L’Eglise catholique, une secte qui a réussi ?

En plein débat sur les sectes – le Président de la République Nicolas Sarkozy déclarant « ce n’est pas à moi de dire si la scientologie est une secte » – nous posons tout naturellement la question : « l’Eglise catholique est-elle une secte… qui a réussi ? ». La réponse d’Il est Vivant!, en partenariat avec Anuncioblog.

Pour répondre à cette question, il faudrait d’abord définir le mot “secte”. Pour le Petit Robert, une secte est un « groupe organisé de personnes qui ont la même doctrine au sein d’une religion ». Si nous retenons ce sens qui n’a rien de péjoratif, nous trouvons des “sectes” dans l’hindouisme, le bouddhisme et même dans le protestantisme. Vu sous cet angle, le christianisme, à ses origines, peut fort bien être considéré comme une “secte” juive, qui s’est par la suite détachée de la religion au sein de laquelle elle a vu le jour.

Ce n’est évidemment pas en ce sens que l’on comprend actuellement ce terme, qui a pris une connotation beaucoup plus péjorative, renvoyant même à des comportements qualifiés de criminels. Inutile pourtant de chercher une définition du côté du droit : il ignore tout simplement ce vocable. Force nous est donc de constater que dans sa nouvelle acceptation – qui ne date que de la fin du XXe siècle – le terme “secte” n’a pas encore trouvé de définition adéquate.

Essayons cependant de préciser ce qu’il signifie de nos jours. Spontanément, nous associons l’expression “dérive sectaire” au comportement de groupes, caractérisés par leur étroitesse d’esprit, leur intolérance et leur adhésion aveugle à la doctrine énoncée par le “leader” ou “gourou”. Parmi « les faisceaux d’indices » permettant de soupçonner le caractère sectaire d’une association, la Commission parlementaire française missionnée en 1995 pour approfondir cette question, retient principalement « la déstabilisation mentale », c’est-à-dire « le fait par la persuasion, la manipulation, ou tout autre moyen matériel, de déstabiliser quelqu’un pour le soumettre à son entreprise ».

La criminalité d’un mouvement sectaire réside donc avant tout dans l’aliénation que subissent ses membres. Même s’ils affirment adhérer en toute liberté, ceux-ci ne jouissent plus de l’indépendance d’esprit indispensable à l’autodétermination. Ils semblent agir sans contrainte, mais sont en réalité prisonniers de la structure mentale qui leur a été subtilement imposée au cours du recrutement et de la formation qu’ils ont subie. La “manipulation mentale” désigne précisément l’ensemble des opérations visant à priver le sujet de son libre-arbitre et de sa capacité d’analyse, de manière à le placer en état de réceptivité totale vis-à-vis du discours des manipulateurs. Dès lors que le savoir et les affects sont pris sous contrôle, le comportement s’inscrit “spontanément” dans la ligne définie par la secte, sans qu’elle ait à exercer de contrainte physique sur l’adepte. C’est pourquoi la loi française du 12 juin 2001 condamne « l’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse d’une personne en état de sujétions psychologique ou physique, résultant de pressions graves ou réitérées, ou de techniques propres à altérer son jugement, pour conduire cette personne à un acte ou à une abstention qui lui sont gravement préjudiciables » (art. 223-15-2 du Code pénal).

Il faut être vraiment de mauvaise foi pour associer l’Église à de telles pratiques – même s’il convient de demeurer vigilant quant aux dérives possibles dans des groupes particuliers ; cette vigilance relève du ministère des évêques. L’Église en tant que telle, rassemble des hommes et des femmes qui ont entendu l’appel de la Parole de Dieu, et se sont mis en marche à la suite du Christ, sur le chemin de l’Évangile de liberté. La Bonne Nouvelle est en effet l’annonce de la victoire pascale du Christ sur le péché et sur toutes les aliénations qui en découlent : « C’est pour que nous soyons vraiment libres que le Christ nous a libérés », insiste saint Paul (épître aux Galates, chapitre 5, verset 1). La “vraie” liberté, au sens évangélique du terme, ne se définit pas par la libre disposition de soi, mais par la filiation divine. Le croyant est libre de vivre dans l’intimité du Père, sans être entravé par les liens du péché. La liberté chrétienne est donc bien plus que la possibilité de choisir (libre-arbitre) ; elle consiste dans la capacité de discerner et d’accomplir le bien. La vraie liberté est participation à la liberté de l’Esprit qui nous rend capables d’aimer.

« L’Église, une secte qui a réussi ? » Pourquoi pas, à condition de préciser qu’il s’agit de prendre le terme “secte” dans son sens originel ; et d’ajouter que la “réussite” de l’Église tient à la puissance salvifique de son Seigneur, qui libère le croyant de ses égoïsmes et lui apprend à servir dans la gratuité de l’amour.

Joseph-Marie VERLINDE, prêtre et fondateur de la Famille de Saint-Joseph

Pour aller plus loin :

• Père Joseph-Marie Verlinde, Les impostures anti-chrétiennes, Presses de la Renaissance, 2006
• Thomas Lardeur, Les sectes, Presses de la Renaissance, 2004
• Il est vivant ! n°104, Sectes et nouvelles religiosités, mai-juin 1994.

Le témoignage de Sabine, ancienne témoin de Jéhovah

En 1986, alors que nous venions de déménager, des témoins de Jéhovah sont venus frapper à notre porte. Ce contact très chaleureux m’a séduite. Catholique pratiquante, j’étais heureuse de rencontrer des personnes osant témoigner de leur foi. Mon mari appréciait aussi ces nouvelles relations. Peu à peu, je suis devenue témoin de Jéhovah tandis que mon conjoint prenait ses distances avec l’Église. On m’a enseigné une autre façon de lire la Bible (une autre Bible !), avec la perspective d’Harmaguedon, sorte de fin du monde.

Au bout de quelques années de fréquentation assidue de cette organisation, j’ai été victime d’une dépression. Sans cesse déchirée entre ma famille et mon engagement, je finissais par me méfier de mon propre mari, puisqu’il refusait de me suivre.

Je considérais qu’il était dans l’erreur, et donc, qu’il serait détruit à la fin des temps… Nous n’étions plus d’accord non plus sur les choix familiaux. Il voulait que l’on parte en vacances. Je lui en voulais, car cela m’empêchait d’aller faire du porte-à-porte ! Quand on est “témoin”, on a toujours le sentiment de ne pas en faire assez et on se sent coupable d’avoir envie de choses défendues comme, par exemple, de participer à des fêtes familiales. La dépression s’accentuant, j’ai dû être suivi médicalement et prendre un peu de recul par rapport à ces activités. On a essayé de me dissuader de voir le psychiatre, me disant : « Tu vas voir toutes tes failles : à la fin, il ne te restera plus que le suicide ! » Peu à peu, je sentais que n’étant plus “rentable” dans le porte-à-porte, je ne valais plus rien aux yeux de l’organisation… Être témoin de Jéhovah et malade semblait incompatible. L’amour était-il vraiment au cœur de cette organisation comme on nous le prétendait ? C’est alors que j’ai réalisé qu’il suffisait de voir les choses différemment de la Société des Témoins de Jéhovah pour tout perdre. J’ai donc décidé de prendre mes distances, malgré les pressions exercées. Je me suis retrouvée sans certitude, complètement déboussolée.

Puis, sur mon chemin se sont présentées des personnes qui avaient elles-mêmes été victimes de cette organisation et qui m’ont aidée à reprendre pied. J’ai eu le sentiment d’avoir subi « une mise à mort en gants blancs ». Il me fallait désormais réapprendre à marcher sur des chemins de vie, en toute liberté.

Sabine

Citation

« Toute secte, en quelque genre que ce puisse être, est le ralliement du doute et de l’erreur. » Voltaire

Citation biblique

« La vérité vous rendra libres ! » (Évangile selon saint Jean, chapitre 8, v. 32)

Commandez le numéro spécial d’Il est vivant! sur l’Eglise (décembre 2007) en cliquant ici !

Textes (c) Il est vivant! et Illustrations (c) Ixène 2007

Encore un mot...
Ce blog est édité par l'association Lights in the Dark, qui ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

20 réflexions sur « L’Eglise catholique, une secte qui a réussi ? »

  1. Frère Serge

    On peut parler de secte lorsqu’on est dans un mouvmement à caractère autoritaire, coercitif, à but lucratif. Je ne peux que me féliciter d’appartenir à l’Eglise Catholique Libre où je vis la liberté de penser et…. d’accueillir une personne sans discrimination.

  2. José

    Bien sûr, de nos jours l’Eglise Catholique est beaucoup plus cool ce qui n’a pas été toujours le cas dans le passé.
    J’ai 60 ans et je me rappelle les leçons de cathéchisme que j’ai vécu comme un véritable lavage de cerveau, une véritable atteinte à mon intégrité. Les jeunes génération peuvent choisir leur religion , je préfère voir une France multi-religieuse ( les sectes ne sont elles finalement que d’offensives minorités religieuses ?) plutôt qu’une seule pensée unique d’obédience catholique.

  3. Jean-Baptiste Maillad

    A José : bien sûr que la pluralité est une richesse. Néanmoins, si je peux me permettre, je pense que vous avez eu une sacrée mauvaise expérience il y a 50 ans au catéchisme… Dommage que ce souvenir, qui vous semble douleureux, reste comme une blessure mal guérie, alors que la Parole de Dieu, qui est la plus belle lettre d’amour que le Seigneur vous ait jamais écrite, personnellement, reste lettre morte pour vous. Puissiez vous, en ce temps de Noël, trouver le temps de relire dans une Bible le passage sur la nativité !

  4. biloka

    A JB Maillad,

    j’ai subi moi aussi le “lavage de cerveau” : leçons de catéchisme forcées et 1ère communion obligatoire quand j’avais 10/12 ans…. à l’âge où on accepte tout (même avec malaise ou incompréhension) venant de nos parents!
    J’ai maintenant 46 ans. Je suis donc indépendant intellectuellement.
    La force de l'”Église” (comme toutes les religions ayant “pignon sur rue”) est le fait qu’elle n’oblige aucune contre-partie… en apparence.
    Elle oblige de croire aux traductions d’humains qui se basent sur l’Histoire de notre Humanité mêlée de légendes pour faire croire à sa Vérité. Cela donnent des traditions hors d’âge ou pour beaucoup des exhibitions malsaines (les cloches qui sonnent pour annoncer l’angélus tous les jours, les vêpres, les ceux-ci les cela)… A n’y rien comprendre sauf pour votre représentant qui croit faire l’unanimité.
    Je prends des exemples sous forme de Questions/Réponses : %%% Q : Est-il nécessaire d’ériger des temples pour accéder à Dieu ? %%%
    R : Dieu est partout et pour atteindre son Amour, nul besoin de suivre les dictats de l’Église. Nul besoin de se retrouver dans des structures demandant de se plier à des règles édictées seulement par la tradition humaine (tout comme vous et moi… pauvres prêcheurs)qui permet à l’Église de se comporter en une autorité incontournable et de fait fondée…
    Il est évident que la réponse est non. Vous appartenez à Dieu (et donc à notre Eglise) et vous n’êtes que des pauvres ères qui ont besoin d’un “Fil Conducteur”. L’Église est là pour vous guider….

    Q : L’église est-elle la vraie représentante de Dieu ? %%%

    R : Elle ne représente qu’elle même mais sa force vient du fait qu’historiquement elle fait partie de notre tradition. Elle interprète et joue (comme dit plus haut de l’amalgame fait entre croyances et réalités)

    Conclusions : votre Église ne représente que vous mais la tradition vous permet une certaine puissance fondée sur… rien!

    Nous sommes en 2009, et beaucoup de mélanges de races et de cultures vous donnent “froid dans dans le dos” à une omnipotence historique.
    J’ai l’impression d’être le spectateur d’une lutte acharnée entre commerciaux…

  5. Omega3

    – Biloka, vous dites : «Après tout cette Vérité n’est que le fruit des hommes…»
    – Cette Vérité, c’est le Christ vivant..celui qui a dit «Je suis la Vérité».

    – Vous dites : «Les cloches qui sonnent le dimanche sont là pour exprimer l’existence non pas d’un Dieu mais d’une certaine organisation.
    – Vous oubliez qu’il y a l’Église en tant qu’institution humaine, mais il y a aussi l’Église en tant qu’institution divine qui est le Corps mystique du Christ. Et l’Église ne l’impose à personne ; elle le propose.

    – Vous dites : «L.Église oblige de croire aux traductions d’humains qui se basent sur l’Histoire».
    – Elle oblige de croire aux dogmes, oui, mais ces dogmes révélés qui proviennent de la Parole de Dieu sont aussi Vérité et représentent le Christ vivant.

    – Vous dites : «L’Église est-elle la vraie représentante de Dieu ?»
    – L’Église est l’Épouse du Christ dont les chrétiens en sont les membres. L’Église représente le Corps mystique du Christ ou mieux encore son Royaume en devenir.

  6. biloka

    @ Omega3 : Merci d’avoir répondu à mon message. Je vais être trivial dans mes réponses ( désolé).

    – La seule Vérité apportée par votre Église (comme c’est le cas de toutes les autres religions) ne repose sur… Rien!! Preuves, témoignages etc…

    – Vos traditions ne sont que le fruit d’un travail effectué par des commerciaux qui ont œuvré pendant des siècles.

    – La preuve : au 11ème siècle, le pape a déclaré que les curés ne pouvaient plus se marier alors qu’avant cela était possible.

    – Tout cela pour vous dire que vous faites parti d’une secte qui est reconnue par notre gouvernement.

    – Ainsi, je ne vois pas pourquoi la Scientologie serait déclarée non grata.

    – En conclusion, que la religion catholique continue à prospérer ne m’indispose pas tant que ses rites n’influencent pas ma vie privée… comme les cloches de l’église qui empêchent les païens (dont je fais parti) de bénéficier de la tranquillité du week-end.

    En clair : vos traditions sonores ******* (merci de rester poli, note du webmaster) et vous me pourrissez ma vie !!!
    Amicalement.

  7. Omega3

    Biloka, j’avais décidé de ne pas répondre mais c’est très insultant pour un catholique de s’entendre dire ça.
    – Vous dites : «La seule Vérité apportée par votre Église (comme c’est le cas de toutes les autres religions) ne repose sur… Rien !!».
    – Toute la Vérité de notre Église repose sur une seule Personne, le Christ, qui est à la fois la Vérité et la Parole de Dieu..(tout ce que Dieu nous a révélé en somme ..pour celui qui croit en Dieu !). Et la Parole de Dieu, elle est toute entière dans l’Écriture (la Bible), notre Tradition et les écrits du Magistère, c’est-à-dire le pape et les évêques de tous les temps. Cette Tradition, elle est aussi dans les monuments, les inscriptions, les peintures, les martyrs, etc.

    – Vous dites : «Tout cela pour vous dire que vous faites parti d’une secte qui est reconnue par notre gouvernement».
    – Une secte qui dure depuis au moins depuis 2 000 ans.

  8. biloka

    @ Omega3 :
    Je comprends que vous soyez choqué par mon post. Je ne voulais pas faire de la provocation gratuite et donc par définition stérile et outrancière. Désolé sincèrement.
    Je comprends que l’on puisse être Croyant.
    Le fond du (de mon) problème ne concerne pas la façon dont l’Église Chrétienne s’est appropriée la Vérité (comme toutes les autres religions l’ont fait sous diverses formes) mais sur le fait que nous vivons dans un pays théoriquement “laïc” et multi-cultuels. Par définition, la séparation de l’Église et de l’État est convenue… sauf que il n’en est rien.
    Traditionnellement -comme vous le signalez “depuis 2000 ans”- (donc sans fondement juridique stricto sensu) les Églises Chrétiennes ont “pignon sur rue” dans nos contrées (tout comme les Mosquées en pays Musulman, les Synagogues en pays Israélite etc….). Peu importe.
    Le seul reproche est le fait que la puissance “traditionnelle” des monuments (églises) érigés depuis des millénaires, soit omnipotente et impose ses rites, non pas simplement à ses adeptes (j’en conviendrais aisément), mais à l’ensemble de la communauté.
    Pour être plus clair et pragmatique, le village où je vis est constamment rythmé aux sons tonitruants des cloches (à 12h05 pendant 3 mn tous les jours, les dimanches à 09h35 puis à 09h50 pendant 5 mn).
    Par conséquent, chacun à le droit de croire ou de vivre sa religion mais sans pour cela l’imposer au reste de la communauté. Nous vivons dans un monde pluraliste avec des personnes de sensibilités différentes.
    Que les Chrétiens (ou autres) continuent de vivre leurs traditions ne m’indisposent pas mais que cela soit fait dans le respect d’Autrui.
    En espérant sincèrement un dialogue constructif.
    Biloka.

  9. Omega3

    @ Biloka (# 9) :

    – Vous dites : «Je comprends que vous soyez choqué par mon post».
    – Disons’ que je ne suis pas choqué mais un peu offusqué en tant que croyant chrétien catholique. Mais ce n’est pas plus grave que ça.

    – Vous dites : «Le fond du (de mon) problème ne concerne pas la façon dont l’Église Chrétienne s’est appropriée la Vérité»
    – L’Église ne s’est pas appropriée la Vérité. C’est plutôt la Vérité qui a formé elle-même son Église. Car la Vérité pour nous chrétiens, c’est le Christ. C’est le Christ lui-même qui a formé le Christianisme et son Église et cela bien avant qu’elle se forme dans l’histoire.

    – Vous dites : «Mon problème c’est le fait que nous vivons dans un pays théoriquement «laïc» et multi-culturels. Par définition, la séparation de l’Église et de l’État est convenue… sauf que il n’en est rien».
    – Je suis probablement d’un autre pays que le vôtre. Cependant je peux comprendre votre exaspération face aux sons des cloches d’une église voisine. Peut-être bien qu’on vous lira sur ce post et qu’on prendra les mesures nécessaires pour baisser le son. Cependant la liberté religieuse et la liberté d’expression existent encore dans votre pays tout comme dans le mien (jusqu’à maintenant en tout cas). Peut-être préféreriez-vous entendre le cri d’un Imam sur la tour d’une mosquée appelant les fidèles à la prière ?).

    – Vous dites : «L’Église impose ses rites».
    – L’Église n’impose rien à personne à ma connaissance. Elle propose, ce qui est différent. Entendez-vous le son des cloches comme une imposition à la pratique religieuse ?

  10. mathieu c

    oméga 3: la durée de vie de quelque chose ne lui donne pas plus de crédit (que dites vous des zoroastriens alors ? Ils vous battent de mille ans…).

    Biloka, il faut que vous admettiez que l’héritage des églises et des cloches est culturel plus que religieux. ces cloches ont permis de rythmer la vie des français depuis le moyen âge. Elles sont plus un repère temporel qu’autre chose (de même pour le clocher qui permet de se repérer visuellement).
    Je pense que vous cristalliser soit votre rencoeur contre l’église là dedans, soit le fait que vous ne supportiez pas le son des cloches (et là vous avez bien le droit de vous plaindre, personne ne peut vous obliger à supporter un son qui vous insupporte). Vous savez si vous choisissez de combattre tous les symboles religieux, royalistes et autres vous vous rendrez vite compte que l’histoire nous entoure de tous cela.
    Mais je vous comprend, moi-même quand un groupe m’énerve tout ce qui tourne autour m’exaspère aussi.

  11. Omega3

    À mathieu c. :

    – Vous dites : «La durée de vie de quelque chose ne lui donne pas plus de crédit (que dites vous des zoroastriens alors ? Ils vous battent de mille ans…).
    – D’accord, je vous l’accorde. Cependant c’est parce que je ne pouvais pas élaborer plus longuement, mais le Christianisme a été fondé par le Christ et cela bien avant que notre univers paraisse.

  12. biloka

    Je ne cherche pas à opposer les Croyants aux Païens (ou agnostiques ou/et athées de tout poil).
    Après tout chacun à le droit de croire ou non en un Être élu.

    Le seul reproche que je puis formuler est le fait que nous vivons apparemment dans un pays dit “laïc” (et donc sans favoritisme envers une religion ou une autre).

    En réalité, il n’en est rien. Les Églises érigées dans notre passé historique ont “pignon sur rue”.

    Citation de Oméga3 :
    ” – Je suis probablement d’un autre pays que le vôtre. Cependant je peux comprendre votre exaspération face aux sons des cloches d’une église voisine. Peut-être bien qu’on vous lira sur ce post et qu’on prendra les mesures nécessaires pour baisser le son. Cependant la liberté religieuse et la liberté d’expression existent encore dans votre pays tout comme dans le mien (jusqu’à maintenant en tout cas). Peut-être préféreriez-vous entendre le cri d’un Imam sur la tour d’une mosquée appelant les fidèles à la prière ?__).

    @ Omega3 : votre citation démontre votre aversion envers les religions différentes de la votre et la peur de voir notre pays (culturellement chrétien historiquement), se retrouver influencé ou, pire, investi par d’autres traditions.
    Remarques à Omega3 :

    -Vous vous déclarez croyant (avec tous les principes philosophiques et philolophiques qui s’imposent en ce cas – le Partage, l’Humilité etc…).

    Conclusions à Oméga3 :

    – 1. Vous ne regardez la vie et par extension l’Existence, que par le filtre dicté par votre Église !!

    -2. Vous faîtes état (et magnifiquement) du fait que votre religion est la seule est unique et que les Intrus (Musulmans….) sont Persona non grata dans nos contrées. Voici une bien belle image que vous faîtes du Partage et de la Diversité !!! En clair (est-ce nécessaire de l’ajouter), vous êtes raciste. ***** merci de ne pas vous insulter sur ce blog ;  le racisme n’est pas une accusation à jeter ainsi à la légère à la tête des personnes qui vous contredisent – ou alors, c’est le banaliser ; sur le fond Biloka, vous remettez-vous, aussi, en question ? – note du webmaster **** N’est-ce pas un sentiment réprimé par votre église ? Si “Oui”, il ne vous reste plus qu’à vous flageller avec un gant de crin pour expier vos pulsions.

    – 3. Vous me renforcez dans le fait que la religion Chrétienne (et ses rites acceptés et tolérés par notre Pays) ne reposent que sur l’Inconscient collectif et historique

    – 4. Votre façon de “voir les choses” me permettent de me renforcer dans l’Idée que les religions ne reposent sur… Rien.

    -5. Un conseil : faîtes votre introspection et mettez en doute ce que l’on vous a enseigné. Vous retrouverez votre Libre Arbitre… sans influence de part et d’autre.

    Conclusion :

    – le fil de ce post était ” L’église catholique, une secte qui a réussi ?”

    – à Oméga3 : la réponse est “OUI”

  13. Omega3

    Biloka (# 13):

    Je n’ai rien dit à ce que je sache de ce que vous me faites dire et je ne me considère pas du tout raciste. Le racisme est plutôt une affaire de nationalité que de religion à mon avis. Les musulmans, les juifs et autres religions sont également présentes dans mon pays et sont aussi libres de pratiquer leur religion que je le suis. Peut-être bien que la façon dont je me suis exprimé vous paraissait comme tel. Je m’excuse quant à la forme ou à la formulation que j’ai utilisée mais quant au fond je maintiens mon opinion. Je respecte les traditions des autres religions et je dirais même que certaines traditions religieuses sont quasi identiques à la nôtre. Le terme «aversion» que vous utilisez est assez fort. J’ai beaucoup d’admiration pour ces personnes qui croient en quelque chose et surtout en un Dieu.

    Quant aux conclusions que vous tirez de ma foi et de ma pratique religieuse, je n’ai jamais dit que ma religion était la seule et unique cependant lorsqu’on attaque ma religion je n’ai pas le choix que de réagir.
    Quant au reste de votre discours, je le considère comme de la hargne envers notre Église, envers moi et envers tous les chrétiens.

  14. biloka

    Bonjour Omega3,
    ma réaction, qui pourrait paraître excessive, est due à l’argumentation dont vous faîtes cas au sujet des exhibitions religieuses.
    En vous lisant, je ne peux que constater que vous préférez entendre le son des cloches que l’appel du muezzin.
    Je vous rappelle votre propos :
    Peut-être préféreriez-vous entendre le cri d’un Imam sur la tour d’une mosquée appelant les fidèles à la prière ?
    Je vous répondrais que peu m’importe l’existence de telle ou telle “Chapelle” sur “notre territoire”. Comprenez par cela, la diversité cultuelle ( Les Chrétiens, les Musulmans, les Juifs, les Hindous etc….) ne m’indispose pas.
    Notre pays est dit laïc (donc théoriquement et par voie de conséquence, la Liberté d’Expression cultuelle est tolérée (sans fondement juridique, vous l’admettrez aisément mais par tradition)).
    Je ne remets pas en cause le fait que chaque individu puisse vivre sa vie spirituelle…
    Que toutes les religions cohabitent et soient représentées ne me préoccupent aucunement.
    La seule condition à cela :

    – Ne pas imposer aux autres citoyens (agnostiques, athées, ou croyants mais soucieux de leur tranquillité) les exhibitions sonores. Cela est valable pour toutes les religions.

    En clair (valable pour toutes religions) :

    n’imposer pas vos rites à l’ensemble de la communauté.

    Cordialement,
    Biloka.

  15. pendow

    Je rêve en un pays résolument anti-clérical.
    Je vis en France et je constate que la religion d’état est le christianisme !!!
    -Je rêve d’un pays où l’omnipotence “irréelle” de l’église catholique n’existerait pas (ainsi que tout autre religion).
    -Je rêve d’un pays où les églises (toutes obédiences confondues) seraient des lieux historiques et sans pouvoir sur le politique.
    -Je rêve d’un pays où les gens seraient émancipés intellectuellement et ne devraient pas accepter de fait la religion “historique” comme intangible.
    -Je rêve d’un pays où l’ouverture d’esprit ne serait pas obstruer par les “vérités ???” énoncées par des religieux.
    -Je rêve d’un pays…. qui malheureusement n’existe pas !!!

    – Vous m’avez compris, je considère les hommes d’église comme des commerciaux qui vendent du vent mais sont très persuasifs.

    – En clair, le rabbin, le prêtre, l’imam, le gourou sont des personnes influentes très dangereuses et leurs préceptes sont toxiques.
    – J’espère que la génération future ne se feront pas avoir par ces commerciaux.
    … Amen

  16. mathieu c

    je rêve d’un pays où l’avortement serait un échec et non une option
    je rêve d’un pays où une personne qui tombe dans la rue ne sera pas que la risée des passants
    je rêve d’un pays où la science aura conscience de ce qu’elle est et de son impacte
    je rêve d’un pays où les gens réfléchiront en connaissance de cause et non sur le seul point de vue de journalistes préfabriqués.
    je rêve d’un pays où aimer son prochain ne sera non pas un commandement mais un idéal vers lequel chacun marchera car c’est un bel idéal.
    je rêve d’un pays où la nature sera aimer et respecter pour ce qu’elle est et non pas pour ce qu’elle symbolise ou peut nous apporter.
    je rêve d’un pays où les gens sauront que lorsque l’autre à tort ne signifie pas que nous ayons raison et que démolir sans autre but que de détruire les aspirations des autres ne les mène à rien.

    je rêve d’un pays où chacun puisse suivre son étoile, l’aimer, la chérir
    je rêve d’un pays où tous nous pourrons vivre nos rêves sans nous poser sans cesse des carcans absurdes et bien souvent imaginaires

    ce pays ce pays doit être catholique que m’importe

    en tout cas pendow posez-vous la question: quelles aspirations catholiques vous sont-elles imposées en france ? et surtout sont-elles mauvaises ?

    Perso j’imagine mal un état sur lequel l’église aurait un grand pouvoir permettre un avortement aussi systématique et commercialiser une pilule du lendemain utilisable cinq jours après des rapports.
    ce n’est qu’un exemple…

  17. Maclefou

    J’ai été 14, 15 ans dans la religion, depuis que l’on ma mis dedans sans me le demander par le baptême….et j’ai tout fait plus par obligation que par croyance personnel jusqu’à la confirmation, j’ai même été enfants de chœur….et je me suis sauvé de cette secte.

    Les parents catholiques mettent leur enfants la dedans dès leur naissance, et par une lobotomisation,aliénation massive à répéter chaque année les mêmes bêtises, beaucoup restent piégés la dedans. Heureusement que je m’en suis sortis. C’est comme croire aux bêtises des médias, à force de répéter la même chose tous les jours, les gens finissent par y croire (exemple des scores du FN dans des petits villages ou il n’y a personne issus de l’immigration…)

    Chaque année, on célèbre qu’un père dieu à laisser mourir son fils Jésus sans rien faire..(exemple à suivre?? comme De Ligonès à Nantes?.bref je comprend pas comment on peut célébrer qu’un père à laisser mourir son fils!!!
    enfin si je me rappel bien, dieu avait ouvert la mer rouge en 2 pour sauver Moises et le peuple fuyant l’Égypte, mais il a pas été capable de sauver son fils sur une croix…ca me parait bizarre…

    L’église dans les pays du tiers monde est une arme, et ca fait 2 ans que j’habite en Amérique centrale et c’est grave le pouvoir de cette secte, tous les évangéliques et autres gourous qui se baladent pour convaincre les plus pauvres et les plus faibles avec leur bêtises…enfin bon c’est bien plus facile pour les multinationales d’exploiter un peuple qui attendent tout de dieu, qui dit “gracias a dios ” à tous…comme ca ils se plaignent jamais à leur patrons, mais à dieu…on voit l’état de certains pays d’Amérique centrale, et quand on leur dit des c…comme les plus pauvres sont les élus de dieu, ca les poussent pas à changer leur situation….

    L’église et sa doctrine, c’est la peur de la mort. La Peur à toujours été utilisé pour contrôler les peuples, comme en France, Sarkozy qui parlait sans arrêt de l’insécurité, de la pire manipulation…..et quand la mère de ma copine m’a dit qu’elle savait pas comment je faisais pour vivre sans dieu, et à essayer d’imposer ses veilles valeurs moralistes religieuses à 2 sous dans mon couple, en empêchant ma copine de dormir chez moi, j’ai tout bonnement changé de copine et je me suis dit plus jamais je veux supporter ca…

    Bref quand on voit le nombre de nouvelles églises, temples et autres chaque année au Guatémala, mais qu’a coté il y a plus de 2000 gamins qui sont morts de malnutritions..et certains c’est le million de dollars du cout de construction, on se dit en quoi les cathos aident leur prochain construisant des nouvelles églises et laissant des gamins mourir de faim?

    Pour moi la religion catholique est un fléau, un cancer, qui à toujours ralentis le développement et la croissance des sociétés….je suis bien plus intéressé par la philosophie de la réincarnation, que devoir passer ma vie à avoir peur de la mort…

    Quand je vois les catholiques qui ont voté pour élire un président des riches, je me demande encore une fois, en quoi pensent ils aux autres et à aider leur prochain…ou comme tous ceux qui s’opposaient à la réforme de la santé aux usa, pour que les plus pauvres y ai accès, la majorité catholique….

    C’est vrai que les cloches qui sonnent tous le temps m’ont plusieurs fois réveiller, ils peuvent pas respecter que je ne crois pas, et ma tranquillité??

    Je suis en guerre contre les gens qui me disent “gracias a dios”.Un gars me dit gracias a dios ca va bien et me demande de quoi payer son bus, demande donc à ton dieu de t’aider je lui répond et je les envois chier. surtout depuis le moment ou j’avais prêter de l’argent à une famille pauvre qui luttait pour manger, et que ca a servis à payer pour porter les processsions de semaine sainte et autres…quand je vois tous les chauffeurs de bus qui meurent chaque année au Guatemala, et sur chaque bus c’est écrit que dieu les protège, j’ai encore plus de doute sur l’existence d’un dieu…et je me demande comment les gens peuvent continuer à croire….

    La religion explique le monde par dieu aux imbéciles, les gens sages expliquent le monde par la science….

    Ma mère après 50 ans à aller à l’église, ma dit qu’elle avait arrêté d’y aller car elle n’a pas trouvé ce qu’elle y cherchait!! je lui ai répondu :”t’en a mis du temps à te rendre compte qu’il n’y avait rien!!”

    Un film pour illustrer comment chaque personne doit continuer la lutte et transmettre la vérité sur la secte catholique, Agora, qui pour une fois montre comment cette secte s’est imposé dans le monde en tuant plein de gens, et en ne respectant rien…L’église s’est toujours efforcés à détruire ce qui expliquait le monde d’une autre manière que par dieu, comme les écrits mayas, brulés par des prêtres….

    Aucun débat n’est possible sur la remise en question de leur croyance, si je fais ca ici au Guatémala publiquement on risque de me lyncher, et quand je parle à quelques personnes ils ne disent rien et ne peuvent se remettre en question, me regarde limite énervé que j’ose remettre ca en cause!!

    L’intelligence ce n’est pas le nombre de livre que l’on lis, c’est de faire circuler l’information!!

  18. mathieu c

    à Maclefou:
    je comprends votre sentiment général même si certaines choses me semblent un peu tirées par les cheveux ou incomplètes (l’histoire des village où l’on vote FN par exemple: la peur des étrangers peut très bien naître dans la télé, et le fait d’avoir des personnes d’origine étrangère près de chez soi doit-elle rendre xénophobe ? le contraire est plus généralement vrai j’espère).
    Je pense que tout non croyant que je suis vous devez comprendre d’abord que dieu ne laisse pas mourir son fils sur la croix mais c’est dieu qui vient mourir parmi les hommes pour chasser le pêché en se le coltinant justement ce pêché; c’est dans ses plans, Jésus n’appelle jamais au secours et il a déjà prévenu qu’il allait mourir (dixit la bible, pas moi).
    Vous avez raison, il y a de l’argent bien mal employée en ce bas monde. hélas, celle des Eglises en général et de l’église catholique en particulier ne représente que peu de chose par rapport aux masses brassées quotidiennement dans les places boursières. Et là c’est encore bien moins répartis, croyez moi.
    N’empêche que vous avez raison, avant de donner un toit à dieu il faut en donner un à chacun d’entre nous.
    Mais n’oublions pas aussi que l’église catholique c’est aussi des milliers de bénévoles, de personnes qui aident les plus démunis (léproseries etc).
    Bien sûr on pourrait faire bien mieux mais c’est déjà pas mal. C’est un système imparfait c’est sûr. Si vous étiez en France vous auriez une partie de vos impôts qui payerait les prêtres d’Alsace Lorraine, les rénovations des façades des Eglises etc.
    vous dites qu’il y a des milliers de gamins qui meurent de malnutrition au guatémala, il serait bon de savoir pourquoi. Je ne pense pas que l’Eglise oeuvre à faire mourir de faim des enfants. Elle devrait peut-être mieux les aider, mais n’est-ce pas une politique du gouvernement que de peu distribuer l’argent pour garder des élites, la corruption n’est-elle pas très forte ? Je ne sais pas.
    Vous dites que la science est sagesse, je ne le pense pas. La sagesse est en dehors de cela, elle est en nous. La science ce ne sont que des chiffres et des données, on en fait ce qu’on veut. La science c’est la bombe et l’hôpital comme dirait l’autre. Pas sûr que le deuxième ne soit pas né du premier.
    croire en la science c’est aussi se fourvoyer je pense. Il faut croire en l’esprit critique, en la remise en cause.
    si je me souviens bien les mayas avaient disparus bien avant la venu des occidentaux et on n’a vraiment redécouvert leur société que récemment et ils n’étaient pas très tendres eux non-plus (a-t-on vraiment brûlé leurs écrits ?)
    il faut savoir que chez le catholique dieu est un dieu d’amour et un dieu qui laisse le libre arbitre, le catholique est libre…libre aussi d’avoir un accident avec son bus, nous sommes d’accord.
    Je ne considère pas que mr Sarkozy ait été élu par les catholiques, en tout cas il ne suit pas vraiment la doctrine sociale de l’église.
    vous dites que la religion catholique a toujours freiné le progrès, la je dis stop par contre. C’est elle qui a pacifié les barbares venu nous envahir, les joutes entre seigneurs au moyen âge, elle a apporté les trèves etc. La science occidentale a beaucoup germé chez des prêtres qui avaient le temps de s’occuper de ça (pas comme les autres qui avaient un boulot eux), de nombreux scientifiques étaient des hommes d’Eglise. L’Histoire est complexe.

    En tout cas je comprends votre colère face à la misère et surtout si vous voyez des temples flambant neuf venir fleurir parmi une humanité appauvri et délaissé. On devrait plutôt planter des champs à cultiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *