Taïwan : une « nouvelle évangélisation » commence

« Eglise de Taïwan, au nom du Saint Père Benoît XVI, je te le dis : lève-toi et marche ! Une nouvelle saison dans ton histoire commence. La saison de la nouvelle évangélisation ! En suivant Jésus Christ, notre Seigneur et Roi ! ». C’est ce qu’a lancé le cardinal Jozef Tomko, préfet émérite de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, durant la célébration de conclusion des 150 ans de l’évangélisation de Taïwan, qui s’est déroulée dans le stade Lin Kou de Taipei, samedi 21 novembre, en la solennité du Christ Roi de l’Univers.

Fin des célébrations pour le 150e anniversaire de l’évangélisation du pays

« Conclure les célébrations du 150e anniversaire de l’évangélisation de Taïwan durant la fête du Christ Roi a une signification spéciale pour nous », a expliqué le cardinal, selon l’agence Fides.

« C’est un nouvel appel à continuer et à reprendre les efforts pour l’évangélisation, ce qui signifie construire le règne de Jésus-Christ. Tous les membres de l’Eglise sont appelés à contribuer à cet engagement de manière personnelle : enfants, jeunes, laïcs, familles, personnes consacrées, prêtres et évêques (y compris les cardinaux) ».

Des cardinaux et des évêques, de nombreux prêtres et missionnaires, des autorités politiques et des milliers de fidèles étaient présents à la cérémonie.

Dans son homélie, le cardinal – envoyé spécial du pape Benoît XVI à l’événement – a rappelé l’arrivée à Kaohsiung, en 1859, de trois missionnaires espagnols provenant des Philippines, ainsi que 5 catéchistes laïcs chinois. Ce fut le début de l’Eglise catholique à Taïwan, après quelques tentatives en 1582 et 1626.

« Maintenant, le petit troupeau s’est enrichi de la présence d’immigrés des Philippines et est organisé en sept diocèses », a rappelé le cardinal. « Le Seigneur a béni vos efforts pour l’évangélisation et nous devons le remercier pour son aide miséricordieuse. Mais nous n’en sommes encore qu’aux débuts ».

La ligne d’arrivée, a-t-il en effet constaté, « est aussi un point de départ pour une nouvelle évangélisation ».

A travers l’évangélisation, « nous offrons à notre société les valeurs fondamentales du règne du Christ : la vérité et la vie. Nous proposons ce message à tous, mais nous ne l’imposons pas. Nous sommes convaincus que ce message porte justice, amour et paix à la société tout entière ».

Le cardinal a donc exhorté les personnes présentes à être témoins de Jésus-Christ et de son Règne : « Soyez unis comme l’Eglise de Jésus Christ, la Famille de Dieu : unis avec l’Eglise universelle et avec son chef, le pape, unis avec vos évêques, avec le clergé, dans vos familles et paroisses et entre vous ».

A l’occasion du 150e anniversaire de l’évangélisation, les évêques de Taïwan ont envoyé aux fidèles une lettre dans laquelle ils soulignent la nécessité d’une formation permanente et se donnent l’objectif de 15 000 baptêmes et du retour à l’Eglise de tous ceux qui se sont éloignés de la pratique religieuse.

De la même manière, dans le texte intitulé « Célébrer les 150 ans de l’évangélisation en imitant saint Paul, pour une mission de l’évangélisation complète dans tous les domaines », ils constatent que l’Eglise de Taïwan veut être comme un ‘pont’ avec la Chine continentale, à qui elle veut proposer un témoignage d’unité dans la foi.

Taïwan a une population de plus de 22,5 millions d’habitants, dont 299.000 catholiques. L’Eglise gère 207 écoles de différents niveaux, 10 hôpitaux, 4 dispensaires, 27 maisons pour personnes âgées et handicapées, 13 orphelinats, 3 centres d’éducation familiale, 16 centres d’éducation et de réinsertion et 14 instituts de bienfaisance et d’assistance.

Source : Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *