre un temps d’unité privilégiée pour nous connaître et nous aimer et dire au Seigneur ensemble: « Envoie-nous ! ». Nous voulons vivre une Pentecôte au Cénacle pour partir en mission selon ce que l’Esprit nous inspirera, toujours avec Marie, fondés dans la juste dévotion à Marie.

A l’issue du Festival, nous espérons ainsi lancer des activités missionnaires communes, par exemple avec telle ou telle communauté venue au Festival et avec qui des liens d’amitié et de fraternité se seront tissés : des veillées de prière, des temps de formation et de partage, des missions d’évangélisation pour construire la civilisation de l’Amour si chère à Jean-Paul II.

Zenit – Très pratiquement, comment s’inscrire ?

Trois possibilités sont proposées : la première et la plus simple consiste à se connecter sur www.festivalmarial.com, rubrique inscription. Vous recevrez rapidement votre dossier. Vous pouvez aussi imprimer et remplir le bulletin papier que nous avons diffusé dans de nombreuses paroisses et communautés ou l’imprimer directement sur internet. Enfin, vous pouvez appeler directement le secrétariat des sessions à Paray le Monial au 03 85 81 56 00.

Plus d’infos : Festivalmarial.com

DOSSIER DE PRESSE

Festival Marial International : « Marie Reine des Apôtres» 4 jours au Cénacle avec Marie Reine des Apôtres pour recevoir l’Esprit Saint en plénitude.


Le Festival Marial International a reçu les encouragements de :

   * Mgr Marcuzzo , évêque de Nazareth : « …avec un programme très intéressant et attrayant… Avec ma bénédiction et tous mes meilleurs voeux. + G.B.Marcuzzo, Nazareth, le 30.01.2008    * Cardinal Ivan Dias : « Avec l’assurance de ma prière pour la réussite de ce festival marial, je vous prie d’agréer l’assurance de mes sentiments respectueux in Corde Mariae. »

Qui sommes-nous ?

Un groupe de jeunes (25-35 ans), fondateurs de plusieurs groupes de prière et organisateurs d’événements catholiques (groupe d’adoration Abba, rosaires à la Médaille Miraculeuse, Holy Wins, missions…), co-organise ce festival avec la Communauté de l’Emmanuel, qui assure l’animation annuelle des sanctuaires de Paray-le-Monial. Le Festival Marial s’inscrit dans l’organisation des sessions d’été de l’Emmanuel, tout en conservant sa particularité et son indépendance.

Le projet est soutenu et encouragé par Mgr Dominique Rey (Fréjus-Toulon) et accueilli à Paray-Le-Monial par Mgr Benoît Rivière (Autun).

La Conférence des Evêques de France est informée. De nombreuses paroisses, prêtres, évêques seront sollicités et présents pendant le Festival.

Contexte

Du 14 au 18 août 2008, un événement nouveau et exceptionnel aura lieu à Paray-le-Monial : le premier Festival Marial International. Objectif : progresser avec Marie vers la sainteté, à la plus grande joie des participants, qui découvriront ou redécouvriront Marie, pour mieux l’aimer, pour mieux s’engager avec elle dans la mission, pour qu’elle réoriente leur vie vers le Christ.

Pour cela, des communautés du monde entier viendront partager ce qu’elles ont reçu par Marie. Les échanges, les temps de prière, les témoignages seront riches et remplis de grâces, soutenus et encouragés par de nombreux évêques, prêtres, religieux et communautés.

Plus de 3000 personnes sont attendues. Un vrai challenge pour une première édition! Ce Festival s’adresse principalement aux jeunes 18/35 ans, qui cherchent un sens à leur vie et à qui Marie se révèle comme l’étoile qui guide et qui rassure, Stella Maris. La jeunesse n’est cependant pas une question d’âge et le Festival est ouvert à tous. Ce sera aussi une joie intense d’accueillir des chrétiens de confessions différentes, protestants, orthodoxes, ou des non chrétiens que la personne de la Vierge Marie touche et interpelle, comme de nombreux musulmans et juifs.


Pourquoi ce festival ?

Alors que depuis 200 ans on assiste à ce que certains théologiens appellent une « Mariophanie », une manifestation particulière de la Vierge Marie voulue par Dieu pour notre temps, nous avons eu l’idée de rassembler, partager, communiquer les témoignages des grâces reçues par Marie.

L’idée de fond est de découvrir et expérimenter la grâce mariale de groupes et communautés du monde entier pour un enrichissement mutuel et une unité plus forte, peut-être aussi simplement pour se connaître et louer Dieu pour la diversité de ce qu’Il nous donne par Marie.

Notre ambition : Vivre et faire vivre une expérience forte et durable de Dieu par Marie, c’est-à-dire recevoir l’Esprit Saint pour un nouvel élan missionnaire. « Devenez ce que vous êtes et vous mettrez le feu au monde ». Devenons des saints en vue de la mission, et quel moyen plus simple et plus rapide que Marie, ainsi que nous le rappelle Saint Maximilien Kolbe ?

Durable ? Oui, en construisant un réseau missionnaire entre les différents groupes pour prolonger et développer durant l’année la grâce reçue au festival par des actions co-animées : sessions d’approfondissements, veillées de prière, missions communes…

Se retrouver à quelques milliers de personnes paraît séduisant, mais reste incomplet sans un moyen essentiel pour vivre en profondeur cet appel à la sainteté par Marie : une adhésion forte et inconditionnelle, un chèque en blanc à la Vierge Marie, un don de soi et un engagement. D’autres diraient « consécration ». Les jeunes ont besoin de cet engagement, de ce don d’eux-mêmes. Ils ont beaucoup reçu et ils veulent se donner.

Le Festival Marial International s’appuiera sur cette consécration à Marie, de façon personnelle et communautaire, dans l’esprit de Saint Louis Marie Grignion de Montfort repris par Jean-Paul II : « Totus Tuus ». Les jeunes développeront ainsi une relation à Marie, dynamique, réaliste, pleine espérance et tournée vers l’avenir, efficace dans leur vie, efficace pour la mission, efficace pour les conduire à Dieu.

Il faut réveiller les jeunes 18/35 ans. Nous avons beaucoup reçu de grands témoins comme Jean-Paul II. Il est temps de donner, de s’engager, de partir en mission.

Le jubilé de Lourdes

Le Festival Marial International se déroulera en communion profonde avec le 150ème anniversaire des apparitions à Lourdes. Le Festival appuiera le renouveau jubilaire autour de la date du 15 août 2008. Cette unité de l’Eglise autour de Marie sera fortement visible dans la « table ronde des sanctuaires » que nous allons proposer.

L’esprit du festival

La joie sera le maître-mot de ce rassemblement. 4 jours festifs, joyeux, jeunes, dynamiques : louange, concerts, animations, « christothèque » (discothèque chrétienne)… Tout sera mis en œuvre pour vivre un moment agréable, favorable aux rencontres et aux échanges, aussi de vacances et de détente pour développer un réseau d’amitiés internationales, pour donner et trouver de nouvelles idées, pour partager des initiatives intéressantes.

L’accueil des étrangers et non francophones est une priorité. Les équipes de traduction seront sur le pied de guerre, les informations et la signalétique seront compréhensibles en plusieurs langues. Nous impliquerons des membres de chaque groupe et communauté dans la préparation.

Côté spirituel, le festival sera plongé dans les mystères de l’eucharistie et du rosaire. Nous mettons en place une adoration perpétuelle, ce qui se fait maintenant dans de nombreuses paroisses et qui produit un élan missionnaire attesté. Quant au rosaire perpétuel, c’est une innovation qui nous paraît indispensable pour vivre tout le festival plongés dans le Cœur de Marie…des fruits à expérimenter!

Nos intelligences doivent aussi s’ouvrir à une intimité et une compréhension plus grande du mystère de Dieu. Des enseignements solides et des témoignages forts approfondiront notre relation à Dieu et nous conduiront à faire l’expérience de son amour. Une expérience concrète, réelle et qui parle aussi à notre intelligence et notre raison.

Pourquoi Paray-Le-Monial ?

Un festival sur Marie là où le Cœur de Jésus s’est révélé réaffirme le sens profond de la dévotion mariale : se consacrer au Cœur de Marie pour être plus unis au Cœur de Jésus.

Ce lieu rend aussi possible l’expression de la grâce mariale de jeunes missionnaires en l’associant à la qualité du travail de la communauté l’Emmanuel à Paray-le-Monial.


Intervenants

– Evêques :

– Mgr Dominique Rey (Fréjus Toulon),
– Mgr Benoît Rivière (Autun/Paray-le-Monial),
– Mgr Jérôme Beau (Paris)
– Mgr d’Ercole (Secrétairie d’Etat, section italienne)
– Mgr Tessier (Alger)

– Grands témoins : groupes de prière, fraternités, communautés qui vivent et rayonnent d’une manière toute spéciale le mystère de Marie :

– Jeunesse Lumière (France), école d’évangélisation, fondateur Père Daniel Ange
– Mgr Giovanni d’Ercole (Vatican, Secrétairie d’Etat)
– Communauté Totus Tuus (Allemagne et Croatie), fondateur Leon
– Communauté CançaoNova (Brésil)
– Famille Marie Jeunesse (Canada), Père Laslandes
– Fraternité Marie Reine Immaculée (France), Père Jean-Eudes
– Communauté des Apôtres de la Paix (France), fondateur Jean-Paul Prat
– Communauté Shalom (Brésil)
– Communauté du Cenacolo (Italie)
– Communauté de l’Emmanuel (France)

Programme

Du jeudi 14 août 2008 (17h) au lundi 18 août 2008 (14h).


Tous les jours : – Laudes
– Messe
– Rosaire et adoration perpétuels
– Catéchèse d’un grand intervenant ou évêque sur le thème du jour

Jeudi 14 août : Accueil des participants

– Veillée « Amen, viens Seigneur Jésus ! » Ap 22,20


Vendredi 15 août : Marie mère de l’Eglise nous élève à la sainteté

– Principe marial & pétrinien de l’Eglise ; le gouvernement divin aujourd’hui par Marie ; ce que l’Eglise nous donne de contempler: dogmes proclamés (Immaculée Conception, Assomption), titres de Marie pour notre temps (Marie Reine et Marie Médiatrice de toutes grâces), sens des apparitions mariales pour notre temps.
– Témoignages : Jeunesse Lumière et Totus Tuus
– Veillée de l’assomption : « Soyez saints aujourd’hui! »


Samedi 16 août : Marie médiatrice de toutes grâces nous plonge dans la miséricorde

– La vie en Dieu à l’école de Marie : Totus Tuus. Le Cœur Immaculé de Marie.
– Témoignages : Fraternité Marie Reine Immaculée et Marie Jeunesse
– Veillée de guérison : « Marie Mère de Miséricorde »
– “Christothèque” : soirée dansante avec Jésus et Marie à la Gloire de Dieu !

Dimanche 17 août : Marie missionnaire nous appelle à devenir apôtres

– Témoignages : Marie Jeunesse et les Apôtres de la Paix
– Veillée de Pentecôte : «je répandrai de mon Esprit et ils seront prophètes » Ac 2, 17

Lundi 18 août : Conclusion du festival : perspectives et suite missionnaires.

– Carrefour et messe d’envoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *