Cardinal Vingt-Trois : « notre mission première est d’annoncer au monde l’amour de Dieu »

Dans son discours de clôture de l’assemblée plénière des évêques de France, vendredi 3 avril, le cardinal Vingt-Trois, au nom de tous les évêques, s’est adressé aux catholiques de France. Il a rappelé notre mission première, l’évangélisation : « notre première mission est bien d’annoncer au monde que l’amour de Dieu a été jusque là : ” Dieu a tant aimé le monde qu’Il a envoyé son Fils, son Unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par son entremise.” (Jn 3, 16-17). ». Extrait de son discours.

La Résurrection du Christ est la source et le cœur de notre foi. C’est elle qui engendre l’Église par le don de l’Esprit, c’est elle qui suscite et développe notre mission, c’est elle qui alimente notre espérance et qui fonde le regard d’amour et de confiance que nous portons sur les hommes et les femmes de notre temps et sur le monde qui est le nôtre et dans lequel Dieu nous envoie témoigner de la Bonne Nouvelle du salut.

C’est pourquoi notre évaluation et notre discernement sur la vie de notre Église ne se réduisent pas à une analyse de son fonctionnement institutionnel, – même si nous le faisons aussi quand c’est nécessaire -, ni à une confrontation permanente aux images de nous-mêmes qui nous sont renvoyées par la société globale et ses idéologies. C’est un retour permanent vers la croix du Christ qui est notre critère d’évaluation et de discernement. Comment sommes-nous mieux ajustés au témoignage que nous devons rendre à l’Évangile ? Comment vivons-nous l’unité ecclésiale entre nous et avec toutes les Églises en communion avec le Successeur de Pierre qui en est le garant et le serviteur ?

La récente épreuve que nous venons de traverser nous a peut-être encouragés à revenir au cœur de la mission qui est la nôtre, sans nous laisser emporter et détourner de cette mission par la violence des polémiques. Car notre première mission est bien d’annoncer au monde que l’amour de Dieu a été jusque là : « Dieu a tant aimé le monde qu’Il a envoyé son Fils, son Unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par son entremise. » (Jean 3, 16-17). Nous sommes les premiers témoins de cette miséricorde de Dieu et c’est notre premier engagement pastoral d’exprimer cet amour en toute circonstance. C’est cet amour de charité qui est aussi le fondement du témoignage que nous devons rendre à l’ambition de Dieu pour les hommes. Le Christ ne s’est pas présenté pour rallier les opinions majoritaires ou se conformer à la pensée correcte de son temps. Il est venu pour dévoiler une ambition plus haute : appeler les pécheurs à la conversion et à la sainteté.

Cet appel scandalisait ceux qui se croyaient justes dans leurs certitudes et qui prétendaient savoir ce qui est bon pour l’homme. Il faisait bondir de joie ceux qui étaient guéris et pardonnés et les entraînaient sur les chemins exigeants de l’amour. Aujourd’hui, nous sommes envoyés pour actualiser cet appel adressé à tout être humain de mener une vie digne de sa grandeur unique et pour susciter chez lui la confiance et l’espérance qu’il en est capable.

Lire le discours en entier : Zenit

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

1 réflexion sur « Cardinal Vingt-Trois : « notre mission première est d’annoncer au monde l’amour de Dieu » »

  1. Omega3

    Oui, l’amour de Dieu..l’Amour..qui est aussi Miséricorde..Pardon..qui est aussi le Fils de Dieu, le Christ…l’Amour en Personne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *