Medjugorje, haut lieu de retrouvailles

Medjugorje

En évangélisation, les pèlerinages à Medjugorje sont fabuleux pour proposer des retrouvailles avec le Christ, via Marie. Au cours de la Retraite Internationale pour les prêtres à Ars, qui a eu lieu du 27 septembre au 3 octobre derniers, le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, a évoqué ce lieu devant 1.200 prêtres, en parlant de la confession.

Le troisième jour de la retraite, méditant sur le sacrement de réconciliation, voici ce que le cardinal Schönborn a dit :

« Soeur Faustine appelle la confession le ‘Tribunal de la Miséricorde’. Qu’en est-il de ce sacrement dans nos vies de prêtres et d’évêques et aussi dans notre pastorale ? Comment ne pas se poser cette question ici à Ars ? Dans nos pays d’Europe, à quelques execptions près, j’ai l’impression que la pratique de ce sacrement à énormément régressée, et dans certaines régions quasiment disparue.

Il y a certainement des hauts lieux de la confession aujourd’hui. Je pense particulièrement à Medjugorje. J’ose parler de cela parce que, depuis 28 ans, c’est devenu un des hauts lieux de la confession. Des milliers, des milliers, des milliers de personnes qui se confessent !

Qu’en dit l’Eglise ? Juste un rappel entre parenthèses : la position officielle de la Conférence épiscopale de l’ex-Yougoslavie et aussi de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi est : ‘Non constat de supernaturalitate’. Cela veut dire qu’il n’est pas assuré que ce soit surnaturel, mais ce n’est pas exclu. Cela reste ouvert. Le jugement de l’Eglise n’est pas encore prononcé. (Il y a trois possibilités : ‘Constat de supernaturalitate’ , ‘Non constate de supernaturalitate’, ‘Constat de non supernaturalitate’). Pour le moment l’Eglise ne s’est pas prononcée mais elle dit deux autres choses :
– puisque Medjugorje n’est pas officiellement approuvé par l’Eglise, on ne peut pas organiser de pèlerinage officiel.
– puisqu’il y a beaucoup de fidèles qui se rendent en ce lieu, il sied, il est opportun qu’on en prenne soin pastoralement, qu’on les accompagne pastoralement dans cette démarche. C’est ce qui se fait depuis 28 ans.

Certainement nos lieux de pèlerinages sont des hauts lieux de la confession. C’est mon expérience et celle de beaucoup de frères prêtres qui ont exercé le ministère de la confession dans des lieux de pèlerinage.

Mais spécialement à Medjugorje, ils ont été bouleversés par l’expérience de la confession. »

A ce sujet, voici ce que m’écrivait, à son retour, un prêtre que j’avais rencontré là-bas au cours d’un pèlerinage avec le Club Medj : « Je suis entré de Medjugorje sans encombre. Cependant, je m’ennuie du ministère de la réconciliation que le Seigneur m’a permis d’exercer en ce lieu privilégié. Il y a là une puissante force où la grâce coule à profusion. Cette expérience restera indéfiniment gravée dans mon cœur et dans ma mémoire. »

Rappelons aussi que pour Benoît XVI, la confession aussi est évangélisation : « A la lumière de Dieu, confesser devient nécessairement annoncer Dieu, évangéliser, et ainsi, renouveler le monde » a-t-il dit dans une méditation qu’il a proposé à la première congrégation générale du Synode des évêques pour l’Afrique (lire ici).

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

32 réflexions sur « Medjugorje, haut lieu de retrouvailles »

  1. sanglier intrépide

    Arrêtez avec Medjugorje! Je sais que beaucoup de monde a fait sa conversion là bas. Il n’empêche que ces grâces sont données MALGRE la nature du lieu. Quand mille personnes prient ensemble, c’est normal qu’il se passe quelque chose.

    Mais cela dit, quand deux évêques successifs se prononcent contre la reconnaissance du caractère surnaturel, que des mensonges avérés sont relevés de la part des “voyants” , et qu’avec ça ces derniers affirment que la Vierge demande de désobéir à l’évêque, ça va un peu loin. Voyez plutôt ce lien qui émane du premier évêque contemporain des prétendues apparitions: http://ec.eurecom.fr/~pagan/catholi

    Par pitié! Ne serait-ce que pour préserver l’honneur de Lourdes et Fatima, arrêtez avec Medjugorje.

  2. Dieu m'aime

    Dieu merci, il y a encore des évêques plus attachés à la vérité qu’à leur carrière. Prions pour le cardinal Schönborn qui ose parler en vérité des fruits immenses de ce lieu de grâces. Le nombre de vocations sacerdotales et religieuses nées à Medjugorje est énorme …. et cela même en France ! Rendons grâce à Dieu.

  3. sanglier intrépide

    @ Dieu m’aime,

    Je vous crois sur parole quand vous dites que des bons fruits se sont produits là-bas. Je connais moi-aussi des prêtres qui y ont trouvé leur vocation.

    Mais il n’empêche… D’abord qu’est-ce qui vous permet d’accuser un évêque (deux évêques pardon) de la sorte? Et même si ces accusations étaient vraies, il n’empêche qu’ils restent les évêques du lieu. Donc détenteur de l’autorité apostolique pour ce lieu. D’ailleurs à Lourdes ou Quiévrain ou ailleurs, il me semble que la reconnaissance épiscopale n’a pas traînée. Et même si les ecclésiastiques ont pu avoir un temps des doutes (Peyramale à Lourdes) ils ont vite été levés.

    Enfin, la première épître aux Thessaloniciens rappelle au premier chapitre que si un ange descendait du ciel pour prêcher un autre évangile que celui des apôtres, il ne faudrait pas en tenir compte. Or à Medjugorje, c’est bien un appel à la désobéissence à l’évêque que Marie aurait lancé. C’est un critère rédibitoire pour discerner la fausseté d’une apparition.

    Je vous laisse le mot de la fin si vous le voulez, on ne va pas passer la nuit sur ce sujet.
    Fraternellement.

  4. Jean-Baptiste Maillard

    @Sanglier intrépide : non, nous n’allons pas passer la nuit sur ce sujet, mais laissez-nous quand-même vous répondre.

    Où avez-vous vu un seul appel à la désobéissance lancé par ceux qui disent avoir vu la Sainte Vierge ? Sur une telle accusation, nous aimerions des preuves, avant tout faux procès. Lisez les messages édités jusqu’à ce jour, vous n’en trouverez pas.

    Quant à l’évêque du lieu, nous lui devons respect et confiance, néanmoins il semble qu’il ait été un peu “désavoué” sur ce sujet par le cardinal Schönborn dans son dernier livre, dans lequel l’archevêque de Vienne a rappelé que sa position n’engageait que lui… (ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas lui obéir).

    La position actuelle de l’Eglise est rappelée dans ce billet, aussi serait-il plus prudent de s’y tenir – oui, les pèlerinages privés sont autorisés ! – en attendant toute évolution dans un sens ou dans l’autre.

    Je remarque quand-même qu’il est surprenant de voir autant de réticences passionnées – et même parfois un peu hargneuses – se lever dès qu’on parle de ce sujet.

  5. sanglier intrépide

    @ JB Maillard

    Effectivement, pardon si mon commentaire a semblé un peu hargneux, ce n’était pas mon intention. Enfin, quant à la désobéissance elle concerne l’attitude des franciscains qui aurait été cautionnée par Notre-Dame. Dans le lien que j’ai publié aux points numéros 2, 8, 9 entre autres.

  6. Jean-Baptiste Maillard

    @sanglier intrépide : les franciscains ne sont pas les voyants ! si vous regardez l’histoires des apparitions, il y a toujours des fauteurs de troubles… cela n’est pas une preuve, dites-nous ici quels messages et à quelles dates la Sainte Vierge aurait cautionné leurs agissements (qu’il ne m’appartient pas de juger)…

  7. Sanglier intrépide

    Bonjour Jean-Baptiste,

    Effectivement, la désobéissance à laquelle la Sainte Vierge aurait appelée n’a pas été ajoutée au livre des messages (pas fou). Les apparitions de Medjugorje ne se résument pas aux messages, ce n’est pas seulement le 25 du mois que ces phénomènes sont sensés avoir lieu. Pourtant, selon la parole de l’évêque, une voyante lui a bien dit que la Vierge demandait de résister à la consigne de l’évêque (de partir du diocèse et de ne pas y dispenser les sacrements). Je remets le lien du texte où cela figure: http://ec.eurecom.fr/~pagan/catholi… regarde aux point 2,7,8,9. Ce n’est pas seulement le fait des franciscains, mais bien celui des voyants.

    J’ai dit plus haut que je ne voulais pas passer la nuit sur ce sujet. Mais quoi, je n’ai pas pu m’en empêcher. Ce n’est sans doute pas la première querelle interminable qui existe à ce sujet. Néanmoins le sujet est important. Mais je crois tenir du site de famille chrétienne que Rome pourrait se prononcer prochainement sur ces apparitions.

    Je sais que beaucoup ont fait une conversion sincère à Medjugorje. Mais je répète que ces grâces sont données malgré le caractère du lieu.

    J’ajoute qu’il existe une littérature beaucoup plus complète que mes simples commentaires sur le sujet. Le livre de Joachim Bouflet “Les Faussaires de Dieu” (je n’ai pas d’action dessus) décrit bien la démarche suivie par l’Eglise pour authentifier une révélation privée et ses raisons de douter de Medjugorje. Il est historien auprès du Vatican, donc mieux à même d’adopter une démarche scientifique que moi.

    Que la Vierge Immaculée intercède pour nous.
    Amitié dans le Christ.

  8. Benoît

    La position officielle de l’Eglise n’est pas la position de l’Eveque du lieu… Alors il est temps de mettre tout le monde d’accord…

    Medjugorje… Vrai ? Faux ? Qu’en penser ? …

    Entre scepticisme, doutes, peurs, incompréhensions, conspirations, politiques, mensonges, manipulations, polémiques, craintes, interprétations, profits, hallucinations collectives, supercherie, arnaque, etc…

    Il a été dit énormément de choses à l’encontre de Medjugorje dans de nombreux livres et journaux laïcs, politiques, ainsi que catholiques… A l’opposé de quelques bouquins et rares journaux chrétiens s’efforçant d’essayer de mettre en lumière les évènements.

    Du fait, difficile de démêler le vrai du faux surtout quand on sait que nos journaux ont la fâcheuse tendance à rechercher les profits bien plus que la vérité…

    Un acharnement contre ce petit village qui pourtant persiste à proclamer que Marie apparaît là-bas pour inciter le monde à prier et à se convertir, afin que nous trouvions ainsi le chemin de la Paix qui vient de Dieu.

    La première vertu cardinale de tout chrétien est la prudence, et il semble donc normal et même nécessaire d’être prudent et donc dans ce cas méfiant…

    Alors… Est-ce une conspiration ? Est-ce un mensonge ? Et qu’en est-il de ces milliers voir millions de témoins ?… Le plus gros mensonge du siècle ? … Mais au fait… Et si c’était vrai ?…

    La méfiance passe autant par l’ouverture à l’infirmation qu’à l’affirmation. Autrement dit être méfiant, ce n’est pas que dire Non c’est aussi laisser une place au Oui.

    Aussi, parmi toutes ces interrogations, Quatre choses sont rationnellement sûres et certaines :

    1) La commission internationale scientifique franco-italienne et les nombreux autres scientifiques, aussi libres de religion soient-ils et malgré toutes les batteries de tests psychologiques, médicaux et scientifiques réalisées, n’ont jamais pu démontrer que tout cela était faux, et ont prouvé que les dites apparitions dont témoignent les « voyants » constituent un phénomène qui dépasse la science moderne et qui, selon toutes les indications, se situe à un autre niveau.… Et certains de rajouter qu’un havre de paix règne en ce lieu…
    (cf. Conférence du professeur Joyeux : http://www.clubmedj.com/tele.htm et le dossier complet commission internationale dans les liens ci-dessous)

    2) L’Eglise par l’intermédiaire de la Congrégation pour la doctrine de la Foi (Rome) a donné sa position temporaire dans l’attente de la fin des dites apparitions, cf. http://www.clubmedj.com/position1.htm , on y découvre notamment que contrairement à ce qui fut dit dans de nombreux journaux, la position de l’Evêque du lieu n’est pas la position de l’Eglise.

    3) La paroisse de l’église Saint Jacques à Medjugorje est catholique, et comme toute église catholique, c’est un lieu sacré où Jésus nous accueille et où il est toujours bon de s’y recueillir.

    4) Réconciliations, conversions, groupes de prière, etc… De très nombreux fruits ont pour origine Medjugorje.

    A chacun donc de se faire son opinion, mais voici déjà quelques pistes pour vous y aider :

    Vidéos et écrits, plus de 50 témoignages récents : http://www.clubmedj.com/temoin.htm

    L’histoire de Medjugorje : http://www.clubmedj.com/Medj.htm

    La position officielle de l’Eglise : http://www.clubmedj.com/position1.htm

    Retraite sacerdotale internationale d’Ars, Septembre 2009, rappel de la position officielle : http://www.clubmedj.com/position.htm

    Etudes scientifiques : http://www.medjugorje.ws/fr/apparitions/docs-scientific-research-medjugorje-visionaries/

    Les 5 invitations (cailloux) de Marie : http://www.clubmedj.com/cailloux.htm

    Les derniers messages : http://www.clubmedj.com/message.htm

    Et n’oublions pas, comme nous l’enseigne Jésus, on juge un arbre à ses fruits (cf. Mt 7, 15-20).

    Ainsi j’aurais tendance à dire : Regardons les fruits (sont ils bons, sont ils mauvais ?) avant de nous laisser influencer par les journaux et leurs polémiques.

    Enfin quoi qu’on en pense, l’Eglise forme un seul corps, alors respectons nous les uns les autres et restons tous dans l’obéissance à l’Eglise afin de préserver l’unité.

    B.M.

  9. Medj

    @sanglier intrépide :
    Il faut arreter de dire “arreter”. Si on recherche bien dans l histoire, bcp de lieu et de “voyants” reconnu aujourd’hui “lieu marial” ont subit de grandes contre-vérités avant d être reconnu par l ‘église (remonter a l’histoire de Bernadette à lourdes et les petits bergers de Fatima, qui ont eux aussi été traité de menteurs sur leur vision. Chercher l’erreur dans l’église. Nous sommes en 2009, et lire la prophétie de Fatima… A bon entendeur!!!

  10. sanglier intrépide

    Bonjour à chacun,

    @ Benoît: J’ai bien lu ton commentaire, j’ai ouvert presque tous les liens. Je vais tâcher de reprendre point par point ce que tu dis. Effectivement en matière d’apparitions surnaturelles, il faut faire preuve d’une grande prudence. Les allégations de mensonges à l’encontre des voyants sont fondés sur des preuves écrites ou enregistrées comme en témoigne le lien que j’ai mentionné plus haut. De plus, je rappelle qu’en 1984, un certain cardinal Ratzinger s’est rendu sur place pour juger de ces apparitions. L’année suivante, il y a interdit tout pèlerinage officiel. Ce document a été renvoyé au clergé italien tout récemment comme une piqûre de rappel. Enfin, j’ajoute que les sanctions qui frappent le prêtre accompagnateur des voyants ne concernent pas seulement le fait qu’il ait une maîtresse, mais également certain “mysticisme suspect”, “manipulation de conscience”. On lui a d’ailleurs interdit de prêcher sur le message de Medjugorje. Ce sont les propos de la Congrégation pour la doctrine et la foi rapportés par le site du diosèce de Mostar: http://www.cbismo.com/index.php?mod

    Pour reprendre brièvement les 4 points que tu soulignes: D’abord je ne connais pas la commission franco-italienne à laquelle tu fais référence donc je ne suis pas en mesure de te répondre sur ce point. Effectivement, Medjugorje est une paroisse catholique et ce n’est pas interdit de prier. Mais St Paul le rappelle: Tout m’est permis, mais tout ne m’est pas profitable. La démarche de pèlerinage à Medjugorje n’est pas neutre en elle même. Il existe beaucoup de fausses apparitions (San Damiano, Dozulé) qui répandent des pratiques très saines en elles-mêmes (chapelet), et pourtant leur caractère mensonger n’est plus à démontrer. Enfin, je connais des gens parmi les vidéos des témoignages. Je sais qu’aujourd’hui, ces personnes portent un fruit qui demeure. Et pourtant beaucoup de fausse apparitions ont fait des déçus le jour où elles ont été condamnées. Je renvoie chacun à sa conscience. Il est normal que Marie, dans un surcroît de miséricorde répande des grâces quand tant de personnes l’invoquent.

    Enfin, à titre purement personnel, j’ai toujours constaté que dans les messages d’apparitions, Marie parle peu mais de façon très concrète, très précise et très forte. A Medj, la Gospa tourne en rond depuis 28 ans. Il y a plus ou moins une idée de conversion dira-t-on, mais ça ne rejoint pas la force de Lourdes, Fatima, où d’ailleurs la Vierge a montré des signes éclatants pour confirmer le message (soleil qui danse). A Medj, la Gospa a promis un signe grandiose que l’on attend toujours.

    @ Medj:Certes l’Eglise s’est souvent méfiée des voyants au moins dans un premier temps. Mais c’est normal qu’elle éprouve leur crédibilité. Car elle se souvient aussi des fausses apparitions qui peuplent l’histoire de l’Eglise. Il en va de sa crédibilité. Toute personne qui se fait traiter de menteur n’est pas forcément un saint.

    Bien à vous deux.
    S.I.

  11. Benoît

    @Sanglier intrépide : Bonjour, je viens tout juste de prendre connaissance de ton commentaire, à mon tour de tâcher de te répondre au plus juste. En effet, l’Eglise interdit les pèlerinages officiel, c’est-à-dire les pèlerinages organisé par les diocèses, mais n’interdit pas les pèlerinages privés et demande qu’ils soient accompagnés pastoralement (cf. http://www.clubmedj.com/position1.h…) qui fut d’ailleurs rappelé à Ars en septembre 2009.

    J’aimerais maintenant rajouter un point que j’ai oublié de signaler précédemment, Medjugorje est reconnue comme Sanctuaire national depuis 1993 (cf. Glas Koncila, August 15, 1993) ; ainsi Medjugorje est désigné comme “lieu sacré” avec un motif de piété de vénération à la Vierge Marie avec tout ce que cette vénération comporte de significations traditionnelles (désir de conversion au Christ, désir d’intercession de la vierge, reconnaissance de sa maternité spirituelle, …).

    Le dit prêtre « accompagnateur » des voyants, n’a jamais été leur père spirituel et est parti de Medjugorje depuis bien longtemps, il a pris son propre chemin, et comme ça été dit et redis, sa déroute n’a rien à voir avec les voyants, faites attention à ce que vous lisez dans les journaux, renseignez vous bien ! C’est aussi pour ça qu’il faut prier pour les prêtres ! Pour qu’ils restent sur le droit chemin, bcp de prêtre en France sont aussi en déroute ! Prions pour eux !

    Concernant, les études scientifiques, je t’encourage vivement à te renseigner dessus, car les scientifiques sont souvent ceux qui sont le plus objectifs car c’est leur travail même, être ouvert l’infirmation autant qu’à l’affirmation, et à Medj ils ont tout fait pour montrer que c’était faux, mais leur conclusion est clair, il y a quelque chose qu’ils ne peuvent expliquer.

    J’ai été jeter un œil à ton site, malheureusement à mon sens, il n’est dit qu’une partie des choses comme dans bien des journaux on extrait ce qu’on veut extraire, bcp de choses sont sortis de leurs contextes, ce n’est pas assez creusé, l’étude n’est pas approfondie et est clairement orientée ! Il faut aller plus en profondeur et comme les scientifiques, laisser une part à l’affirmation autant qu’à l’infirmation tant que l’Eglise n’aura pas donné sa position définitive.

    De la même manière, sans vouloir t’offenser, il me semble que ta position est bien tranché, notamment vis à vis de San Damiano et du Dozulé… Je n’ai jamais mis les pieds à San Damiano mais à ma connaissance, l’Eglise n’a pas dit que c’était faux, quand au Dozulé, j’y suis allé, et je suis moi aussi assez sceptique dessus, mais l’Eglise n’a jamais ouvert d’enquête dessus, nous n’avons donc pas le droit de dire si c’est vrai ou faux. Si j’en suis ta logique on pourrait alors en dire de même sur la rue du Bac (médaille miraculeuse), qui n’a jamais été reconnue et pourtant il y en a des miracles…

    Pour revenir à Medj, j’ai moi-même été témoin d’un remake sous une autre forme du miracle du soleil le premier jour où j’y ai mis les pieds, je suis scientifique, j’ai d’abord cru à une hallucination et/ou éblouissement, mais non.

    Je connais de nombreuses personnes qui ont vécu de grandes Grâces là-bas tout comme toi tu en connais aussi à priori, mais aussi de grands miracles, tu disais que c’était logique à partir su moment où il y a des milliers de personne et où on intercède et où on demande l’intercession de Marie qu’il y ait des miracles, oui je suis d’accord, mais je connais notamment une personne qui est arrivée le soir même à Medjugorje et qui a reçu dans la même soirée des miracles inimaginables, et le premier avant même une quelconque prière commune, et pour lequel je suis malheureusement tenu au secret, donc je ne peux en dire davantage pour le moment.

    Enfin concernant la dernière partie de ton paragraphe me concernant, je t’invite à te renseigner un peu plus et surtout à relire l’intégralité des messages de Marie en commençant par le tout début, et tu constateras par toi-même que des miracles en publiques dans le ciel il y en eu un grand nombre !

    Voici l’adresse pour télécharger les messages depuis le début avec les questions des premiers pèlerins : http://www.clubmedj.com/dossier/Mes

    Restons en union de prière et en obéissance à l’Eglise,

    B.M

  12. Blaise

    Jean-Baptiste Maillard m’invite à poursuivre le débat concernant Mudjugorje sur ce fil.

    A mon avis, le contexte politique permettrait de mieux éclairer le phénomène des “apparitions”.

    Tito est mort le 4 mai 1980. Un an après, le 24 juin 1981, commençaient les “apparitions”. Les deux événements sont relativement proches dans le temps. Selon moi ce n’est pas une simple coïncidence. Certains pourront évidemment soutenir que cette “coïncidence” faisait partie du plan de Dieu. Pourquoi pas? ce n’est pas, en tout cas, mon opinion.

    Voilà ma position : alors que les identités réprimées par Tito refaisaient surface, les apparitions ont été utilisées par les Franciscains locaux, partisans du nationalisme croate, pour accroître leur pouvoir (à la fois politique et religieux) dans la région. L’attitude scandaleuse des Franciscains est, je crois, avérée. Mais les “voyants” se sont rangés du côté des Franciscains. Cela aussi, je crois que c’est corroboré par les témoignages. J’en conclue naturellement que les “apparitions” ne sont pas surnaturelles; qu’elles ne sont apparues que pour servir des intérêts, nationalistes et pécuniaires. Ce dernier aspect est sans doute le plus important aujourd’hui : les voyants et l’ordre franciscain gagnent beaucoup d’argent. Les pélerinages privés à Medjugorje coûtent très cher.

    Voilà, je n’ai fait qu’esquisser mon point de vue à grands traits, sans chercher à en développer les arguments.

    En attendant les réactions…

  13. sanglier intrépide

    Bonjour Blaise,

    Merci pour votre point de vue. Je crois savoir (je l’ai déjà dit) que Rome devrait bientôt se prononcer sur le sujet.

    J’ai pu paraître méprisant dans les commentaires précédents envers les personnes qui croient à Medjugorje. J’en exprime mes regrets.
    En fait, pour donner mon témoignage: j’ai cru un temps à Medjugorje, car je rencontrais beaucoup de gens qui y étaient allé et s’y étaient convertis. Et puis un jour qu’on en parlait à table avec mon frère, mon père a eu le courage de dire les raisons objectives qui contrariaient la crédibilité de ces apparitions. ça m’a beaucoup interrogé. Je priait Marie pour que l’on connaisse la vérité. Et puis un jour un ami m’a fait comprendre que les grâces de Medjugorje sont données dans un surcroît de miséricorde malgré leur caractère fallacieux.

    C’est vrai que ça peut être troublant de voir tant de conversions (sincères pour beaucoup! même si j’en ai vu aussi des très douteuses) fondées sur quelques chose de faux. Je n’ose pas toujours en parler avec des amis. Quand j’ai dit que je ne croyais pas à Medj, une amie m’a répondu: “Je te garde quand même”.Et pour cause elle s’y était convertie.

    Mais bon… Dieu tire parfois un bien d’un mal. Gardons l’amour du coeur de Marie mais dans la prudence… Satan se déguise en ange de lumière.

  14. Blaise

    Marlène ALBERT-LLORCA, sur le site internet http://clio.revues.org/index1834.ht… propose une recension d’un livre de sociologie consacré aux « apparitions ».

    Je vous indique la référence du livre recensé :

    CLAVERIE Elizabeth, Les guerres de la Vierge. Une anthropologie des apparitions, Paris, Gallimard, 2003.

    Un passage m’a intéressé, qui replace les événements dans la longue durée, expliquant le rôle central joué par les Franciscains :

    « Après leur installation dans la région, au XIVe siècle, les franciscains furent conduits à y jouer le rôle habituellement dévolu au clergé séculier : jusque dans les années 1960, ils administrèrent la plus grande partie des paroisses du diocèse de Mostar, dont fait partie Medjugorje. Avec l’appui de l’autorité romaine, l’évêché commença alors à remettre en cause leur hégémonie : les paroisses du diocèse qui étaient pour la plupart sous leur autorité avant 1967, leur furent progressivement retirées et nombre de franciscains choisirent, dans les années 1970, de s’exiler dans les pays de l’Europe occidentale. En 1979, le frère Branko, qui avait servi pendant plusieurs années dans la paroisse de Medjugorje, partit en Italie pour y participer à une réunion du mouvement du Renouveau charismatique. Quand il eut exposé les problèmes de sa communauté, un des participants eut une vision qui le montrait assis, vêtu de l’habit sacerdotal, au milieu d’une grande foule ; derrière lui, jaillissaient des flots d’eau vive. Un autre entendit une voix qui disait : « Ne t’inquiète pas. Je vous enverrai ma Mère et tout le monde l’écoutera »3. À son retour à Medjugorje, le frère Branko se mit à annoncer dans sa prédication qu’une “grâce spéciale” allait être donnée aux habitants. En 1981, la Vierge commença à apparaître.

    « Ces données sont issues de l’ouvrage que l’anthropologue Mart Bax a consacré, en 1995, aux apparitions de Medjugorje où il soutient que les apparitions furent en quelque sorte une “réponse”, suscitée par les franciscains, à leur éviction. L’auteure fait également référence au conflit entre franciscains et évêché . »

    Elisabeth Claverie éprouve une certaine réticence à tirer la même conclusion que Mart Bax. Ce n’est pas mon cas. Je ne suis pas si timoré.

  15. Blaise

    @sanglier intrépide :

    J’ai pu également paraître un tantinet méprisant. Mais c’est surtout la conduite des « voyants » et de leurs compères Franciscains qui m’a profondément indigné. J’ai du mal à accepter ces gens se permettent de berner ainsi des chrétiens pleins de foi trente ans d’affilée. Or pour moi, leur comportement est suffisamment trouble pour en conclure à l’escroquerie. Je suppose que même l’homme le plus enthousiasmé par ces « apparitions » m’accordera qu’ils ne brillent pas par leur exemple. Je ne peux m’empêcher de les comparer avec la voyante Bernadette Soubirou : c’est la nuit et le jour !

    Mais effectivement, prenons soin de les distinguer de ceux qui les ont cru et qui ont suivi de ce fait une démarche authentiquement spirituelle. Le diable porte pierre.

  16. Benoît

    @Blaise :
    @Tous : Je n’arrive pas bien à comprendre cet acharnement et cette rancoeur sur Medjugorje…
    Pour répondre à cette petite phrase de Blaise “Le diable porte pierre”, je vois mal Satan s’amuser à pousser les hommes à la conversion vers Dieu (car vous l’avez dit vous-même il y a des conversions provenant de Medj) puisque son but est au contraire de faire croire qu’ils (Dieu, les anges, etc…) n’existent pas, et aussi de détruire l’Eglise.
    Aujourd’hui, à mon sens, en effet, il arrive bien à détruire l’Eglise non pas vis-à-vis des personnes qui croivent en Medjugorje mais vis-à-vis des personnes qui font tout pour spéculer, critiquer dessus, sans attendre la position définitive de l’Eglise.
    Je ne pense pas que critiquer, spéculer, etc… soient des cheminements qui conduisent à Dieu…
    La Prudence est une vertu oui, mais n’est pas synonyme de “critique” ou de “spéculation”.
    Laissez donc ceux qui veulent y aller, y aller avec Prudence et svp arrêtez de spéculer ainsi…

    Vous avez des arguments, certes, mais aucune preuve concrète de ce que vous avancez… Ce n’est pas très objectif…

    Vous est il déjà arrivé d’être accuser à tord ? Ca m’est déjà arrivé personnellement, et il n’y a rien de plus terrible que de voir tous ses amis penser d’abord à mal et d’être obliger de prouver son innocence, alors que normalement c’est le contraire !

    Vous dites que les voyants sont riches, ok, avez-vous des preuves concrète ? Compte en banque, etc…
    Oui, ils se sont mariés, mais le mariage est un sacrement de l’Eglise au même titre que les ordres, non ?…
    Vous parlez de politique… Mais vous avez aussi oublié de parler de la guerre, et du communisme, de l’acharnement des communistes sur les “voyants”, de ce qui s’y est passé, etc…
    En critiquant les Franciscains, au final, vous ne faites que renforcer les premiers messages délivrés par la Gospa, les avez-vous lu au moins ? (Cf. message plus haut)

    Bref, si vous voulez démonter Medjugorje en restant soit disant “objectif”, appuyez vous au minimum de preuves concrètes au lieu de vous appuyer sur des “oui dire” avant de spéculer, et enquêtez par vous-mêmes au lieu de vous laissez influencer.

    Et tant que ce n’est pas le cas, svp arrêtez d’en dire du mal, car ça ne fait que créer des conflits inutiles dans un contexte ou nous devons être unis en l’Eglise.

    Laissez donc ceux qui veulent s’y rendre par curiosité ou par conviction, s’y rendre librement, et poussez les plutôt à ce qu’ils y aillent en étant accompagnés pastoralement, plutôt que d’y aller en solo.

    Nous sommes je pense ici tous membres de l’Eglise, chaque membre à sa fonction mais ils font tous partis d’un seul Corps dans le Christ, restons donc unis en son Corps qu’est l’Eglise.

    Et n’oublions pas le commandement de Jésus :

    “vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimé” (Jn 15, 12)

    Restons unis ! 😉

    B.M

  17. Blaise

    @Benoît :

    – Le diable est un vieux cocu. C’est ma conviction, pour utiliser une formule imagée. Et puisqu’il est question du diable, je peux donner l’exemple de la conversion de Joris-Karl Huysmans, passé du satanisme à la foi catholique orthodoxe.

    – Je ne crois pas que le diable veuille nous empêcher de croire en l’existence de Dieu. Il y croit bien, lui. D’ailleurs, ce n’est pas ainsi que le Livre de la Genèse nous présente les données du problème : si l’homme choisit de manger du fruit de l’arbre, c’est qu’il ne fait plus confiance en Dieu, alors qu’il bénéficiait pourtant de sa Présence aimante. Le diable ne veut pas aimer Dieu, et il cherche à nous en détourner. Notre difficulté à croire a certainement partie liée avec notre nature blessée par le péché originel ; mais il ne s’agit que des conséquences.

    – Ne croyez pas que je porte une vision indistinctement irénique sur les « fruits » de Medjugorje. Simplement, j’établis une différenciation nette entre les escrocs et leurs victimes ; et je n’exclus pas que des chrétiens qui, indépendamment de Medjugorje, sont dans une démarche authentique de conversion, puissent bénéficier de la grâce de Dieu. Tout cela, c’est donc malgré Medjugorje. Toutefois, les mauvais fruits combattent les « bons fruits » que vous attribuez à l’entremise des « voyants ». Les discours déments de certains de leurs partisans ne plaident pas en leur faveur. Par exemple ce propos, typique d’un certain discours qui inonde internet, et que j’ai trouvé sur le blog de Radio Notre-Dame : « Rome n’a pas encore compris et continue de sanctionner les sources vives de la chrétienté, elle croit détenir la Vérité totale et définitive. Encore quelques fidèles de moins, quant il n’y en aura plus, il y aura des leçons à donner à qui ? » (http://www.radionotredame.net/blogs… ). Ainsi les partisans de Medjugorje nous disent : l’Esprit ne souffle plus à Rome, mais à Medjugorje ! Ce type de discours est propre aux schismatiques et aux hérésiarques. Ce même type de discours justifie la désobéissance (et les injures) à l’égard de l’évêque local.

    « critiquer, spéculer… », comme vous dites, est une obligation morale. Les Apôtres, les saints Pères, les nombreux saints qui les ont suivi pouvaient avoir la dent dure. Saint Bernard, qui était indéniablement un spirituel, pouvait polémiquer avec passion. Parce que ce qui est en cause dans les « apparitions » (jamais reconnues) de Medjugorje, c’est la vérité. Je le disais dans un précédent commentaire : ce que je ne supporte pas, c’est le mensonge. Et si les « voyants » nous ont trompés, il s’agit d’un blasphème. Un blasphème aux dépens de Dieu et au service exclusif de l’enrichissement et de la puissance. Dans ce cas, il y a matière à « critique ». Et je ne crois pas que la paix fasse bon ménage avec le mensonge. Non plus que le vrai et le faux soient interchangeables. J’insisterai sur un point décisif : cela fait trois décennies que, depuis la mort de Tito, ont eu lieu les premières « apparitions ». Or les prétendus voyants, leurs amis franciscains, et tous ceux qui les soutiennent n’ont jamais été capables de prouver le caractère surnaturel des phénomènes. On n’était pourtant jamais allé aussi loin dans la surenchère dans toute l’histoire de l’Eglise en matière d’apparitions et de miracles allégués.

    – Vous attendez avec « patience » que l’Evêque de Rome tranche lui-même l’affaire de Medjugorje, soit. Mais nous savons déjà ce qu’il en pense. Dans son sermon donné le 15 juin 2006 à la paroisse de Medjugorje en la Solennité du Corps et du Sang du Christ, Mgr Ratko Peric, Evêque de Mostar-Duvno a déclaré : « Notre pape actuel, que j’ai rencontré lors d’une audience le 24 février de cette année, a observé, selon ses propres paroles, qu’à la Congrégation pour la doctrine de la foi, ils se sont toujours interrogés sur le fait que ces “apparitions” puissent être considérées comme authentiques par les fidèles catholiques. » (http://209.85.229.132/search?q=cach…). Quelques jours après, le 24 juillet 2006, le cardinal Vinko Puljić, archevêque de Sarajevo, annonçait qu’une nouvelle commission canonique était en cours de formation (http://www.catholicnews.com/data/br…). L’année suivante, en avril 2007, le Communiqué des évêques de Toscane n’a fait que confirmer les propos tenus par l’évêque de Mostar, et en renforcer l’autorité : « Pendant la visite ad limina apostolorum des évêques de la région de Toscane, qui a eu lieu du 16 au 20 avril 2007, nous avons eu une réunion à la Sacrée Congrégation pour la doctrine de la foi avec son secrétaire, Mgr Angelo Amato, qui, alors qu’il parlait avec nous des apparitions de Medjugorje, nous a invités à rendre publique l’homélie de l’évêque de Mostar du 15 juin 2006, prononcée à la paroisse St-Jacques à Medjugorje, pour éclairer le phénomène religieux lié à ce lieu. Répondant à cette invitation, nous la faisons connaître, et surtout nous demandons aux prêtres de la lire soigneusement et d’en tirer les conséquences nécessaires pour que nos fidèles soient correctement éclairés. » (http://209.85.229.132/search?q=cach…)

    – Je ne dis pas seulement « que les voyants sont riches », mais qu’ils se sont enrichis grâce à l’énorme afflux de pèlerins venus de tous les coins du monde.

    Dans le Daily Mail, Simon Caldwell nous donne quelques informations :

    « Les voyants se sont enrichis à la suite de leurs allégations – ainsi que leur ville, qui a explosé à la suite de la « ruée vers l’or de la Madone ».

    « Certains possèdent aujourd’hui des maisons résidentielles élégantes aux jardins immaculés, un double garage et des barrières de sécurité, ainsi qu’un court de tennis.

    « Ils sont également propriétaires de voitures de luxe et se sont mariés ; l’un d’entre eux, Ivan Dragicevic, à une ancienne reine de beauté Américaine. » (http://www.dailymail.co.uk/news/art…)

    – Ils partagent cette manne avec leurs associés de toujours, les franciscains : « A 4 000 francs (610 euros) la semaine de pèlerinage dans des conditions spartiates, les bénéfices sont énormes. Les franciscains d’Herzégovine figurent parmi les fondateurs de l’ Hercegovska Banka (banque d’Herzégovine qui abrite les comptes du HDZ, Communauté démocratique croate, nationaliste) et en détiennent toujours 40 %. Une banque que la Sfor a tenté de démanteler en prenant d’assaut en avril les succursales de la compagnie, dont celle de Medjugorje. Le patrimoine franciscain, riche en biens immobiliers, comprend aussi des îles dans l’Adriatique. » (http://www.esj-lille.fr/atelier/mag…)

    Voici une anecdote qui illustre le sens des affaires dont font preuve les « voyants » dans leur utilisation de la Gospa :

    « Il semblerait que la “Gospa” soit au service des voyants. En effet, elle apparaît où bon leur semble et quand cela leur convient.

    « Exemple: une fois que Marija était aux Etats-Unis, la “Gospa” est apparue dans “Le Champ” (The Field) d’un promoteur majeur de Medjugorje, Terry Colafrancesco, au milieu de nombreux pélerins. Depuis, ce “Champ” est devenu un lieu de pélerinage, pour le plus grand bonheur du promoteur Terry Colafrancesco (rien de mieux pour les affaires que quand la “Gospa” apparaît sur sa propriété).

    « Généralement, la “Gospa” ne manque pas d’apparaître à des moments convénients lors des tournées mondiales de certains voyants, comme Ivan. »
    (http://ec.eurecom.fr/~pagan/catholi…)

    – Ma critique (justifiée) des Franciscains est renforcée par les « messages » des prétendus voyants. Presque dès le début (le troisième jour), ces derniers se croient obligés de glisser un petit mot concernant les franciscains. Et les phrases qu’ils attribuent à la Vierge ne sont pas innocentes : les Franciscains sont les protecteurs naturels du peuple croate, etc. Plus un mot bien tourné à l’adresse de saint François, ça plaira aux frères. Et quand le premier curé de la paroisse est arrêté du fait d’un sermon nationaliste et anti-yougoslave, son successeur (aujourd’hui défroqué et tenu en suspicion par le Saint-siège) est immédiatement adoubé par la Vierge soi-même. Il y a donc complicité objective. C’est cet intérêt guère innocent de la « Gospa » à l’égard des Franciscains qui a conduit Mgr Pavao Zanič à se méfier. Les Franciscains du diocèse de Mostar étaient dès cette époque en opposition ouverte contre leur évêque, le clergé diocésain et le Saint-Siège. En 1976, ils ont refusé l’application du décret Romanis Pontificibus de Paul VI, qui prévoyait une redistribution des paroisses en faveur du clergé diocésain. Evidemment, ils étaient trop soucieux de leurs intérêts pécuniaires et de leur emprise idéologique et nationaliste sur le peuple.

    – La guerre, le communisme, le nationalisme, tout cela c’est de la politique… donc j’en ai parlé.

    Je concluerai en constatant avec tristesse combien la « Gospa » des prétendus voyants de Medjugorje a contribué avec efficacité à la division des chrétiens. Elle a servi continuellement aux franciscains de justification à leur désobéissance à l’évêque local et à leur opposition violente contre le clergé, sous le coup de la mondialisation.

  18. Blaise

    @Benoît :

    Je reviens sur une anedote évoquée précédemment..

    Marija Pavlovic s’est rendue pour la première fois à Birmingham en Alabama en 1988, afin de subir une opération : elle voulait faire le don d’un rein à son frère. A cette occasion, elle a séjourné chez Terry Colafrancesco, le directeur de l’organisation à but non lucratif Caritas Mission, fondée en 1986, dont le but est de promouvoir les « apparitions » de Medjugorje. Durant son séjour aux Etats-Unis (et ceux qui ont suivi) elle a accumulé les « apparitions ».

    Le champ qui se trouve dans la propriété des Colafrancesco draine désormais des foules conséquentes de « pèlerins ». C’est là qu’auraient lieu des apparitions de la Sainte Vierge, d’après la « voyante ». Celle-ci a assuré qu’en Alabama elle voyait habituellement la Sainte Vierge à 11 h 40. Comme ça, pas de surprises, et cela permet de planifier les rassemblements de pèlerins. La Sainte Vierge lui apparaîtrait aussi dans le champ à 10 h du soir pour le 4 Juillet.

    Voici un article de Ashley Makar qui décrit le phénomène d’une façon plutôt extérieure et sociologique (avec des témoignages et des photos) :

    http://www.searchmagazine.org/Archi

    Colafrancesco avait acheté ce champ, adjacent à sa propriété, pour 400 000 dollars. Il avait ensuite tracé un chemin reliant sa maison au champ, et à un arbre qui s’y trouvait. Il y avait placé un crucifix et une Madone. Lorque Marija Pavolovic est venue chez lui, il lui avait alors demandé une vision sous l’arbre, et elle avait accepté. C’est ce que rapporte Cyril Auboyneau, le traducteur de la voyante. (http://www.catholictradition.org/Ma…)
    Il a même construit sur le champ une sorte de pseudo-sanctuaire…
    Quel homme d’affaires avisé, ce Colafrancesco!

    Colfrancesco vend les deux premiers volumes du Poème de l’Homme Dieu à 35 00 dollars chacun. Malheureusement pour notre homme, le rappel par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi que ces livres restaient condamnés, malgré la supression de l’index, lui a joué des tours. Qu’à cela ne tienne : la « voyante » Marija Pavolovic a pu annoncer aux foules que la Vierge autorisait à lire ces ouvrages. (http://www.catholictradition.org/Ma…)

    Ces anecdotes me semblent suffisamment parlantes en elle-même, et je n’ai pas le goût de les saturer de commentaire. Disons qu’elles nous parlent d’abus de confiance et de gros sous.

    Non vraiment, Benoît, vous feriez mieux de laisser tomber toutes ces apparitions douteuses.

  19. Jean-Baptiste Maillard

    @Blaise : je crois, moi, que vous tirez des conclusions hâtives à partir de faits plus ou moins avérés mais que vous ne démontrez que par des liens hypertextes, ce qui est un peu court, ou à partir de vos connaissances philo-théologiques, ce qui est un peu trop facile, sans compter les mélanges et les raccourcis ! Si nous essayerons de répondre à vos arguments – Benoît a déjà très justement répondu a certains d’entre eux – sachez bien que nous continuerons sur ce blog à proposer régulièrement des pèlerinages privés à Medjugorje, comme l’Église nous y autorise, en attendant bien sûr sa décision finale reconnaissant ou pas ces aparitions. Marthe Robin disait “je préfère être en retard avec l’Eglise qu’en avance contre elle” : je crois que nous ferions tous bien ici de nous en inspirer, sans tirer dans un sens ou dans l’autre. J’espère personnellement que vous vous rendrez un jour à Medjugorje, en curieux ou en pèlerin, car nul ne peut en parler honnêtement sans y être allé au moins une fois dans sa vie. Et bien evidemment, si vous y allez, je vous souhaite d’y recevoir plein de grâces pour vous-même et autour de vous : qui n’a pas quelle chose à demander à la Sainte Vierge ? Ma femme, elle, lui avait expressément demandé un mari. Et nous nous sommes rencontrés quelque temps plus tard à Paris, sur le Champ-de-Mars, en priant le chapelet à Notre Dame de Medj, ayant fondé à l’époque avec quelques amis un groupe de prière qui s’appelait Nouvelle Ève, au retour d’un pelerinage… à Medjugorje !

  20. Blaise

    @Jean-Baptiste Maillard :

    Je vois bien que je ne vous convaincrai pas pour le moment. Laissons donc agir le temps et la raison. En fait, je m’y attendais et je n’ai fait qu’intervenir sur ce blog par le devoir du chrétien envers ses frères. Je me dis aussi qu’un de ces jours vous pourrez réexaminer mes critiques à tête reposé.

    Vous me reprochez de fournir des liens de sites internet. Mais je ne suis pas le premier : Benoît ne s’en est pas privé. Je me disais également qu’à partir du moment où je remettrai en cause la véracité des « apparitions », vous refuseriez toute valeur à mes sources.

    Je ne vois pas trop comment Benoît aurait pu répondre à mes arguments. Auparavant, je m’étais contenté de présenter schématiquement ma position, et de donner un éclairage sur le contexte politique et historique qui a présidé aux premières apparitions. Ensuite, même si je me suis efforcé de lui répondre de la façon la plus détaillée possible, il est lui-même resté imprécis dans ce qu’il me reprochait. Tout au plus un appel aux « fruits », semblait être le cœur de sa position. Enfin, je n’ai pas compris son message comme une réfutation mais plutôt comme une suite de questions qui m’étaient posées.

    Je ne crois pas que le meilleur moyen de comprendre les phénomènes de Medjugorje soit de se rendre sur place. Au contraire, là-bas je serai sous la pression euphorique des masses, victime de stratégies hallucinatoires. Oui à la grâce, non à la manipulation des émotions. Mieux vaut se rendre en des lieux d’apparition moins médiatisés et déjà reconnus par l’église. En des lieux plus apaisés où la guerre incessante entre le clergé diocésain et l’ordre Franciscain, la désobéissance à l’évêque ne soient pas des choses courantes.

    Voyez-vous je reprocherai aux partisans de Medjugorje d’attribuer un peu rapidement des « fruits » à la « Gospa » de Medjugorje. Non pas qu’il n’y ait pas à l’occasion (comme dans le cas de votre mariage) de bons fruits. C’est sur la nature de l’arbre que vous vous trompez sérieusement selon moi.

    Amicalement

    Blaise J.-L.

  21. Blaise

    Je vais résumer brièvement (encore une fois) la position de l’Eglise.

    Le 21 mars 2008, dans un entretien publié par le Vecernji list, le cardinal Vinko Puljić, archevêque de Sarajevo et président de la Conférence épiscopale de Bosnie-Herzégovine, a expliqué que cette dernière n’était plus en charge du dossier des « apparitions » de Medjugorje, mais que, pour connaître la position actuelle de l’Eglise, on devait se reporter à un communiqué officiel des évêques de Toscane, présenté à la suite de leur visite ad limina, du 16 au 20 avril 2007. Ce communiqué des évêques déclarait expressément, à la demande de Mgr Angelo Amato, secrétaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, que la position de l’Eglise concernant les prétendues apparitions de Medjugorje s’appuyait sur le sermon de l’évêque de Mostar-Duvno, Mgr Ratko Peric, prononcé le 15 juin 2006 à l’église Saint-Jacques de Medjugorje. Or pour ce dernier, les faits ne sont pas surnaturels. Dans ce même sermon, recommandé par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et par la Conférence des évêques de Toscane, Mgr Peric a précisé que le pape Benoît XVI lui avait confié ne pas croire à ces « apparitions ». Il n’a pas été contredit.

    Ces informations, vous pouvez les trouver sur le site internet de la revue Liberté Politique, dont l’honnêteté des auteurs est hors de cause :

    http://www.libertepolitique.com/vie

    Catholic News Service (CNS) devrait également vous inspirer confiance. C’est une agence d’informations sérieuse tenue par des journalistes de métier. Le 7 juillet 2006, elle a rapporté que « L’évêque dont le diocèse comprend le village bosniaque de Medjugorje a exhorté les six présumés visionnaires Marials à cesser de prétendre que Marie a été les visiter pendant 25 ans. » (http://www.catholicnews.com/data/st…) Ont-ils obéi ? Je cite encore (il s’agit de Mgr Peric) : « En tant qu’évêque local, je maintiens qu’en ce qui concerne les événements de Medjugorje, sur la base des enquêtes et de l’expérience acquise à ce jour tout au long de ces 25 dernières années, l’Eglise n’a pas confirmé une seule apparition comme étant authentiquement la Madone, dit-il. Il a ensuite appelé les prétendus visionnaires et «les personnes qui sont derrière les messages de démontrer l’obéissance ecclésiastique et de cesser ces manifestations publiques et les messages dans cette paroisse.” » L’auteur de l’article, Simon Caldwell, revient également sur le sermon de Juin 2006, et, de façon générale, recoupe ce qu’a écrit Thierry Boutet sur la revue Liberté Politique.

    Le 28 septembre 2009, Le CNS traite également le cas de l’ex-frère Vlasic, qui a été le second curé des « voyants » depuis le commencement des phénomènes, et leur directeur spirituel : « Selon la Congrégation, toutes les charges contre Vlasic étaient “dans le contexte du phénomène de Medjugorje” » (Vatican laicizes ex-spiritual director to Medjugorje visionaries http://www.catholicnews.com/data/st…) Par conséquent, la sanction disciplinaire touchant Vlasic est en rapport direct avec les dites « apparitions ». Vlasic a été un de leurs principaux promoteurs au niveau national et international. Et il a même bénéficié d’un message de la « Gospa. »

    Fraternellement

    Blaise J.-L.

  22. Benoît

    @Blaise :
    Bonjour bonjour !
    Que de messages !
    Bon à priori vous êtes anti-medj soite, c’est votre avis (quoique j’ai du mal à comprendre comment vous pouvez critiquer un endroit où vous avez jamais mis les pieds… Vous êtes semble t’il très influencé), mais dans vos “recherches” vous avez juste oublié de vous tournez vers les études scientifiques et psychologiques qui ont été faites par des scientifiques libres de toute religion.
    En effet, j’ai mis des liens vers un site en particulier pour lequel je suis sûr de ses sources.
    Mais je ne pense pas qu’on peut en dire de même pour les vôtres.

    Vous l’aurez compris, il y a bcp à dire sur vos différentes remarques, pour lesquels j’ai déjà répondu précédemment (lisez vous mes messages ??) et je pense que je pourrai répondre aux autres, mais je n’en ai pas trop le temps maintenant.

    Il est inutile de faire grandir cette polémique, je rappel toutefois que la position actuelle officielle de l’Eglise a été rappelé à la retraite internationale des prêtres à Ars en Septembre 2009 et que ce n’est pas le même que celui de l’évêque de Mostar… (cf. http://www.clubmedj.com)
    D’autres part, l’ex-frère Vlasic n’a jamais été le père Spi des voyants, et ne vit plus à Medj depuis de très nombreuses années, …
    Attention à vos sources !!!

    Enfin vous affirmez que les voyants mentent… Moi je ne pense pas qu’on puisse affirmer quoique ce soit, mais je suis confiant, car j’ai été témoin à plusieurs reprises et je ne suis pas le seul.
    Alors une question pour vous : “Et si ils ne mentaient pas ?…”

    Je ne répondrai pas à vos allusions sur la richesse, car il y a bcp trop à dire dessus notamment vis à vis d’autres lieux, et si vous alliez à Medj plutôt que d’écouter les rumeurs, vous comprendriez mieux pourquoi je dis ça…

    Voilà, je vous laisse donc relire ce que j’ai déjà écris dans mes messages précédents.
    Juste un aspect, faites attention à vos propos et surtout à vos affirmations, seul l’Eglise peut affirmer ! … Et laissez les témoins témoigner.

    Bon allez je vous laisse je suis déjà en retard,
    UDP,
    Benoît.

  23. Blaise

    @Benoît :

    (1) Concernant Vlasic, bien qu’il ait depuis longtemps quitté les « voyants », il n’avait pas rompu avec eux. Il a été, je le répète, un des personnages les plus importants dans le phénomène de médiatisation au niveau mondial. Ce n’est pas un hasard si, comme le Père Laurentin, il était charismatique. Le mouvement charismatique a été un courant de transmission efficace pour sa propagande (je n’attaque pas les charismatiques en tant que tels). Je maintiens aussi que Vlasic a bel et bien été « le directeur spirituel des voyants », ainsi que l’écrit le Père Farici dans Marie parle au monde, Paris, Fayard, 1986 (p. 45). René Laurentin qualifie également Vlasic de « directeur spirituel », à la page 90 de son ouvrage en italien, Racconto e messaggio delle apparizioni di Medjugorje, Queriniana, Brescia, 1987. Dans son compte-rendu des événements de Medjugorje, publié en 1990, Mgr Pavao Zanic cite quant à lui une lettre adressée au Pape Jean-Paul II par Tomislav Vlasic soi-même : « Je suis le Rev. Tomislav Vlasic, celui qui en accord avec la Providence Divine guide les voyants de Medjugorje. »

    (2) Les études scientifiques ne m’intéressent pas. Je ne suis pas scientifique moi-même et par conséquent je n’ai pas envie de me laisser berner par un langage pseudo-savant. Surtout, les scientifiques ont pour rôle d’aider l’Eglise à se prononcer ; ce n’est pas eux qui dispensent la vérité. Or, malgré toutes les études menées durant ces trois décennies, sérieuses ou partisanes, l’Eglise n’a pu en tirer qu’un « Non constat de supernaturalitate ». Ainsi, on a prétendu que des miracles en grand nombre auraient eu lieu. Aucun d’entre eux n’a été reconnu.

    (3) La Congrégation pour la Doctrine de la foi a défini, en 1978, des Normes de discernement pour les apparitions et révélations privées. « C’est à l’Ordinaire du lieu qu’il appartient au premier chef d’enquêter et d’intervenir », est-il précisé. Il est dit encore : « Ce pouvoir qu’ils les évêques exercent personnellement au nom du Christ est un pouvoir propre, ordinaire et immédiat En vertu de ce pouvoir, les évêques ont le droit sacré, et, devant Dieu, le devoir de porter des lois pour leurs sujets, de rendre les jugements et de régler tout ce qui concerne l’ordre du culte et de l’apostolat ». Quand bien même l’Eglise universelle par l’intermédiaire du Pape ne se serait pas encore prononcée, il n’en resterait pas moins vrai que l’évêque exerce le gouvernement de son Eglise locale. Toute la propagande autour de Medjugorje, sans laquelle il n’y aurait pas eu cet énorme afflux de pèlerins, s’est pourtant faite en dépit de l’ordre imposé aux « voyants » et aux franciscains par Mgr Zanic de respecter un silence absolu. Mgr Peric a d’ailleurs réitéré assez récemment cet ordre. En désobéissant à l’Evêque de Mostar, les « voyants » ont par conséquent désobéi au Christ (Lumen gentium, 20). La Sainte Vierge aurait donc poussé les « voyants » à la désobéissance envers le Christ ?

    (4) La déclaration du Cardinal Schönborn (http://www.clubmedj.com/position1.h…) à propos des « apparitions » de Medjugorje remonte à 2004. Il fait référence à une lettre du Cardinal Tarcisio Bertone qui remonte au 26 mai 1998 (http://www.clubmedj.com/dossier/Ber…). Il y a eu depuis, en 2007, le Communiqué des Evêques de Toscane, rendu public avec la bénédiction de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et du Pape. Il y a eu encore plus récemment, en 2009, la sanction frappant Vlasic. En 2006 déjà, Mgr Peric pouvait compter sur l’approbation du Pape pour défendre son opinion « personnelle ». Si Mgr Schönborn a réitéré plus récemment son ancienne déclaration, c’est qu’il n’a pas observé l’évolution très rapide de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi sur le sujet.

    (5) Dans toute paroisse catholique, Jésus nous reçoit à sa table. Mais dans quel esprit y venons-nous ? Que ce ne soit pas avec l’idée préconçue que les « apparitions » sont vraies ou qu’elles vont inévitablement être reconnues. Elles ne l’ont pas été, elles ne le sont toujours pas ; les deux évêques successifs de Mostar les ont jugées avec sévérité. Jean-Paul II ne s’y est jamais rendu et Benoît XVI n’en pense guère de bien.

    (6) « Réconciliations, conversions, groupes de prière », j’applaudis des deux mains, moi qui prie si mal. Cela d’autant plus que suis très attaché (depuis longtemps) à la figure de saint Jean-Marie Vianney … qui ne croyait pas aux apparitions de Lourdes. Ma question est toute simple : à quoi bon aller à Medjugorje, alors que vous pourriez bénéficier de toutes ces grâces dans votre paroisse locale ? Pourquoi aller communier des mains d’un prêtre franciscain peut-être schismatique alors que vous pourriez contempler la présence du Seigneur dans votre communauté habituelle ?

  24. Benoît

    @Blaise :
    Bonjour Blaise,

    Je suis désolé mais je ne pense pas me fatiguer à aller lire ce lien vu que suite à ma recherche, Marco Corvaglia a aussi une position prise contre Medjugorje et communique dessus à son encontre, ce qui ne devrait pas être le cas tant que l’Eglise ne s’est pas prononcé , autrement dit cette personne ne peut qu’avoir mauvaise influence en étant très loin de l’objectivité.

    Méfiez vous de ce que vous trouvez sur Internet svp !

    Il est vraiment troublant et même énervant de voir sur internet toutes les déformations qui sont dites sur la position officielle de l’Eglise.

    Mes sources à moi sont sûr, videos confirmant la position officielle de l’Eglise à la clef, idem pour les études scientifiques, mp3 à la clef. (http://www.clubmedj.com)

    Benoît.

  25. Blaise

    @Benoît :

    Je vois difficilement en quoi le lien Internet que vous me proposez est plus objectif. De plus, ce n’est pas parce que « l’Eglise ne s’est pas prononcé » qu’elle incite les chrétiens à ne pas réfléchir. Lorsque les arguments sont valides, ils devraient convaincre l’homme raisonnable.

    Moi, par contre, je suis allé à plusieurs reprises sur le site internet du clubmedj, j’ai pris le temps de lire les messages de la « Gospa », et des articles comme ceux de M. Joyeux.

    Qu’est-ce que c’est que cette mentalité de secte qui, au nom de la sacro-sainte expérience, et de l’attente du jugement définitif de l’Eglise, refuse tout esprit critique?

    Un tel divorce entre foi et raison me fait craindre une grave crise pour l’Eglise. Soyons clair : nous n’évangéliserons pas en nous réfugiant derrière une subjectivité exclusive.

    Le Saint-Siège ne s’est pas encore officiellement prononcé, je veux bien le reconnaître, à condition d’introduire quelques bémols. Le Pape et la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ont fait connaître leur jugement de façon indirecte et encore non officielle. Et la condamnation de Vlasic est un fait accompli. Si vous n’êtes pas d’accord, justifiez-vous.

    Ce que je vous reproche vraiment, ce n’est pas de croire à l’authenticité des apparitions de Medjugorje. L’erreur est humaine. C’est de refuser par principe les arguments contraires à vos opinions (sans même vous préoccuper de leur possible validité). Or le piétisme à été, à ma connaissance, dénoncé comme erroné par le Concile Vatican I. Il n’est même pas acceptable du simple point de vue de la dignité de l’homme.

    Blaise J.-L.

  26. Benoit

    @Blaise :

    Bonsoir Blaise,

    Nous sommes d’accord sur un point ! 🙂

    Réfléchir !

    Oui, comme vous le lirez dans mon premier message, il est important d’être Prudent, et donc de réfléchir dans un sens, comme dans l’autre.

    Par contre, je pense que contrairement à vous, je laisse libre choix de penser à chacun, ce qui m’agace c’est qu’au lieu d’unir vous faites tout pour qu’on se déchire ; or si vraiment vous souhaiteriez rassembler, vous laisseriez libre choix à chacun de discerner librement plutôt que de les forcer à penser d’une certaine manière.

    Une fois de plus, faites attention car vos propos sont limites et pas que vis à vis de Medjugorje…
    Pour peu, ils auraient tendance à se rapprocher de ceux de la Franc-Maçonnerie.

    Vous n’êtes pas objectif, et moi non plus, je crois en Medj, et c’est ma liberté d’y croire, et j’ai aussi mes raisons. De plus, je m’y suis rendu, et j’ai pu du fait en juger par moi-même avec tout l’esprit critique que je peux avoir.

    Personnellement, j’essaye juste de comprendre cette rancoeur que vous avez contre Medjugorje, mais j’avoue que j’ai du mal à la comprendre.

    Vous ne faites pas preuve d’esprit critique, car l’esprit critique est constructif et cherche des axes d’améliorations, alors que vous, vous condamnez ; on le retrouve bien dans vos rhétoriques, tout comme dans votre expression : “l’erreur est humaine”.
    Ce que je vous reproche, ce n’est donc pas d’être contre Medjugorje, chacun est libre de penser ce qu’il veut, ce que je vous reproche c’est de condamner sans que l’enquête vaticane n’ait encore statué.

    Et qui plus est de condamner sur des arguments comme vous le dites vous même, plutôt que sur des preuves concrètes.
    Pour parler de dignité humaine, combien d’innocents ont été mis en prison ainsi ?

    Enfin, je pense que nous devrions arrêter là d’épiloguer, et de prier les uns pour les autres, afin que Dieu guide nos pas, et nous unisse dans le Corps de l’Eglise.

    UDP,

    Benoit

  27. Blaise

    Je seconde actuellement le journaliste italien Marco Carvoglia, dans la traduction en langue française de ses articles sur Medjugorje.

    Il a passé 4 ans à enquêter sur le sujet. L’honnêteté comme la rigueur de son travail sont exemplaires : Chacune de ses affirmations s’appuie sur des sources de première main dont il fournit la référence exacte. A partir de là, il vous donne les moyens de vérifier ce qu’il avance. Par conséquent, une chose est certaine : vous ne serez pas pris en traîtres.

    Je vous invite donc à visiter son blog :

    http://marcocorvaglia.blog.lastampa

    Vous avez les articles en italien, leurs versions en anglais, et enfin mes traductions, encore peu nombreuses…

    Cordialement

    Blaise J.-L.

  28. Benoît

    Les journalistes…
    Il y a peu de temps un immeuble que je connais bien a brûlé, il y avait de nombreux journalistes présents à regarder les flammes, à interroger les victimes… Le lendemain c’était dans tous les journaux, il n’y en a pas un qui a été foutu de donner la bonne adresse de l’immeuble…
    Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, on peut aussi repenser aux déformations faites par les journalistes sur les propos du Pape etc, etc, etc…
    Donc franchment je pense pas qu’on puisse s’appuyer sur la crédibilité des journalistes ayant une position prise pour un sujet comme celui-ci…
    D’ailleurs, je ne pense pas que cette personne soit commanditée par l’Eglise… … … … … …
    Donc comme on dit : “No comment”
    Ah si un petit dernier pour la route :
    Avant de se permettre d’apporter un jugement personnel, je pense qu’il faut d’abord se rendre sur place.
    UDP,
    Benoît.

  29. Blaise

    @Benoît :

    Ne soyez pas de mauvaise foi, et faites au moins un effort pour le lire. Si vous refusez obstinément de dépasser votre subjectivité privée, vous serez éternellement la victime de tous les canulars.

    Vous évoquez le pape : lui ne se coupe pas de l’exercice de la raison.

  30. Benoît

    @Blaise :

    Bien… Au vu de votre insistance et pour vous montrez ma bonne foi, je viens de faire l’effort d’aller lire tous vos articles…

    Verdict : J’ai bien rigolé !
    Et non, ça ne m’a même pas choqué, j’ai trouvé ça vraiment très drôle…

    Car ça confirme absolument tout ce que je disais précédemment ! Lol

    Dans tous vos articles, les citations etc.. sont absoluments toutes et tous retirés de leur contextes !
    Quand aux études scientifiques, quels que soit les difficultés, elles ont tout de mêmes été faites avec des conclusions très claires… Mais c’est bizarre… Les tests et les conclusions n’apparaissent nul part dans vos articles…

    Bref, je m’attendais à lire un torchon, finalement j’ai lu une comédie…
    C’est complètement vide et superficiel avec des arguments clairements orientés et subjectifs qui ne tiennent pas debout, et qui en deviennent même comique.

    Quand à Vlasic, je n’ai pas plus enquêté sur ce sujet, car Medjugorje ne se résume pas à lui, il y a passé que très peu de temps et est parti ; et tout ce qui s’est passé par la suite ne s’est pas passé à Medjugorje… Il faut arrêté de faire l’amalgame.

    De plus, tout le monde sait que ce n’est pas parce qu’on est catholique que l’on est pas soumis à la tentation, au contraire !
    C’est pour ça qu’il faut prier pour chacun, et pour nos prêtres et bergers !
    Car nous tombons ! Et je ne connais pas un Saint qui ne se soit jamais confessé ! C’est dans ce genre de moment qu’intervient le pardon, alors plutôt que de cracher sur lui, vous devriez plutôt prier pour lui et pour sa conversion !

    Bref, vos articles sont une vrai perte de temps, ça me rappel clairement les déformations des propos du Pape par les journalistes (phrase retiré du contexte), et ils confirment ainsi tout ce que j’ai dit jusqu’alors.

    J’en déduis donc, que de toute évidence vous êtes ici uniquement pour faire de la propagande (ou de la pub ?) pour un journaliste qui n’est pas crédible, voir proche de la Franc-Maçonnerie.

    A mon tour maintenant de vous demander d’être de bonne Foi, et de vous rendre à Medjugorje par vous-même, pour vous faire votre propre idée, car on ne peut se permettre de porter de jugement personnel sans s’y être rendu !

    Je pense donc qu’il est inutile de continuer ce débat tant que vous ne vous serez pas rendu sur place avec un esprit ouvert.

    Pour rappel voici un vrai lien de réflexion (avec conclusions des scientifiques, etc, etc…) :
    http://www.clubmedj.com et un autre pas mal non plus : http://gospa.free.fr/

    Bonne route !

    UDP et avec un peu de retard : Bonne fête de l’Immaculée Conception !

    Benoît.

  31. Blaise

    @Benoît :

    Mes articles sont peut-être des “torchons”, mais cela reste à prouver : vous n’argumentez pas.

    A aucun moment, depuis le début de cette discussion, vous n’avez cherché à justifier vos positions, sinon par l’expérience ou par le sentiment.

    Donc je ne vais pas continuer à épuiser ma salive sur ce blog.

    Tout de même, ce qui ressort, dans votre discours, c’est la propension des adeptes medjugorjiens (constatée un peu partout sur le net) à diaboliser leurs contradicteurs. Evidemment, on ne discute pas avec le diable. Dans une telle configuration, la pensée circule en vase clos.

    Du moins, j’espère que ma contribution à ce blog pourra aider d’autres lecteurs hésitants ou séduits par ce qu’on leur rapportait de ces “apparitions”.

    Cordialement

    Blaise J.-L.

Les commentaires sont fermés.