Mgr Cattenoz sur KTO : « pour un Grenelle de l’enseignement catholique »

Hier soir, au cours d’une édition spéciale de KTO intitulée « Où va l’enseignement catholique ? », Mgr Cattenoz a évoqué sa « charte diocésaine pour l’enseignement catholique » qui avait suscité un électrochoc en septembre 2006, appelant l’école catholique à retrouver sa véritable identité chrétienne. Aujourd’hui, l’archevêque d’Avignon lance l’idée d’organiser un Grenelle de l’enseignement catholique, dans l’optique de proposer à tous les jeunes une première annonce de la foi.

Plaidoyer pour instaurer une première annonce à l’école

« L’idée de cette charte, c’est que c’est le Christ lui-même qui doit être la grande lumière de l’enseignement catholique, le fondement du projet éducatif. En même temps, je souhaite que dans le cadre de nos écoles, nous puissions proposer à tous les jeunes une première annonce de la foi. Là, il y a un certainement une distinction qui est oubliée trop souvent dans l’enseignement catholique, entre la catéchèse et la première évangélisation. La première évangélisation, c’est vraiment le partage du trésor, à la manière du matin de Pentecôte, avec tous nos jeunes qui sont dans nos écoles. Nous devons pouvoir proposer cette première annonce, cette première évangélisation, à tous ces jeunes qui viennent dans nos écoles. Par contre, la catéchèse, elle, sera proposée à ceux dont le cœur aura été touché par cette première annonce et qui eux, auront le désir d’entrer dans une véritable vie chrétienne.

Je souhaiterais que les projets éducatifs – maintenant que Rome a publié un document sur cette question – puissent vraiment être revus à la lumière de ce que nous dit la Congrégation pour l’Education catholique : « Il est nécessaire que les éducateurs cultivent aussi leurs formations spirituelles pour faire grandir la rencontre avec le Christ-Jésus et se configurer à Lui qui est le maître. » Quelle formation spirituelle pour les chefs d’établissement ? Quel lien de communion les établissements vont-il avoir avec les paroisses, avec les diocèses ? Je pense qu’il y a là une réflexion de fond qui pourrait-être lancée.

Pour un Grenelle de l’enseignement catholique

« Avec un peu d’humour j’ai déjà parlé d’un Grenelle de l’enseignement catholique, il me semble que ça serait extrêmement intéressant de pouvoir un jour, à partir de ce que vivent les uns et les autres, de pouvoir vraiment mettre sur la table, en profondeur, tous nos idées. (…) Je souhaite que nous remettions la lumière du Christ au cœur de nos écoles. Une lumière du Christ qui respecte la personne intégralement, dans toutes ses dimensions. Mais parler de communautarisme quand je veux mettre le Christ au centre, c’est ne pas avoir découvert la richesse du Christ lui-même ».

Voir l’émission sur le site de KTO (1h09, 1h48).

3 réflexions au sujet de « Mgr Cattenoz sur KTO : « pour un Grenelle de l’enseignement catholique » »

  1. Paul

    Bravo à Mgr Cattenoz pour avoir lancé l’idée d’un grenelle de l’Enseignement catholique.
    Dommage que personne n’ait le courage de le suivre et ne voit pas l’intérêt d’une telle rencontre.
    Ceci dit, si c’est pour se retrouver pour ne rien dire ou ne rien mettre en pratique ou ne pas changer certaines attitudes, vaut mieux ne pas venir.
    Je m’étonne que dans la région Ouest, là où il y a un fort taux d’établissements catholiques, rien ne bouge…

  2. brunof

    non il ne faut pas dire que rien ne bouge, les témoins de cette émission sont des acteurs réels de la question, voir http://www.lire-ecrire.org, il ne peut y avoir d’évangélisation sans un enseignement de qualité, mais il ne faut pas croire non plus que plus de 30 ans de dégradation vont être corrigés en quelques réunions. Maintenant un grenelle de l’Enseignement Catholique est une excellente idée.

  3. Paul

    Je crois que parfois, il faut savoir vraiment donner un bon coup de balai dans une maison, plutôt que de cacher la saleté.
    Mais aujourd’hui, c’est sûr, c’est le politiquement correct qui domine. Il ne faut surtout pas virer quelqu’un qui fait très mal son travail et encore moins "l’eng….". Non, il faut être très gentil avec lui.
    Arrêtons avec la mollesse. Je dis bravo à tous les chefs d’établissement catholiques pratiquants qui ont le courage (je dis bien le COURAGE) de mettre en place des valeurs catholiques et de faire de l’évangélisation dans leurs établissements. Ils sont très très rares, mais ils existent.
    Ils donnent un véritable témoignage de vie aux enseignants non baptisés et non croyants.
    Quand aux autres établissements catholiques, il faut qu’ils bougent. Ils ont l’étiquette "CATHOLIQUE".
    Aujourd’hui, je ne vois pas de grande différence, là où je suis, entre 1 établissement catholique et 1 établissement public. Les valeurs sont souvent les mêmes (respect, tolérance, partage, écoute, solidarité, aimer). La seule grande différence entre les 2, c’est le Christ, la Charité, l’annonce explicite de la foi, du kérygme dans les établissements catholiques (de l’école au lycée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *